Jean-Luc Hervé Berthelot

Christophe d’Aerozone nous fait l’honneur et l’avantage de raconter sa rencontre avec le compositeur français Jean-Luc Hervé Berthelot, alias Jihel.

L'album 'Marco Polo, a life for a dream'J’ai rencontré Jean-Luc Hervé Berthelot fin 2000, car à l’époque nous étions voisins, et depuis nous nous croisons régulièrement. Nous avons commencé par discuter de Jarre, et puis il m’a fait découvrir son propre travail. Au début, je ne vous le cache pas, je n’accrochais pas trop sa musique, mais cela ne m’empêchais absolument pas d’apprécier le bonhomme. Et puis au fur et à mesure de l’écoute de ses albums, je me suis arrêté sur l’un des volumes de sa trilogie asiatique : « Marco Polo, a life for a dream ».

Maintenant je vais essayer de décrire le travail de Jean-Luc, plutôt ses travaux car l’artiste possède de nombreuses facettes et explore des univers différents dans le monde de la musique électronique. Je ne détaillerais pas ce que je ne connais pas, et je vous invite à consulter son site officiel où vous pourrez écouter des extraits, ou bien vous rendre sur Wkipedia où vous trouverez une synthèse de sa carrière.Les amateurs de Jarre apprécieront sans doute son projet « Tales » (les contes), mais il serait dommage de passer à côté du reste de son œuvre. « Tales » fonctionne par trilogies : une trilogie asiatique, une trilogie interstellaire, et une trilogie sur l’univers mystique et magique de Merlin.Le reste de ses travaux est basé sur des musiques expérimentales, sur des musiques de documentaires ou de films (comme par exemple la BO du film « Le Poubelloïde », parodie de film d’horreur), et, actuellement, sur des musiques « electro-ambient » teintées de « trance » et des musiques « chillout » (son projet Flying Species).

Jean-Luc Hervé Berthelot est assez connu a l’étranger, mais en France il est comme vous et moi et peut se ballader tranquillement dans la rue. Il a acquis une bonne notoriété dans des pays comme l’Allemagne, la Hollande, l’Italie, l’Espagne et dans les pays de l’Est, mais surtout aux États-Unis où il est régulièrement programmé sur les radios spécialisées. Une anecdote pour finir. Un jour Jean-Luc me montra un journal Roumain et me donna la traduction du texte de couverture, ce qui me fit bien rire : « Le Roi est mort : Jean-Michel Jarre; Vive le Roi Jean-Luc Hervé Berthelot ».

Liens utiles

 


Un commentaire

  1. chris dit :

    j’éspère que beaucoup d’entre vous aurons l’occasion de découvrir un peu l’univers de mon pote Jean Luc a travers cet article et la visite des sites qui lui sont consacrés

    bonne écoute

Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont