Violaine Schütt – Around the world (2008)

Le livre de Viloaine Schütt sur Daft Punk« Around the world – Daft Punk » (Éditions Scali, 18 euros, 190 pages) décrit avec enthousiasme l’impact puissant du premier album des Daft, sous la plume d’une bloggueuse-DJ, Violaine Schütt. La phrase est précise, les références sont documentées. Le livre permet de mieux appréhender le parcours planétaire de la ritournelle obsédante du titre à succès « Around the world », qui a ouvert une audience mondiale au duo. Deux millions et demi d’exemplaires d’ Homework ont été écoulés à ce jour dans le monde, dont un cinquième en France.

Le livre mêle des extraits d’interviews de Thomas Bangalter et Guy-Emmanuel Christo avec des témoignages de son entourage (manager, complices), et même… fans !

 Daft PunkLe binôme électronique fait partie du grand nombre d’ados du milieu des années 90 qui voient les raves parties (ou free-parties) débarquer dans l’hexagone. Les deux jeunes gens découvrent là des sensations étourdissantes. Ce choc, en plus d’une réaction négative du Melody Maker à une maquette de Darlin’, leur premier projet, les décident à délaisser leur formation rock définitivement.


> Les débuts du groupe


C’est, en l’espace de deux ans, et sous l’influence évidente de leurs « parrains musicaux », les Chemical Brothers, qu’ils embarquent pour un mélange entre diverses inspirations fondues (le groupe n’est pas avare dans l’art de la citation) dans une électronique groovy et accrocheuse.
Ils feront école, et les journalistes anglais, vont relayer l’expression French Touch, pour caractériser des musiciens forts différents (Air, Dimitri from Paris, Modjo, St Germain, M. Oizo, Cassius et Motorbass pour ne citer que les principaux).
Depuis les premiers singles Da Funk et Rollin’ et Scratchin’, sortis chez Soma en 1995, jusqu’à la signature chez Virgin en 1996, toute la gestation de la bombe Homework est parfaitement retranscrite. La communication du groupe est étudiée équitablement, à l’orée de leurs racines underground.
1997 est l’année du single « Around the World », dont il est fait plus objet du support visuel (le remarquable vidéo-clip de Michel Gondry) que de la musique, minimale, avec ses – seulement – cinq instruments. Le chapitre qui analyse le clip est remarquable.


> Mise en perspective


Violaine Schütt - Around the world (2008) dans Critiques de livres daftpunkpiscineUne dernière partie présente les héritiers de Daft Punk, et pas seulement en France, au premier rang desquels on trouve Justice et Yelle. L’annexe du livre présente un index discographique, vidéographique et bibliographique également très intéressante.

On est en droit de se poser la question en refermant le livre : Les Daft sont-ils Punk ? Il faut certainement les avoir vus (ou du moins avoir vu leur effigie de robot) en concert sous leur pyramide pour pouvoir trancher.

 


Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont