Concert – Oxygen in Moscou (1997)

affichedejarreamoscou.jpgPour les 850 ans de la ville de Moscou, Jarre fait un concert gigantesque à Moscou, devant l’Université de la ville, sur laquelle il projette des images non moins géantes. Le 6 septembre 1997, plus de 500.000 personnes assistent au spectacle directement, sur une pelouse. Incidemment, 3 millions de moscovites aperçoivent le spectacle de musique et de pyrotechnie, depuis les collines environnantes, et ce, grâce à des écrans géants. Il faut tout de même préciser que la tour centrale de ce très vieux bâtiment de 1755 culmine à 240 mètres de haut ! Petit détail amusant, bien que ce concert fût en extérieur pour le public, en fait Jean Michel et ses musiciens se trouvaient sous un toit… qui diffusait des effets lumineux, coordonnés avec la musique. On a également vu les marionettes géantes, qui sont des habituées des spectacles de Jarre depuis la Défense. Toujours dans le désir d’intégrer les artistes locaux à ses projets, il joue avec les chœurs de l’Armée Rouge et les danseurs du Bolchoï, l’Opéra de Russie.

 


> Du grand Jarre, des effets visuels ahurissants

jeanmicheljarreamoscou.jpgC’est un concert de deux heures quinze que livre le musicien français, lancé par le passage coordonné de quatre avions de chasse, tel que vous les verraient dans l’extrait en pied de page. Ce ne fut pas le seul clin d’œil au monde de l’air et de la haute technologie, puisque jarre pu réaliser un de ses rêves d’enfant : discuter en direct avec les cosmonautes de la station Mir, à 400 kilomètres au-dessus de sa tête. Les cosmonautes sont largement applaudis par un public en transe. Si la part belle fut donnée à Oxygène et à Oxygène 7-13, comme ce fut le cas à l’Oxygène Indoor Tour, de nombreux morceaux plutôt rares dans les concerts de Jarre ravirent aussi le public : Ethnicolor et Chants magnétiques, partie 1 (et 2). On a également assisté au retour de Chronologie 4. Les orchstrations ont été beaucoup modifiées, et certains titres ont pris une cure de techno (terme qui fait toujours grimacer dans la bouche d’un fan de Jarre). Jarre porte évidemment une caméra sur ses lunettes qui permettent au public de voir en temps réel ce que voit le musicien. Les images sont générées avec un logiciel spécial, mais ont en commun pour la plupart d’emprunter à la culture populaire de l’est et à l’art russe. Autre temps fort de ce concert, quelques mots de Jean Michel allèrent à Diana, qu’il avait connue, en prélude à un titre très émouvant, « Souvenir de Chine », qui a été raccourci en « Souvenir », pour ne pas apporter trop de confusion dans le protocole de la soirée. Jarre et Diana s’était rencontré lors du concert de 1988 aux docks de Londres.


> Le DVD du concert : Oxygène Moscow

Acheter le DVD sur Amazon.frMa Critique du DVD à venir. Je sais qu’il contient un bonus intitulé « Flying the streamroller », qui est un film intéressant, mais pour le reste, je n’en sais pas plus. En attendant, commandez-le dès maintenant auprès de mon « partenaire », car ce DVD est celui d’un concert fantastique.Morceaux joués :
1) Rendez-vous 22) Ethnicolor3) Equinoxe 74) Chronologie 65) Chants magnétiques 1 ●  6) Oxygène 117) Souvenir8) Equinoxe 49) Oxygène 7 (Intro à la harpe laser) ● 10) Oxygène 1011) Oxygène 212) Chants magnétiques 213) Oxygène 414) Chronologie 415) Oxygène 816) Oxygène 1217) Révolutions18) Rendez-vous 419) Oxygène 13


Vidéo : Rendez-vous 2. Morceau d’ouverture du concert, déclenché après le célèbre décompte, les avions de chasse Soukhoï volent en formation et lâchent des feux d’artifice au-dessus de la foule.Image de prévisualisation YouTube



> Ressources sur le web

 


Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont