Tangerine Dream – Electronic Meditation (1970)

Pochette d'Electronic Meditation// Critique faite par etiennefroes // Si cette production est la première officielle de Tangerine dream, il en existe d’autres avant cette année 1970 : un disque «bootleg» relatant un concert de 1968 et le film «underground» de 1969 dont Tangerine dream a composé la bande originale et dans lequel Edgar Froese est acteur. On peut le voir en galante compagnie dans une baignoire…

Mais revenons à notre propos. Que ce soit ces musiques d’avant Electronic meditation ou celle de ce disque, on retrouve le même type de création musicale. De la musique expérimentale jouée sans instruments électroniques (car ceux-ci viennent d’apparaître et sont encore d’un coût élevé) mais avec des guitares, un batterie, un orgue, une flûte et toutes sortes de machines pouvant créer des bruits bizarres ou distordants. On peut dire que dans ces toutes premières productions de Tangerine dream navigue entre la musique contemporaine et la musique psychédélique.

Ce cd n’est pas forcément d’accès facile pour celui qui n’écoute que les sons d’aujourd’hui. Si ce disque n’est pas indispensable, il n’en demeure pas moins intéressant et permet de comprendre l’évolution de la musique électronique.



 Le contexte du disque   


Verso de la pochette d'Electronic MeditationElectronic meditation n’avait pas vocation a devenir un disque. Pour ses compositeurs, il ne s’agissait qu’une collection d’improvisations. Leur producteur au contraire estimait qu’il fait en faire un vinyle. Electronic mediation parut donc mais ce disque créa des dissensions  au sein du groupe allemand. La pertinence de cette parution était loin de faire l’unanimité. En même temps les membres de Tangerine dream n’étaient pas d’accord sur le chemin de création à suivre. Klaus Schulze d’abord, puis, Conrad Schnitzler quittèrent le groupe. Tangerine dream se recomposa.

Sur la première parution de disque, seuls  ces derniers apparaissaient sur la pochette de celui-ci. Dans une édition plus récente, s’y ajoutent : Jimmy Jackson et Thomas Keyserling comme simples musiciens interprètes. 



> Dans le même style

  • Les acheteurs de ce disque sur Amazon.fr ont aussi acheté : Seven ~ Soft Machine / Moondawn ~ Klaus Schulze / Rain Dances ~ Camel / Breathless ~ Camel



> Track-list 

  1. Genesis (5:57)

  2. Journey Through A Burning Brain (12:32)

  3. Cold Smoke (10:48)

  4. Ashes To Ashes (3:58)

  5. Resurrection (3:21)



Musiciens et compositeurs: Edgar Froese, Klaus Schulze, Conrad Schnitzler

Lire aussi, la biographie de Tangerine Dream.

 


Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont