Le tube Popcorn

Le Pop Corn original figure sur l'album Music to moog by, de Gershon KingsleyLa version originale de Pop Corn fut l’oeuvre de Gershon Kingsley, musicien issu du conservatoire de Los Angeles. Ce fils de juif allemand et de mère polonaise est un ami de Jean-Jacques Perrey et Robert Moog depuis 1964, et ensemble ils se passionnent pour les possibilités de manipulation des bandes magnétiques. Mais avec le modulaire Moog et le triomphe de l’album de Wendy Carlos interprétant Bach à son aide, Kingsley veut son propre quart d’heure de gloire (en l’occurence, ses 2’24 !). Quant à la chanson Pop Corn (oui, on dit souvent chanson pour désigner un instrumental), elle a été composée pour les besoins de son album solo Music to moog by en 1969. Cet album est une collection de titres aux belles mélodies, des compos originales, une reprise de son compagnon de studio Paul Simon, des reprises de Lennon/Mc Cartney plus quelques morceaux issus du classique, comme La lettre à Elise de Beethoven. Mais de ces dix titres qu’on peut qualifier de kitsch, aujourd’hui, un seul s’imposera comme un hit imparable. 

 


 > 1969 à 1972 : la gestation

De l’aveu de son concepteur, il ne s’agit (que) d’une mélodie composée en trente secondes, et d’un morceau composé en quelques minutes. Du reste, le titre « Pop Corn » laisse voir une distance ironique dans sa conception. Mais l’attrait du Moog des débuts balaie toute contestation : le morceau a un potentiel pop. En 1970, Kingsley forma le groupe the First Moog Quartet, donna des concerts dans des salles prestigieuses, telles le Carnegie Hall. et ce morceau était leur rappel, ce qui leur donna l’envie de publier l’album Pop Corn en 1972, en agrémentant le morceau d’effets électroniques supplémentaires.  

 

 


 > 1972 : la version de Hot Butter

Pop Corn par Hot ButterPuis, l’allemand Stan Free, issu de ce quatuor électrique First Moog Quartet, fonda son propre collectif, qui prit le nom de Hot Butter, et publia la version la plus émblématique de cette longue série de versions. Le single se classera numéro un en Allemagne (plus d’un million d’exemplaires vendus), puis aux Pays-Bas. Le premier hit de la musique électronique était né. Le titre rentrera même dans le top 20 aux Etats-Unis, ce qui est pour un instrumental, est remarquable.Certains prirent le train de ce succés, en remixant le morceau, dont Mr K. et The Popcorn Makers. Il y a aussi les versions chantées du chanteur Yé-yé Antoine, et du groupe obscur Anarchic System. Puis le plus connu, celui de Jean-Michel Jarre en 1973, sous le pseudonyme Popcorn Orchestra.  Evidemment, pour le public, entre 1972 et 1973, il y a « du Pop Corn » à ne plus en savoir quoi faire !Depuis, Gernon Kingsley se consacre au classique, et regarde d’un oeil amusé les reprises plus (M&H Band en 1987 : souvent, on attribue à Jarre ou à Kraftwerk la paternité de ce titre) ou moins heureuses (Crazy Frog en 2005) de ce tube interplanétaire. En 2000, Kingsley ressort un disque avec des guests comme Air et Beck intitulé At Home with the Groovebox. Une version orchestrale de Pop Corn a été créée, il s’agit de Pop Corn International, qui se compose de sept mouvements.  

Ci-dessous l’original Pop Corn :

Image de prévisualisation YouTube

Le Pop Corn le plus connu, celui d’Hot Butter.

Image de prévisualisation YouTube

 

Pop Corn joué au piano par Gernon Kingsley.

Site officiel de Pop Corn Song.

 


Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont