The Anthology Decades – vol. 1 (2008)

THE ANTHOLOGY DECADES  THE SPACE YEARS VOLUME 1 (2008)Titre complet de l’album : THE ANTHOLOGY DECADES / THE SPACE YEARS VOLUME 1 (2008)

..::Critique rédigée par Etienne Froes::.. Encore un Tangerine dream ! Oui ce groupe a une production phénoménale. Certains y voient la seule ambition de gagner toujours plus d’argent. A la réflexion et même si ce groupe aime l’argent comme quiconque, cette perception des choses ne tient pas à l’analyse. Tangerine dream s’y prend vraiment mal pour atteindre ce prétendu objectif : il n’a plus de maison de disques, si ce n’est la sienne ; on ne peut acquérir ses productions que via internet ; étant indépendant, il n’y a pas de publicités pour annoncer  ses disques ; il change perpétuellement de style jusqu’à faire des chansons ; la multiplicité des cd ne peut que décourager le fan.
S’il voulait gagner beaucoup d’agent, n’aurait-il pas  plutôt intérêt à faire un disque correspondant à ce qu’attendent les fans  et à se faire distribuer  par un major assez fort pour  le promouvoir ?

 


> Une pierre de plus à l’édifice…

Alors ? Tangerine dream a toujours produit beaucoup même si aujourd’hui la parution est énorme. Edgar Froese passe, selon ses dires, 16 heures par jour sur son équipement. Il a à la base une formation de plasticien et son attitude face à la musique fait entrevoir le comportement d’un peintre reprenant sans cesse ses toiles et adepte des collages, des transparences et des superpositions. De plus, la vie par la rupture avec Christoph Franke (qu’il n’a jamais digéré), le décès de sa femme (Monique) et la séparation avec son fils, lui a donné motif à s’investir plus dans la musique.
Venons au cd. On a l’impression d’être dans la situation d’ un lecteur face à un auteur qui lui livre des références  à ses précédents ouvrages et fait des citations d’autres écrivains. Ce cd est loin d’être compilation mais on perçoit les effluves d’autres disques tout en entendant de nouveaux titres. Sans être révolutionnaire, ce disque fait partie des meilleures choses qu’a produit  le groupe allemand ses derniers temps. C’est une bonne entrée en matière pour ceux qui ne connaissent pas Tangerine dream.

> Composition du disque

  1. Boat to China (7’29)
  2. Landing On 51 (7’57)
  3. Exit to Heaven (4’46)
  4. Silver Pendulum (4’58)
  5. Shy Shila (5’23)
  6. Sunset in the Fifth System (6’41)
  7. Borealis (4’48)
  8. Run to Vegas (10’12)
  9. The seven folder (7’40)
  10. Pink Ashes (4’11)
  11. The Burning Hole (3’39)
  12. Huckebee’s Dream (10’42) 

> Musicien


Edgar Froese: Claviers, synthétiseurs, guitares, percussions et effets électroniques

 > Ressources sur le web


 > Lire aussi : la biographie de Tangerine Dream sur wikipedia.fr / La discographie compacte de Tangerine Dream.

3 Réponses à “The Anthology Decades – vol. 1 (2008)”

  1. Yanick Dit :

    Je compte bien me procurer cet album. Mon coup de coeur TD du moment va à Purple Diluvial (Cupdisc). Difficile à décrire comme feeling mais la rythmique et la construction des pièces est excellente. Je suis cependant déçu par View from a Red Train. C’est le problème de faire trop de matériel comme mentionné dans cet article.

    Chose certaine, Edgar Froese tout comme Jarre sont des êtres d’exception, toujours en perpétuel mouvement dans la création. Cependant, c’est dur pour le « portefeuille » (la « capacité d’achat » en bon français !) qui ne suit pas tout le temps ;-)

    Merci pour cette série d’articles sur TD.

  2. Jean-Baptiste H. Dit :

    Oui, d’ailleurs Edgar Froese fera sans doute l’objet d’un portrait bientôt.
    Merci à Etiennefroese pour toutes ces critiques éclairées.

  3. GASNIER Dit :

    BONJOUR DUR. DURE D’ETRE fan ce mr a des envies de luxe mais pas sur le dos des fans les productions sont pas terrible mais bon le dicton qui aime ne compte pas!!!recherche fans pour echange sympas abientot peut etre cordialement music

Laisser un commentaire

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont