You My Baby & I d’Alex Gopher (1999)

Pochette de You, my baby and IDans la musique ambient made in France, on ne peut éviter d’évoquer le cas d’Alex Gopher. Cofondateur avec Etienne de Crécy et Pierre-Michel Levallois du label Solid en 1994, Alex Gopher a commencé sa carrière au milieu des années 85 en tant qu’ingénieur du son. Il a collaboré avec les futurs membres d’Air et Xavier Jameaux dans le collectif Orange (on se souvient tous de sa « tubesque » prestation sur la compil Superdiscount), et fait pas mal de remixes aussi bien pour des artistes pop (Teri Moïse, Héléna Noguerra et Jean-Louis Aubert) que dance (Bob Sinclar, ancien de Solid) et aletrnatif (Nouvelle Vague). Il a depuis travaillé avec Demon, pour le projet Wuz à l’initiative duquel se trouve le grand couturier Yves Saint-Laurent. Alex Gopher a sorti un album éponyme en 2007.

> Les débuts de « Mister Alex »

Ce premier album : You, My Baby and I, sort en 1999.  Si la pochette reste très énigmatique (un groupe d’hommes regoupé devant un rideau de fer) au regard du titre de l’album, la musique est nettement plus accessible. 1999 représente un moment particulier où la French Touch est à son zénith avec le triomphe de la marionette jaune de Mr Oizo, qui vante le confort d’un célèbre jean’s américain. Mais les capacités dansantes de la scène française ne doivent pas cacher d’autres talents. 

Nous parlons ici d’un disque sauve, downtempo, où alternent couleurs funk (With U) et rythm n’blues (You, my baby and I) et jazz. C’est un sample de Billie Holliday (de la chanson d’origine de 1941, God Bless the Child, qui donne the Child) qui permet au disque d’ouvrir les bras aux médias, qui goûte à ses rythmes vaporeux. Mais le disque est loin de se résumer à cela. Le duo Air prête main forte pour les voix de Ralph & Katy, ou des dialogues d’astronautes se superposent à des voix vocodées, et Jean-Benoît Dunckel prête même ses doigts aériens sur ce titre. Eloigné de « Fat Boy Slim » par son approche rythmique basée sur le charleston et le hi-hat, pas tout à fait aussi linéaire que Fila Brazillia, Gopher produit une musique suspendue entre plusieurs ambiances, où perce une sensibilité mélodique très affirmée.


> Chill-out en français ? Guitares et voix tire tout le disque vers une sensualité toute horizontale, tandis que certains titres Party People sont des incitations aux mouvements de hanches indécents. Cerrone sans les toms… Tout ce qu’il faut de robotique (With U) sans être répétitif, Gopher n’a pas son pareil pour construire un matériel pop sur des riffs de basse électrisants.  La voix capiteuse de Michael « Clip » Payne clot ce voyage acidulé avec Silent Storm (orage silencieux) dans des accents dignes des Christians.Un excellent disque, tout simplement. « You, my baby and I » peut s’écouter au casque, mais peut se passer aussi soit en mise en jambe soit en after au clair de lune.


> Track-list

  1. Time (4:43)
  2. Tryin’ (5:35)
  3. The Child (4:34)
    Image de prévisualisation YouTube
  4. Ralph & Cathy (4:36)
  5. With U (3:45)
  6. You, my baby and I (6:41)
  7. 06 10 98 (2:03)
  8. Party People (3:53)
  9. Consolidated (4:26)
  10. Quiet Storm (4:31)

À propos de Jean-Baptiste

Né en 1977. je ne vis pas de l'écriture, je ne vis pas pour la musique, mais je suis en quelque sorte à mi-chemin des deux. Peut être. ou pas.

Voir tous les articles de Jean-Baptiste

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont