Geometry of love – Album studio – 2003

Geometry of loveJarre, le talent allongé. Géométrie de l’amour… Jarre est au centre d’un triangle amoureux, ce qui est aussi illustré par cette pochette si explicite qu’elle ne mérite pas davantage d’explications. Une pincée de Air, un zeste de Rostropovitch, le tout dans une ambiance lounge, et vous obtenez le disque le plus  »zen » et le plus aventureux de Jean Michel Jarre. Jarre a composé cet album pour un chic club parisien, le VIP room. C’est également le premier disque dont la société d’édition est non plus Dreyfus mais Aero Prod, entreprise créée par Jean Michel Jarre pour assurer sa production.

En règle générale, ces compositions de G.O.L (l’acronyme de Geometry of Love). sont faites de peu d’éléments, contrairement au Jarre Baroque. Quand on parle de Geometry of Love, on pense aussitôt aux classiques parties 1 et 2 du morceau-titre (voir vidéo ci-dessous), avec son son saturé très sensuel. Je trouve pour ma part que ces deux titres se ressemblent un peu de trop, mais passons… Nombre de titres sont intéressants dans cet album, à défaut d’être toujours convaincants en terme d’intentions (cf. la partie de piano mélancolique de Near Djaina, qui évoque le piano ambient d’Harold Budd, et qui est bordé d’effets déjà entendus dans Rendez-vous 6). Certains morceaux alternent l’excellent avec le plus ordinaire (le très « moon safarinien » Electric Flesh). Les mélodies résonnent comme Metamorphoses (Velvet Road), dans la veine de titres comme Je me souviens. Côté bonnes surprises, il faut citer Soul Intrusion, avec son atmosphère très science-fiction. 

Disque relaxant, et certainement un des plus méditatifs de Jarre, il inspirera forcément les amoureux : c’est une idée de cadeau pour peu que votre moitié(e) ne reçoivent pas la pochette au premier degré. Cet album divise fortement les amateurs de Jarre. Finalement, il reflète bien son concept initial : on l’aime ou on ne l’aime pas. Un disque qui plaira peut-être à ceux qui ne connaissent pas du tout les jarre antérieurs, pour la sophistication du son, et certains paysages sonores insolites. 

 


> Track-list de Geometry of Love


  1. Pleasure Principle (6:15) 2etoiles.gif
  2. Geometry of Love, part 1 (3:51) Interprété Live à Pékin, en 2004. 3etoiles.gif
    Image de prévisualisation YouTube
  3. Soul Intrusion (4:45) 3etoiles.gif
  4. Electric Flesh (6:01) 2etoiles.gif
  5. Skin Paradox (6:17) 1etoile.gif
  6. Velvet Road (5:54) 2etoiles.gif
  7. Near Djaina (5:01) 1etoile.gif
  8. Geometry of Love, part 2 (4:06)  2etoiles.gif

Quel votre titre préféré sur Geometry of Love ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Musiciens : Francis Rimbert et Jean Michel Jarre.

> Anecdotes 

  • Geometry of Love a été diffusé dans le musée d’art contemporain de Marseille au printemps 2004, comme bande sonore d’une exposittion.

> Ressources sur l’album

 


6 commentaires

  1. jmjarre13 dit :

    Je trouve cet album très proche de « Sessions 2000″ (2002), la période 2001-2003 est une mauvaise période pour Jarre à mon goût. Heureusement il est revenu en force en 2004 avec AERO.
    ..::Webmaster::.. Oui, certes, mais c’est un disque de commande, qui doit être mis à part des autres productions signées Jean-Michel.

  2. lfo dit :

    Pour info Djaina du titre Near Djaina » est un anagramme de Adjani avec qui JMJ était à l’époque.
    ..::Webmaster::.. Bien qu’elle soit pertinente, je crois bien que Jean Michel n’a jamais confirmé cette information de sa propre bouche.

  3. veridis dit :

    en ce qui me concerne si je devais choisir entre session 2000, teo et tea, aero et GOL je choisirai sans hésiter GOL. On y retrouve la griffe Jarre, plus suave, plus mélancholique sur certains morceaux et puis c’est composé. Aéro c’est du best of réchauffé sauce 5.1 rien de neuf… session et teo pfff…

  4. david dit :

    moi aussi j’ai une preference pour GOL, plus consistant. session 2000 c’est un cas a part car j’avais vu sur un site de JMJ il y a 3-4 ans que cet album n’aurait jamais du sortir et dreyfus l’avait fais sans l’autorisation de JMJ. donc du coup zero promo au moment de la sortie! aero c’est a mon sens un petard mouille car, certes, il y a le son 5.1 mais je m’attendais a un best of plus complet meme si les morceau etaient repris. donc deception… teo&tea, j’en etonnerais beaucoup d’entre vous en disant qu’il m’a pas « trop » decu.certes ca ressemble pas a du jarre habituel mais certains morceau me plaisent bien quand meme comme VINTAGE ou IN THE MOOD FOR YOU par ex. c’est pas son meilleur album mais je m’attendais a pire quand j’entendais les courts extraits de TEO-TEA avant la sortie dans les bacs
    esperons qu’avec la resortie d’OXYGENE et les concerts a marigny il va reprendre une voie plus melodique ,plus planante, plus « jarrienne » en somme!
    l’espoir fait vivre dit-on… DAVID

  5. dark vador dit :

    Cet opus est hors discographie officiel, puisque c’est un projet de l’intéressé.
    De la new age, que certains appelleraient LOUNGE ou LISTENING MUSIC.
    Les années 2000 sont celles des exercices de styles pour JARRE mais les fans attendent autre chose…Pas mal quand même.

  6. jerome dit :

    Où cet album a-til été enregistré ?

Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont