Amon Tobin – Out from out where (2002)

25 janvier 2009

CD et Vinyles, Disques 2000 et +, IDM

Couverture de l'album ''Out from out where'' d'Amon TobinLe quatrième album d’Amon Tobin (né en 1972), Out from out where, est un album qui incarne totalement toues les influences atmosphériques et dansantes de son créateur. Il est publié sur le label Ninja Tune, dont Tobin est l’une des figures maîtresses. C’est en effet aux rythmes breakbeats que revient le diablotin brésilien, après un album Supermodified cantonné à un style qui marrie jazz et drum’n’bass, et des disques assez inégaux sous le pseudo Cujo. Le brésilien entre dans une jungle non amazonienne mais faite de sons spectraux et évanescents, à la Prefuse 73.

L’art du collage semble inné pour cet expérimentateur inspiré par le hip hop, composant avant l’heure la musique de film d’une société obsédée par la technologie et les confrontations urbaines à la Matrix.



> Rythmes effrayants 

Tobin sample la voix de Mc Decimal sur Verbal pour en faire scratch proprement inhumain, prisonnier d’une lourde chape industrielle. Les beats crépitent comme des mitraillettes, tandis que des incursions d’éléments acoustiques, tintements, nappes de violons et guitare bossa-nova ramènent la musique à des matières familières. Le bricolage est permanent pour cette heure de musique qui ressemble à une chronique martienne de Ray Bradbury transposée en musique.Mon titre préféré reste le délicieux funky Cosmo Retro Intro Outro, et sa rythmique impossible, qui agit comme un shaker de constructions fractales bien ordonnées. Dans le registre plus mélodique mais non moins dark, Searchers est un bijou de film noir avec une touche exotica. En d’autres endroits, le style lounge est perceptible, comme sur El Wraith ou plus encore, Mighty Micro People.L’album est globalement très sombre, avec bruitages dignes de films d’horreur multiplié par l’écho. Les pistes s’agrémentent souvent de relâche au milieu des beats hardcore.


> Track-listing

  1. Back from Space 
  2. Verbal 
  3. Chronic Tronic 
  4. Searchers 
  5. Hey Blondie
    Image de prévisualisation YouTube 
  6. Rosies 
  7. Cosmo Retro Intro Outro 
  8. Triple Science
  9. El Wraith 
  10. Proper Hoodidge 
  11. Mighty Micro People

 > Track-listing

  • Interview d’Amon Tobin traduite en français à l’époque de Supermodified : Image de prévisualisation YouTube
  • Myspace officiel d’Amon Tobin

À propos de Jean-Baptiste

Né en 1977. je ne vis pas de l'écriture, je ne vis pas pour la musique, mais je suis en quelque sorte à mi-chemin des deux. Peut être. ou pas.

Voir tous les articles de Jean-Baptiste

Une réponse à “Amon Tobin – Out from out where (2002)”

  1. modelisme Dit :

    Excellent album.. BO d’un film futuriste, d’une ambiance spatiale et oppressante à la fois!

Laisser un commentaire

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont