Chronologie – Album studio – 1993

Chronologie - Illustration de Michel Granger - Conception graphique Art Connexion Défier le temps. Chronologie, c’est le retour à une formule qui a fait le succès de Jean-michel Jarre, c’est-à-dire un album d’un seul tenant, et que l’on peut faire boucler car son début et sa fin se rejoignent. Comme un certain… Oxygène ! Est-ce le seul point commun avec le chef d’œuvre inaugural ? Et puis…. À peu près. Techniquement, il y a une foule de synthétiseurs qui ont vu le jour depuis 1976, mais sur ce disque, le côté Hi-Tech est totalement maîtrisé. Le tout est d’une précision diabolique, il fourmille d’une tonne de détails intéressants, il est surtout bourré de très, très bons titres.

 


 > Revue de détail


La partie I démarre sur un battement de cœur, c’est un titre qui comporte trois temps distincts, qui sont reliés par des transitions extrêmement bien réussies. Ce morceau est excellent, c’est une sorte de revival de l’ouverture d’Équinoxe, excellent morceau. La partie II est portée par un nombre d’effets sonores impressionnant. Et pourtant, il n’y en a pas un en trop ! Imaginez-vous un grand orgue qui se déhanche sur un tempo très élevé (165 bpm), bruissant d‘effluves électroniques. Au bout de deux ou trois écoutes, vos pieds ne peuvent s’empêcher de battre la mesure. Et l’interprétation live avec le final à la guitare électrique est encore plus époustouflante (sur le live de Hong Kong). Le jeu très véloce du guitariste Patrick Rondat n’est pas étranger à cette affaire. La partie III, c’est un titre plus lent, très intéressant pour le côté cristallin de la voix au premier plan et son interprétation à la guitare électrique. J’aime beaucoup la transition de la III vers la IV. La partie IV, c’est le titre-phare de l’album, ce n’est pas le titre que je préfère, mais il est remarquablement bien construit et sa mélodie vous trotte dans la tête longtemps. Le thème du temps est subtilement interprété ici. Le cliquetis d’une montre est utilisé comme une sorte de gros plan sonore, des sons sont ralentis plusieurs fois pour leur donner un aspect élastique (je pense tout de suite aux montres molles de Dali).
La partie V, c’est une descente en douceur et vers la fin, un petit couplet électro qui ne dépareillerai pas dans un album des Chemical Brothers, par exemple. Un brin hors sujet dans cet album.


La partie VI, c’est une réminiscence du titre Équinoxe partie VII, mais traitée avec un chœur, qui lui donne une dimension supplémentaire, chaleureuse. La cerise sur le gâteau, c’est un son d’accordéon qui donne un charme à la fois désuet et original à l’ensemble. Effectivement, qui d’autre qu’un français aurait pensé à ça !
Chronologie VII, je dois dire qu’elle n’apporte pas grand-chose au disque. Je n’y vois pas non plus le rapport avec le thème «Chronos , temps» abandonné au cours de la partie V. Nobody is perfect !
La partie VIII est ni bonne ni mauvaise, un grand orgue (encore !) puis une chorale qui nous gratifie d’une très belle polyphonie dans le final. Ceci est une belle conclusion pour cet album ambitieux.

 


 > Chrono-maître


Au terme de ce bref voyage à travers le temps, on n’a pas perdu le sien. Il y a de l’émotion, de l’insolite, ce qui pour un disque aussi technologique est un tour de force. Selon moi, c’est un des trois ou quatre meilleurs albums de Jarre, mais ce n’est pas celui que je conseillerai au nouveau venu dans ce type de musique.

 


 > Titres de Chronologie


1. Chronologie, part 1 (10:51) 5 sur 5
2. Chronologie, part 2 (6:05) 5 sur 5
3. Chronologie, part 3 (3:59) 4 sur 5
4. Chronologie, part 4 (3:59) 4 sur 5(vidéoclip de 1993) Ce clip comporte des séquences se référant au travail de Etienne-Jules Marey, inventeur de la chronophotographie, ancêtre debut de siècle de la motion capture utilisée depuis.
Jean Michel déclare au sujet de la partie 4 : « J’ai voulu que dans les quatre minutes de Chronologie part 4 (…) on retrouve une idée de l’ensemble de l’album : la dimension symphonique, le son analogique, les chœurs, les séquences, un univers lié au temps et enfin un feeling à la fois dramatique et optimiste ». (Keyboards, 1993)
Image de prévisualisation YouTube

5. Chronologie, part 5 (5:34) 2 sur 5
6. Chronologie, part 6 (3:45) 5 sur 5
7. Chronologie, part 7 (2:17) 3 sur 5
8. Chronologie, part 8 (5:33) 4 sur 5

 


> Le saviez vous ?


  • C’est la sonnerie d’une montre Swatch qui est reproduite dans la partie 4 de Chronologie. Jarre avait en effet composé ce morceau dans le cadre d’une fête intitulée « Swatch the world ».
  • Ce disque est dédicacé à « Une Brève histoire du temps », le best-seller de l’astrophysicien américain Stephan Hawking.
  • Chronologie s’est écoulé à quatre millions de copies. Il a obtenu une victoire de la musique en 1994.

Le son qui tue : La transition entre les parties 1 et 2 : le son de cloche, dans le lointain, est à mettre en relation avec l’orgue d’église qui ouvre la partie 2. C’est un son « mouillé » qui émerge d’une athmosphère d’apesanteur typiquement jarresque.

 

 


> Les musiciens :pictojeanmicheljarre.gif   pictomichelgeiss.gif     pictodominiqueperrier.gif   pictofrancisrimbert.gifClaviers : Jean Michel Jarre / Michel GeissDominique Perrier / Francis Rimbert. Détail des instruments utilisés (à compléter) : 

  • Jean Michel Jarre : synthétiseurs
  • Michel Geiss : synthétiseurs
  • Dominique Perrier : synthétiseurs
  • Francis Rimbert : synthétiseurs
  • Patrick Rondat : guitares électriques
  • Instruments : Digisequencer, Kurzweil K2000, Minimoog, ARP 2600, Akai MPC 60, Akai S 1000, AKS, Roland JD 800, Korg 01, TR 909, DR 660, Synthex, Eminent 310 U, JP 8, DJ 70, Vocalist, Fairlight.

 

 

À vous de voter !

Quel votre titre préféré sur Chronologie ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

> Ressources sur l’album

 


20 commentaires

  1. veridis dit :

    la rythmique du début (bruit de ressort bizarre) de chronologie 2 est un extrait du morceau « erosmachine » la face B du 45T la cage ;-)

  2. lfo dit :

    Même si affectivement je préfère Oxygène et Equinoxe, Chronologie est probablement (enfin pour moi) le meilleur album de JMJ.
    ..::Webmaster::.. Le sondage tenu ici-même semble te donner raison.

  3. veridis dit :

    Chronologie 8 n’est rien d’autre qu’un remix du morceau « Palawan » que Jarre avait composé pour un reportage du commandant Cousteau… De plus un remix de Michel Geiss devait sortir en cd single, je ne sais pas si ce dernier est sortit mais certains fans le possède.

  4. STEPHANE dit :

    J’ai bien aimé “chronologie” dés la 1ere écoute ‘l’ambiance et très “temps” avec plus ou moins de rythmes’ il y a des passages très “planant” ‘ça ma fait penser a “EQUINOXE” sans doute un “hommage”. C’est un album a l’éternel recommencement ‘un début qui s’entend comme une fin et vice et versa. Stéphane

  5. STEPHANE dit :

    Swatch a l,époque de « chronologie » avait sorti toute une collèction de montre,jmj avec un cahier des charges tres stricte il devait composer une petite melodie que l,on entend dans l,album ,on l,entend dans chronologie 4.Anècdote: la 1er montre sortie a été déssinée et décorrée par jmj lui-meme.A la sortie de cette montre j,en avais acheté 2 éxemplaires,car elle sortait en nombre limitées,j,en possède encore « une » dans un parfait état,l,autre a fait son temps mais je l,ais encore.L,originalitée de cette montre swatch réside dans la mélodie de 4secondes mais aussi dans les aiguilles qui tournent dans tout les sens et qui reviènnent a l,heure. stephane

  6. veridis dit :

    et en plus on y retrouve un symbole maçonnique :-) trouvez lequel ;-)

  7. STEPHANE dit :

    je dirais, le poisson!! non?

  8. veridis dit :

    eh non ! c’est le petit soleil à visage :-)

  9. STEPHANE dit :

    mince! qu,est,ce que j,ai pèrdu ?

  10. veridis dit :

    tu n’as rien perdu :-) . Si on regarde la pochette de chronologie on peut constater que la typographie est bien spécial surtout le A de Jarre qui represente une equerre, si l’on regarde le clip de chrono 4 de plus pres on peut y retrouver beaucoup de symboles maçonniques, le soleil à visage, le crane humain etc. Pendant la tournée d’europe en concert des clins d’oeil sont fait à la franc maçonnerie avec par exemple la fameuse question que pose le visage tracé au laser « quel age avez vous ? »

  11. STEPHANE dit :

    ben alors là !! tu m,en bouches un coin veridis, ton sens de l,observation est TOP!!! stephane

  12. veridis dit :

    pendant le concert pour la tolérance tu remarqueras un delta lumineux avec un oeil en son milieu là aussi à nouveau un symbole maçonnique.

    je te laisse un lien interessant sur la symbolique maçonnique dans l’oeuvre de Jarre.

    http://alnr.chez-alice.fr/toutjarre/hiram.html

  13. STEPHANE dit :

    je viends d,aller jeter un oeil,c,est tres interressant, et comme tu le dis il y a pas mal de « déssins ».Qu,est ce que jmj a bien voulu nous faire comprendre a travers ses « méssages » ??. (tu vas voir VERIDIS qu,il y a du « DA VINCI CODE » la dessous) (rire) stephane

  14. veridis dit :

    je pense que Jarre est interessé par la Franc-maçonnerie. Il est interessant de voir que le livre Europe en Concert contient la même typographie… Est il Franc maçon ? Ne l’est il pas ? Seul jarre peut y répondre…

  15. modi dit :

    j’adore chronologie part 4

  16. thierry dit :

    C’est vrai que j’ai donné pas mal d’infos sur Jarre et la Franc-Maçonnerie dans les numéros 26,27 et 28 de Globe-Trotter et sur mon site. Je les ai trouvées dans la presse et dans les interviews de JMJ. Pour ce qui est de la symbolique ça me semble évident au regard des pochettes et des concerts. Mais Jarre n’a jamais révélé son appartenance donc mystère…

  17. veridis dit :

    il y a quelque temps ce sujet avait aussi enflammé le forum de Didier Marouani certains pensant que Marouani était Franc-Maçon

    voici le lien
    http://forum.space.tm.fr/viewtopic.php?id=324

    Thierry ton livre sur Jarre il va sortir ou pas ? j’espère que oui :-)

  18. Frank Boisgontier dit :

    J’aime beaucoup, beaucoup Chronologie, mais je shunte systématiquement la partie VIII qui, pour moi, est le pire morceau que Jarre ait créé : le côté grandiloquent du début, la rythmique qui se veut hip/hop (avec la partie scratchée qui est carrément ridicule), les cuivres échantillonnés… je n’aime rien de ce titre là, je trouve ça même assez foutraque et pathétique.

    Sinon, le reste, rien à dire, c’est que du bon :-)

  19. jarjar dit :

    Sur cette album il y a Chronologie 4 : une merveille . Mais le tout confirme que JMJ est passer du statut de « pionnier » au statut de suiveur. Je suis agréablement surpris par les mixages du tour 2010 2011 qui , pour le coup mérite l’appelation LIVE (rare chez Jarre) mais surtout qui leur donnent des couleurs qui ne sont pas sur l’album.

    L’intro de l’album est une intro live de premiere( à monaco la mauvaise qualité de la bande son ne permet pas de s’en régaler pleinement) Dommage! dommage aussi que chronologie ne fasse pas partie de la setlist!???

  20. sowilo dit :

    Malgré l’évolution de mes goûts musicaux je trouve toujours les 3 premières pistes de cet albums franchement prenantes et agréables. Pour réagir à l’article, à propos de la partie 7, pour moi c’est une partie plus étrange, plus grisâtre, avec notamment ces bruits de mouches. C’est un peu glauque mais j’y vois bien un lien avec le temps, dans ce qu’il a d’inéluctable avec ses effets sur nous. Les chœurs de la partie 8 peuvent répondre à ça d’une manière moins sombre, en ajoutant à l’atmosphère spaciale du reste du disque un petit quelque chose d’un peu mystique, ou au moins spirituel. Mais bon, c’est ma façon de voir cette fin d’album, aujourd’hui.

    Dernière publication sur Sowilo's Lair : Nightwish - Handless Forms Most Beautiful

Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont