Jarre à Marigny, première et premières impressions

Les événements à ne surtout pas rater !Jean Michel Jarre a lancé ce soir le premier de ses dix concerts au théâtre Marigny, avec son spectacle « Oxygène ». Voici donc la soirée d’anniversaire la plus attendue des dix dernières années. J’ai eu la chance d’assister à cette première spectaculaire, avec de nombreux fans des quatre coins de l’Europe (Hollande, Angleterre, Danemark, Italie, etc.) ! Avant le début du concert, le titre En Attendant Cousteau est diffusé, ainsi la tradition est respectée. Du haut du balcon, dans l’axe de la scène, j’ai une vision panoramique de la salle. Les dorures et baldaquins du théâtre Marigny tout en dorure accueillent un public nombreux et de toutes générations. Des businessmen fraichement débarqués du bureau aux gothiques teenagers, en passant par des couples aux cheveux platines, rien ne manque.  Visiblement, un certain nombre de gens ignorent l’existence du DVD « Live in your Living room« , qu’ils découvrent avec amusement au stand devant l’entrée.

> Note générale : Afin de ne pas couper l’effet de surprise aux fidèles lecteurs de ce blog qui vont se rendre – je l’espère pour eux ! - aux concerts dans les jours à venir, mon propos se limitera dans ce premier article uniquement à des remarques d’ordre général sur le ressenti de la musique et de la scénographies, mais sans en dévoiler ni la nature, ni les surprises, évidemment.  

 

Le fronton du théâtre Marigny à Paris, le 12 décembre 2007.> Ambiance très studieuse


Après une « entrée en scène » chorégraphiée, Jean Michel, costume sombre cintré et chemise blanche, salue son public en francais puis en anglais, ce qui est fort applaudi. Il remercie les équipes de préparation du concert, qui ont finalisé tout le spectacle en moins de 24 heures, malgré les contretemps dûs au service d’ordre du président Kadhafi. Ou quand l’actualité rattrape l’artistique. L’allusion humoristique à son « voisin lybien », qui loge dans une tente à quelques mètres de là, amuse le public. Puis vient la présentation détaillée de chaque musicien, avec un sourire pour chacun. À l’applaudimètre, c’est (évidemment) le sympathique Francis Rimbert qui l’emporte haut la main. Les quatre musiciens peuvent dès lors prendre place derrière leurs piles d’instruments pour accorder leurs synthés. Lesquels sont au moins aussi nombreux que sur le DVD. Les premières mesures du prelude ne vont pas tarder à s’élever vers la coupole de la grande salle Marigny. Photomontage Oxygène live à Marigny ! 


> Début du concert

Le public exulte dès les premières notes d’Oxygène 1 : sa procession évanescente s’accompagne d’effets mécaniques saisissants. Visiblement, les retrouvailles de Jarre avec le « vrai » public français (pas celui du Queen) électrise les uns (nous) et les autres (eux, sur scène). Rien à voir avec l’attitude austère du DVD. Les quatre musiciens se calent très vite les uns sur les autres, et le résultat est un vrai régal. Le morceau Oxygène 1 est d’emblée une rêverie ininterrompue. Le public va battre ses mains pour accueillir le serpentin sonore caractéristique d’Oxygène 2. Je constate que mon rythme cardiaque a conjointement doublé en quelques secondes, il est vrai que je considère ce « standard » comme l’un de ses trois meilleurs morceaux. Jarre a l’occasion de se déchaîner physiquement sur son clavier, avec son magistral refrain. Son enthousiasme entraîne la foule à sa suite. Tonnerre d’applaudissements avant de passer à Oxygène 3, qui donne la vedette à Francis Rimbert, décontracté en diable. Jarre promène alors sa silhouette élégante vers « l’antique » Theremin, qu’il manie avec des trésors d’agileté. Encore une fois, le synchronisme entre les musiciens est bluffant. Puis vient le court Variation 1, et son « gros son », suivant de… ce que tout le monde connait…—- La suite demain soir… Avec l’enrichissement de ce compte-rendu de concert, plus celui du jeudi 13 décembre.

À propos de Jean-Baptiste

Né en 1977. je ne vis pas de l'écriture, je ne vis pas pour la musique, mais je suis en quelque sorte à mi-chemin des deux. Peut être. ou pas.

Voir tous les articles de Jean-Baptiste

2 Réponses à “Jarre à Marigny, première et premières impressions”

  1. STEPHANE Dit :

    Cher JeanBatman ,ton compte rendu sur ce 1er « concert » m,a mis en appetit ,j,éspères de tout coeur que jmj fera cette tournée a travers la FRANCE et qu,il sera présent a LILLE (peut etre une tournée comme tu le dis plus haut!).A te lire, sa premiére préstation a etait tres bonne et j,en suis heureux.Ton récapitulatif de cette soirée m,a été fort instructif, j,attends avec impatience la suite vendredi soir.Amicalement, STEPHANE.

  2. STEPHANE Dit :

    mille mercis JEANBATMAN pour m,avoir pérmis d,écouter « la téte dans les étoiles » sur RTL (j,écoutes plus la radio!!).53 minutes de pur plaisir avec LAURENT BOYER ,j,ai découvert un JMJ calme et tres détendu ,il a meme offert une place de concert a une candidate (il a un bon coeur cet homme là!!).A l,entendre sa tournée va etre « planétaire » ,dommage que l,on ne sait pas encore les villes ou il va « travèrsées »,mais bon! je surveilles l,info sur ton blog. Amicalement.stephane.

Laisser un commentaire

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont