Archive pour octobre, 2008

Rick Wright – Broken China (1996)

Pochette de Broken China de Rick WrightBroken China est le deuxième album solo de Richard Wright, douze ans après le premier, le claviériste et membre le plus discret du grand groupe Pink Floyd, qui est malencontreusement décédé en 2008 d’un cancer.

Il est né de la collaboration de Rick Wright à la composition et d’Anthony Moore aux paroles et aux arrangements. Les deux hommes ont travaillé ensemble pour la tournée de Division Bell. C’est dans le studio Harmonie, le studio personnel de Richard en France, que l’album a été conçu.

La pochette de l’album est réalisée par un habitué des visuels des Floyd, Storm Thorgerson. Sur le recto, une femme se désintègre en carreaux de céramique, au bout d’un plongeon dans l’eau. Cette allégorie correspond à l’instrumental qui démarre l’album « Breaking Water ».

(suite…)

Y-aura-t-il une suite d’Equinoxe ?

Logo equinoxeIl est question dans la bouche des fans depuis la sortie d’Oxygène live in your living room l’année dernière d’une suite à donner à Equinoxe. En effet le trentième anniversaire d’Equinoxe a laissé penser qu’une nouvelle exploration de cet album majeur était souhaitable. Surtout avec le marché aux synthétiseurs analogiques vintage auquel s’est livré Jarre dans sa tournée.

(suite…)

Yé-yé – Two brains for feet (2003)

Yé-yé - Two brains for feet (2003) dans CD / Divers 3760013325381

« Two Brains for feet » est le premier album du duo normand composé de David Leloup et de Fabrice Hubert. C’est un hasard curieux qui a voulu que je le découvre, étant à l’origine venu acheter le nouveau New Order. Le visuel de la pochette, signée Alfredo «G» Garcia, superpose une bande FM avec les silhouettes de jeunes danseuses aux robes des années 60.

Avant de se concrétiser sur l’album sur l’étiquette Platinum records, différents extraits de « Two brains for feet» sont parus, notamment sur la compilation « Made in Normandie ». Ceux qui avaient signés la bande-son de l’exposition « Les années pop » à Beaubourg se délectent ici d’emprunts à toute la batterie d’effets sixties (claviers antédiluviens, « ride bells » à la pellée).

L’album ouvre avec un titre-manifeste, pétaradant, Yé-yé style, où l’on pourrait presque voir Peter Sellers fumer des cigarettes qui font rire. Un riff de guitare se pose sur des gimmicks sonores kitschissimes.

(suite…)

Jarre lance « Jean Michel Jarre Technologies »

(Communiqué de presse)

Jean-Michel Jarre lance en partenariat avec myfab.com les lignes AeroSystem et AeroFrame:

1- Une enceinte stéréo hi-fi / iPod speaker, Aerosystem, délivrant un signal stereo de haute qualité et des basses puissantes. Avec son design unique et imposant, il ne nécessite qu’un espace réduit tout en étant adapté aussi pour des grandes pièces. (Photo ci-dessous) 

Enciente conçues par Jean Michel Jarre

Le prix affiché d’un Aerosystem Black est de 449 euros. Il s’agit d’une édition limitée jusqu’aù 20 octobre.

(suite…)

Cassius – Cassius 1999 (1999)

Pochette de Cassius 1999Cassius est né de la rencontre de Philippe Zdar d’une part, et de Boom bass (Hubert-Blanc-Francard), « produit détachable » d’Etienne de Crécy, et accessoirement frère du soulman Sinclair, d’autre part. Mais ces deux complices sévissaient déjà sous le nom de La Funk Mob. Avec le tube Cassius 1999, ces anciens complices de MC Solaar (sur ses trois premiers albums qui, malheureusement, n’ont plus de place dans les rayons des gros disquaires) explosent sur la scène de la French Touch.

Avec le remix (ou devrait-on dire son démix) de « Cassius 1999 », son sample extensif de Donna Summer (Love is just a breath away) et ses râles de plaisir féminin et sa litanie de  »Cassius is in the house », Cassius fait résonner ses décibels sur les discothèques du monde entier.

(suite…)

Marboss, Kraftwerk solitaire à la française

Marboss live, le 15 jiun 2007Stéphane Marchal est un scientifique de la musique. Élève à l’école d’électronique de Paris dans les années 90 et ingénieur pour une grande marque de services informatiques, il créé ses propres programmes de MAO (Musique assistée par ordinateur) très vite. Après un crochet par l’université de Stafford en 1994, il publie son premier album en 1999, « musica electronica » sous l’égide de la Bibliothèque Nationale de France. À cette occasion, il fait la connaissance de Henri Maurel, le fondateur de Radio FG et Eric Morand, du label de Laurent Garnier, F Communications. Le pseudonyme Marboss est la contraction des noms de son premier duo,  »Marchal » et « Bobosse », depuis 1986.

(suite…)

Aphex Twin – Richard D. James Album (1996)

Pochette du Richard D. James album d'Aphex TwinVoici l’album qui est le joyau du label Warp Records de Sheffield. Il est difficile de ne pas définir le terme « Intelligent Techno », courant que Richard James a popularisé en Angleterre et au-delà. Musique relativement inadaptée au pistes de danse, l’I.E. (ça fait classe d’utiliser les abréviations), émerge au début des années 90 avec un groupe comme The Future Sound of London, et donc, le label Warp. Il s’agit de l’album le plus salué par la critique de Richard D. James, alias Aphex Twin (alias aussi Polygon Window ou The Dice man), ainsi que le plus court (32’57), sans être pour autant nerveux. Ou quand la transpiration se fait à la fabrication du disque et non pas à son écoute.

(suite…)

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont