Archive pour septembre, 2006

Paris-Tour Eiffel – Concert pour la Tolérance – 1995

La Tour eiffel en grand Jarre monument de Paris ? Fait ambassadeur de bonne volonté auprès de l’UNESCO, Jean Michel Jarre organise un concert pour la tolérance au nom des principes universels cher à notre beau pays : la France. Initialement, c’est sur la Place du Trocadéro que Jarre doit s’installer ses musiciens. Mais suite à des impératifs de sécurité (Dix jours plus tard surviendra l’attentat du RER Saint-Michel), ce lieu ne peut pas être utilisé, et c’est donc 15 jours avant (sic) que l’on lui signifie que « ça va pas être possible ». Qu’à cela ne tienne, j’utiliserai la Tour Eiffel, indique l’artiste. Il s’installe donc en face et le public est installé sur la pelouse du Champ de Mars. On se dit que les dons d’improvisation du français sont inextinguibles. Au dessus de la scène, se dressent trois écrans : un carré, un triangle et un rond, qui servent à projeter les diapositives qui illustrent les différents morceaux du concert. Sur scène, trois personnages lunaires sont les incarnations mobiles de ces trois formes géométriques. Le public peut suivre le déroulement précis de l’action sur la scène grâce à des écrans placés tout au long du champ de Mars. Le décompte final du nombre de spectateurs s’élève à 1 million 250 mille personnes. Et encore une fois, sans incident particulier. 

(suite…)

Paris-La défense, ville en concert – Spectacle – 1990

La Défense en grandL’offensive Jarre. Sans doute frustré d’avoir été privé par le créateur Jean-Paul Goude du spectacle pour le bicentennaire de la révolution française en 1989 qui lui était originellement attribué, Jarre investit La défense pour y donner un de ses concerts les plus fous. À l’origine, le président Mitterrand avait désigné l’ex-président du conseil Edgar Faure et Jean Michel Jarre pour composer une grande fête parisienne. Dernier projet de sa vie, Edgar Faure ne verra pas le bicentennaire, en décédant en 1988. C’est donc avec un esprit de conquérant que Jarre va installer ses synthétiseurs dans l’axe de l’avenue de la Grande armée.


> Une grande fête populaire


Pour danser sur les rythmes chaloupés de Calypso, Jarre fait appel à Peter Minshall, qui conçoit des marionnettes géantes dont les bras sont actionnées par des batons. Jarre utilise le grand clavier lumineux de deuxième génération, la harpe laser de Christian Hubert ainsi qu’un clavier portable LAG.
Jarre frappe fort en attaquant dès le premier morceau Oxygène IV ! Le public est conquis par la prestation du français et son armée de clavieristes (cinq, dont 
Michel Geiss himself). Le final est un bis de Calypso I, avec les steel drums des Amoco Renegades qui ont à peine à être sonorisés tant ils dégagent de puissance. Un spectacle intégral, qui utilise les tours de La Défense pour ses projections lumineuses, et déploie moulte feux d’artifices.


> Titres proposés dans cet immense spectacle sons et lumières


  1. Paris La Défense (thème d’en attendant Cousteau
  2. Oxygène, part 4
  3. Equinoxe, part 4 (vidéo)
    Image de prévisualisation YouTube
  4. Equinoxe, part 5
  5. Souvenir de Chine
  6. Chants Magnétiques, part 2
  7. Ethnicolor, part 1
  8. Zoolookologie
    Image de prévisualisation YouTube
  9. Révolution, Révolutions
  10. Rendez-Vous, part 2
  11. Calypso, part 2
  12. Calypso, part 3
  13. Calypso, part 1
  14. Quatrième Rendez-vous 
  15.  Calypso, part 1 (Reprise) 



> Quelques chiffres sur le concert


  • Concert à la Défense : 14 juillet 1990, Quartier de La Défense, Paris, France
  • Nombre de spectateurs : 2 500 000, en comptant les parisiens (gratuit) Record du monde.



> Ressources sur le web

Gdansk concert – Enregistrement live (DVD+CD)

Gdansk concert - Pochette de l'édition collector Marche polonaise. Space of freedom (Espace de liberté), c’est le nom du concert que Jarre a donné à l’invitation de Lech Walesa pour l’anniversaire de Solidarnosc en 2005. Cette organisation, que Walesa a co-fondé en 1980 et qu’il a dirigée dix années, a été le premier syndicat à pouvoir exister dans le bloc de l’Est. Pour Jarre, la boucle est bouclée avec Revolutions, qu’il scanda sur les Docks de Londres, en 1988 : c’est aussi sur un chantier naval que se réunissent une grande partie des ouvriers du pays pour écouter le même air. La foule est compacte, comme en témoigne les images. Sauf qu’entre temps, la révolution du syndicalisme libre a bien eu lieu. Pour le concert, les deux protagonistes, Walesa et Jarre, accompagnés d’ouvriers, se congratuleront devant une grande bannière Solidarnosc.


> Le plein de fraîcheur et de nouveautés

Quatre musiciens sur scène seulement ! Parmi les morceaux inédits proposé par l’artiste, un hommage à Jean-Paul II (avec qui il ne partage pas toutes les opinions, toutefois), et à la musique classique avec deux titres : « Chopin memories » et « Vivaldi ». Deux titres du disque Aero sont également de la partie.
Les amateurs de gratte se délecteront de la prestation de
Patrick Rondat sur le « Tribute to Vivaldi » qu’il avait donné lors du concert pour la tolérance sous la Tour Eiffel. Le concert, très long, a été raccourci au passage en DVD.
 


 > Contenu du DVD (ne comprend pas toutes les musiques du concert) :

Bonus :

  • Trailer du concert en 5.1 avec des extraits du DVD
  • « No comment » : documentaire pas inintéressant de 15 minutes sur quelques moments du préparation du concert (dont un passage du titre expurgé du DVD, l’Emigrant), avec installation du public, négociations avec la partie polonaise, des vues de l’orchestre, de Jarre qui se promène de long en large du site, etc.

Durée du DVD : 120 minutes environ.

Son : Stéréo Dolby Digital 5.1

Lien externe : Critique du DVD par Baker sur DVDreamscape



 > Titres du CD (indiqué par des points rouge par rapport au contenu du DVD) :



  1. Shipyards Overture
  2. Suite for Flute
  3. Oxygene 2
  4. Chopin Memories (ou Tribute to Chopin) interprété à l’orgue de Barbarie.
  5. Aero
  6. Oxygene 4 
  7. Souvenir (remix de Souvenir de Chine)
  8. Space of Freedom (alias March 23 de l’album Sessions 2000) 
    C’est aussi le morceau que l’on entend en boucle dans le menu principal.
  9. Theremin
  10. Chronology 2
  11. Mury 
  12. Chronology 6
  13. Oxygene 8 
  14. Light My Sky (sur la base mélodique de « Tout est bleu » de l’album Metamorphoses) 
  15. Tribute to Jean-Paul II (ex-Acropolis)
  16. Rendez-vous 2 (harpe laser)
  17. Vivaldi (Troisième mouvement de l’été de Vivaldi interprété à la guitare électrique)
  18. Oxygene 12
  19. Rendez-vous 4 
  20. Solidarnosc (alias Oxygene 13)
  21. Aerology Remix  



> Quelques chiffres sur le concert : 

Space of Freedom – 26 Août 2005, Chantier naval de Gdansk.
Public : 120 000 personnes (concert gratuit).

Destination Docklands (ex-Jarre live) – Enregistrement live – 1988

Jarre Live Apocalypse wow. Dans la foulée de Revolutions, Jean Michel Jarre prépare un ensemble de deux concerts atypiques puisqu’il choisit de placer sa scène sur une barge flottante, et le public se trouve sur les bords de l’eau. Il s’agit des Dock de Londres, et l’événement est dit Destination Docklands. Le souci, c’est que les concerts vont affronter des évènements climatiques d’une rare violence, au point que jarre pense même renoncer, au vu de la dégradation des conditions de sécurité et de déploiement du matériel. Jarre va partager la scène avec Hank Marvin, du groupe Les Shadows et un choeur d’enfants du mali, entre autres.

Le saviez vous ?

  • Lady Diana, ainsi qu’une partie de la famille royale d’Angleterre a assisté au concert de Jarre. C’est devenu une amie au point que Jarre, bien après que la bougie d’Elton John ne s’éteigne, lui a rendu hommage lors du concert géant de Moscou.

Fiche technique : 08,09 octobre 1988
Lieu :
Docks de Londres, ANGLETERRE
Nombre de spectateurs : 200 000 places payantes + 800 000 spectateur au-dehors

> Ressources sur l’album : 

Les Concerts en Chine – Enregistrement live – 1982

Les concerts en Chine - Pochette rouge réalisée par Kate Hepburn Jarre conquière le public chinois. L’expression n’est pas usurpée. Jean Michel Jarre est le premier artiste occidental à se produire en Chine depuis la mort de Mao. De grandes salles accueille le français à Pékin et Shanghaï. Ce disque reprend de larges parties d’Équinoxe et des Chants magnétiques, mais propose en plus un grand nombre de morceaux inédits. L’Orchestre symphonique de Pékin partage la vedette avec les synthés sur une composition longue durée : c’est Jonques de pêcheurs au crépuscule.
Jarre signe aussi le très planant Souvenir de Chine (morceau qui a les honneurs de l’onde de FIP).

> So eighties.
Les années 80 commence à peine que Jarre est les concerts de Jarre ont déjà une étonnante maturité. C’est lors de ces concerts que Jarre dévoile la harpe laser. Deux très belles compositions : D’abord Nuit à Shangaï, sorte de carnet intime de l’ambiance vécu dans les hotels et autour du concert. Ensuite, l’arpégiateur, une belle construction pyramidale de sons qui transforme en Jean Michel Jarre en premier DJ moderne, à des kilomètres de Détroit.

Titres de Les Concerts en Chine
1. L’ouverture (4:48)
2. Arpegiateur (6:54) 3 sur 5
3. Équinoxe part 4 (7:49) 4 sur 5
4. Jonques de pêcheurs au crépuscule (9:38) 4 sur 5
5. L’orchestre sous la pluie (1:29) 3 sur 5
6.
Équinoxe part 7 (9:54) 4 sur 5
7. Orient express (4:22) 1 sur 5
8. Les chants magnétiques, part 1 (10:21) 3 sur 5

9. Les chants magnétiques, part 3 (3:48) 2 sur 5
10. Les chants magnétiques, part 4 (6:49) 3 sur 5
11. Harpe laser (3:35) 4 sur 5
12. Nuit à shangai (7:02) 5 sur 5
13. La dernière rumba (2:07) 2 sur 5
14. Les chants magnétiques part 2 (6:30) 3 sur 5
15. Souvenir de chine (3:54) 4 sur 5

Le saviez vous ?

  • Lors de ces concerts, Jarre avait un clavier-maître qui était camouflé derrière une facade avant de voiture américaine. À cette époque la collection de vieilles américaines du compositeur rejaillissait jusque sur scène !
  • Le public chinois n’a pas l’habitude d’applaudir aussi fort que les occidentaux, ni au même moment. Le responsable de l’enregistrement René Ameline a dû mixer l’équilibre musique-public en prenant en compte cette particularité régionale, et il s’en est très bien sorti !

Le son le plus bizzare : L’introduction du morceau de Souvenir de Chine, polaroid sonore qui parle au coeur sans connaître un seul mot de chinois. C’est vrai qu’après un morceau comme celui, c’est difficile de faire mieux sur le prochain album. C’est peut-être aussi pourquoi Zoolook est si différent de tout le reste de cette époque de paillettes.

Quelques chiffres du concert :
Lieu : Palais des sports de Pékin (20 000 places), les 21 et 22 octobre 1981 et grand stade de Shanghaï (60 000 places), les 26,27 et 29 octobre 1981.
Nombre de spectateurs : 218 000 places réparties sur 5 dates.

Quel est le plus beau titre inédit des concerts en Chine ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

> Ressources sur l’album

Deserted Palace – Album studio – 1972

Deserted Palace - Un collector. Le premier disque de Jean Michel Jarre. Un disque (quasiment) introuvable. Ce premier album de Jarre est un objet de collection, car il n’est pas intégré au catalogue officiel du grand maître de l’électronique. Il existe deux pochettes pour cet album, l’une reproduite ci-contre, l’autre représenant un château dans un style très naïf. Si vous l’avez à la maison, vous êtes soit un fan hardcore soit… un sacré chanceux.

À l’origine il s’agit d’un disque commandé passée en 1971 par un organisme américain pour sonoriser certains aéroports et bibliothèques. C’est pour cela que les titres sont en anglais, et comme vous le constaterez ci-dessous, ils sont très hétéroclites. Le 33 tours est sorti chez Motors, où Jean Michel venait de signer.

 


 > Musique d’attente


Les morceaux, tous 100% instrumentaux, sont assez courts, sauf un qui atteint huit minutes (Wind Sept Canyon) et préfigure le style d’Oxygène. Le son de l’album est assez proche de celui de la bande originale des Granges Brûlées. Côté instruments, il s’agit de l’équipement minimal, avec un synthétiseur EMS VCS 3 et un Orgue Farfisa. Jean-Michel Jarre y joue aussi de la guitare électrique.


> Titres de Deserted Place


  1. Poltergeist Party (2:10) / Traduction : Fête satanique
    Image de prévisualisation YouTube
  2. Music Box Concerto (2:40) / Traduction : Concerto pour boîtes à musique.
  3. Rain Forest Rap Session (1:37) / Traduction : quelque chose en rapport avec la Forêt tropicale ?
  4. A Love Theme For Gargoyles (1:10) / Traduction : Mélodie d’amour pour les gargouilles
  5. Bridge of Promises (3:15) / Traduction : Le pont des promesses
  6. Exasperated Frog (0:45) / Traduction : La grenouille exaspérée
    Ce titre peut être vu comme une version protozoaire de la ligne de basse d »Equinoxe 7.
  7. Take Me To Your Leader (1:55) / Traduction : Emmenez-moi à votre chef
  8. Deserted Palace (2:10)
  9. Pogo Rock (1:05)
  10. Wind Swept Canyon (8:00) /Traduction : Le Canyon balayé par le vent
    Image de prévisualisation YouTube
  11. The Abominable Snowman (0:55) / Traduction : L’abominable homme des neiges
  12. Iraqi Hitch Hiker (2:24) / Traduction : L’auto-stoppeur irakien
  13. Free Floating Anxiety (2:15) / Traduction : Angoisse planante
  14. Synthetic Jungle (1:35) / Traduction : Jungle synthétique
  15. Bee Factory (0:55) / Traduction : L’unsine d’abeilles

 


> Autres ressources sur Internet


  • Plus d’infos sur ce disque avec des extraits musicaux sur le site d’Aerozone.
  • Eléments biographiques en rapport avec la période de création de Deserted Palace.
  • Album suivant : Les Granges brûlées (B.O. du film de Jean Chapot, 1973) 
  • Si toutefois vous aviez des informations concernant cet antique production jarresque, je vous prierai de m’envoyer un mail.

 

Geometry of love – Album studio – 2003

Geometry of loveJarre, le talent allongé. Géométrie de l’amour… Jarre est au centre d’un triangle amoureux, ce qui est aussi illustré par cette pochette si explicite qu’elle ne mérite pas davantage d’explications. Une pincée de Air, un zeste de Rostropovitch, le tout dans une ambiance lounge, et vous obtenez le disque le plus  »zen » et le plus aventureux de Jean Michel Jarre. Jarre a composé cet album pour un chic club parisien, le VIP room. C’est également le premier disque dont la société d’édition est non plus Dreyfus mais Aero Prod, entreprise créée par Jean Michel Jarre pour assurer sa production.

En règle générale, ces compositions de G.O.L (l’acronyme de Geometry of Love). sont faites de peu d’éléments, contrairement au Jarre Baroque. Quand on parle de Geometry of Love, on pense aussitôt aux classiques parties 1 et 2 du morceau-titre (voir vidéo ci-dessous), avec son son saturé très sensuel. Je trouve pour ma part que ces deux titres se ressemblent un peu de trop, mais passons… Nombre de titres sont intéressants dans cet album, à défaut d’être toujours convaincants en terme d’intentions (cf. la partie de piano mélancolique de Near Djaina, qui évoque le piano ambient d’Harold Budd, et qui est bordé d’effets déjà entendus dans Rendez-vous 6). Certains morceaux alternent l’excellent avec le plus ordinaire (le très « moon safarinien » Electric Flesh). Les mélodies résonnent comme Metamorphoses (Velvet Road), dans la veine de titres comme Je me souviens. Côté bonnes surprises, il faut citer Soul Intrusion, avec son atmosphère très science-fiction. 

Disque relaxant, et certainement un des plus méditatifs de Jarre, il inspirera forcément les amoureux : c’est une idée de cadeau pour peu que votre moitié(e) ne reçoivent pas la pochette au premier degré. Cet album divise fortement les amateurs de Jarre. Finalement, il reflète bien son concept initial : on l’aime ou on ne l’aime pas. Un disque qui plaira peut-être à ceux qui ne connaissent pas du tout les jarre antérieurs, pour la sophistication du son, et certains paysages sonores insolites. 

 


> Track-list de Geometry of Love


  1. Pleasure Principle (6:15) 2etoiles.gif
  2. Geometry of Love, part 1 (3:51) Interprété Live à Pékin, en 2004. 3etoiles.gif
    Image de prévisualisation YouTube
  3. Soul Intrusion (4:45) 3etoiles.gif
  4. Electric Flesh (6:01) 2etoiles.gif
  5. Skin Paradox (6:17) 1etoile.gif
  6. Velvet Road (5:54) 2etoiles.gif
  7. Near Djaina (5:01) 1etoile.gif
  8. Geometry of Love, part 2 (4:06)  2etoiles.gif

Quel votre titre préféré sur Geometry of Love ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Musiciens : Francis Rimbert et Jean Michel Jarre.

> Anecdotes 

  • Geometry of Love a été diffusé dans le musée d’art contemporain de Marseille au printemps 2004, comme bande sonore d’une exposittion.

> Ressources sur l’album

1234

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont