Renaud, fan depuis trente ans

26 janvier 2009

Témoignages de fans

Témoignage de fanRenaud du forum Aerozone était interrogé par Vincent dans le cadre d’une émission consacrée aux jeunes diffusé sur deux radios locales. Le thème de l’émission (30′) était Ces artistes qui vous passionnent. Faisait partie de la première partie d’une ex-fan de Britney Spears et d’un fan de Jean-Louis Aubert. La deuxième partie de l’émission mettait à l’honneur Renaud, et sa passion pour notre compositeur lyonnais préféré. Voici ci-dessous le transcript de l’émission (que vous pouvez trouver à cette adresse) :

 


> Les racines de la passion

 


Renaud, fan depuis trente ans dans Témoignages de fans 090126104400531313059088Vincent : Bonjour Renaud, comment as-tu rencontré cette musique ?

Renaud : Tout simplement en 76, la sortie d’Oxygène. Bon, à cette époque, j’étais petit, mais on n’entendait beaucoup Oxygène 4 à la radio, et puis, voilà, ça m’a plu. Au fur et à mesure, mon père a acheté l’album et puis, voilà, c’est venu comme ça.


Il a acheté à ta demande ou ça lui plaisait aussi ?

- Non, non, ça lui plaisait aussi.

 


090126104400531313059088 dans Témoignages de fansEt qu’est-ce qui t’as plu, qu’est-ce qui fait que dès le début, c’est quelque chose qui te plait ? Parce qu’au départ, c’est quelque chose qui est un peu surprenant dans le paysage musical : il n’y a pas de paroles, par exemple. - Oui, et puis surtout à l’époque où c’était. Cette époque-là, les années 70, il y avait le disco, il y avait beaucoup de choses différentes donc quand Jarre est venu avec cet album, c’était tout nouveau. 


Et qu’est-ce qui t’a plu là-dedans ?

- Ce qui m’a plu, c’est le son, tout simplement, le son, ses airs un peu planants, ses bruits de vagues, de vent, et puis la pureté du synthé, c’est ce qui m’a plu dès le départ.


> Collection et concert


090126104400531313059088D’accord, ça c’est le point de départ. Cette passion-là après, comment elle se développe, et comment est-ce que tu la vis ? - Disons qu’après, il y a eu Equinoxe, il y a eu d’autres albums qui sont sortis, qui m’ont beaucoup plu aussi, qui m’ont conforté un peu dans ce choix d’aimer la musique électronique. Jusque dans les années 83-84, où là j’ai commencé à travailler, j’ai pu commencer à chercher à acheter des magazines avec des reportages, des articles sur Jarre. Donc, j’ai collectionné depuis ce temps-là tout ce qui le concerne. Et puis, c’était aussi acheter les albums, à l’époque c’était des 33 tours, des cassettes, donc j’ai un peu tous les formats de ses albums, que ce soit en CD, en 33 tours ou en cassettes.


Tu as une vraie collection, en fait, là ?

- J’ai une vraie collection. Et puis j’ai la chance aussi, dans les années 80, j’avais mon frère qui avait monté plusieurs radios libres, et il m’avait aussi récupéré des cassettes d’émissions qui passaient sur Jarre, donc j’ai eu des cassettes d’émissions par ce biais.


090126104400531313059088C’est des petites perles rares, en fait.

- Voilà, tout à fait.


Après, des concerts, aussi, dans ta façon de vivre cette passion ? Tu te déplaces pour la vivre, cette passion ?

- Oui, je me déplace. Pas à l’étranger, parce que je ne peux pas trop me déplacer à cause de petits problèmes de santé, mais autrement, en France, oui, j’ai été le voir très régulièrement depuis 1990, la Défense, et puis les tournée qu’il a fait, Europe en Concert, j’ai fait pas mal de dates, aussi. Toujours des très bons souvenirs.


Et le dernier concert que tu as vu ?

- C’était il y a dix ans, parce que je n’ai pas pu aller le voir à Marigny, en 1998, juste après la fin de la Coupe du Monde, un concert qu’il avait fait au Champ-de-Mars.


> La musique au quotidien 


090126104400531313059088Comment est-ce que tu écoutes cette musique alors parce que dans la première partie de l’émission, on a eu des témoignages sur des chanteurs [NDLR : Britney Spears et Jean-Louis Aubert], et visiblement, cette musique-là, ils l’écoutaient avec des copains. Toi c’est une musique qu’on écoute comment ? Comment est-ce que toi tu vis l’écoute de cette musique ? -Moi, je l’écoute souvent seul, j’en fais un peu profiter ma famille, mais c’est souvent quelque chose que j’écoute seul, voilà.


Ça veut dire que tu te bloques du temps, tu ne fais rien d’autre ?

- Ça m’arrive, mais je peux vaquer à d’autres occupations à côté. Il m’arrive aussi de m’isoler et puis d’écouter.


090126104400531313059088C’est une musique qui réclame de l’attention pour toi ? Parce que tu disais que c’étaient les sons qui t’intéressait au départ. -

Il est vrai que quand on écoute ses albums, à Jarre, on a le principal air de la musique, mais il y a tout ce qu’il y a « à l’arrière » aussi. C’est ce qui m’intéresse aussi sur ses morceaux. Il m’arrive des fois d’écouter des albums qui ont plusieurs années, et d’entendre des sons auxquels je n’avais jamais fait attention avant.


Donc tu cherches un petit peu… Donc chaque écoute est quelque part une nouvelle écoute pour toi.

- Voilà, tout à fait, oui. Toute cette recherche, tous ces petits sons derrière qui m’intéressent.


090126104400531313059088De temps en temps tu écoutes la musique dans son entier, et de temps en temps, tu cherches un petit peu dans cet univers des choses qui sortent de l’ordinaire. - C’est

tout à fait ça.


Alors il t’arrive de trouver des choses dans des albums qui ont vingt ans ou trente ans, puisque tu disais que c’était le cas d’Oxygène ? Dans des albums qui ont aujourd’hui cet âge-là, tu retrouves encore aujourd’hui des choses que tu n’avais pas repérées avant ?

- Tout à fait. C’est vrai qu’on ne fait pas toujours attention à tout ce qu’il y a à côté et il faut même plusieurs écoutes pour relever ces petits sons qui passent inaperçus quand on écoute un morceau normalement. Il faut vraiment tendre l’oreille.

 


> Musique et entourage 


090126104400531313059088Alors tu dirais que t’en faisais profiter ta famille. C’est une passion que tu essaie de partager, de transmettre ? - Tous les gens que je connais, que ce soit ma famille ou mes amis, ils connaissent mes goûts par rapport à ça. Proche de moi, j’ai pas de fans inconditionnels comme moi, mais j’ai des gens qui apprécient certains morceaux, certains albums. Dans ma famille, je n’ai pas de réel fan comme moi.


Dans les témoignages des deux premières personnes dans la première partie de l’émission, ils évoquaient aussi le message qui étaient dans les chansons. Est-ce que cette dimension du message te correspond aussi par rapport à la musique de Jarre ? Est-ce qu’il y a un message dans cette musique et est-ce que tu te retrouves dedans ? - Je me retrouve dans sa musique, est-ce qu’il y a un message, eh bien… ?

 


> Musique et nature

 


Tu parlais tout à l’heure de bruit de vent, d’eau, de nature, est-ce que c’est une musique qui parle de nature, de respect de l’environnement ?

- Oui, et puis en plus, il en parle aussi beaucoup lui-même. (…) Equinoxe ou Oxygène ce sont des albums que j’adore écouter au bord de la mer tranquillement.


090126104400531313059088Ça, c’est une expérience originale. Tu as écouté Equinoxe ou Oxygène au bord de la mer. -

Les deux se marient très bien.


T’associes un paysage visuel de rêve avec un paysage sonore qui pour toi est un paysage de rêve aussi.

- Voilà, complètement. Mais bon, je ne pourrais pas le faire avec tous ses albums, hein. Ça dépend un peu du ressenti qu’on a.


Tu choisis en fonction de ton état d’esprit l’album que tu vas écouter, puisqu’ils expriment des choses différentes. - Voilà, exactement.  


> Conclusion

 


Ça t’apporte quoi cette passion au quotidien ? C’est un moteur pour toi, c’est quelque chose dont tu as besoin ?

- Oui, parce que je peux pas passer une journée sans écouter un ou deux morceaux. Ça fait partie de ma vie au quotidien, oui.

 


 Ça fait un peu partie de ton identité ?

- Oui, oui, il côtoie ma vie depuis trente ans aussi. (Rires) Oui, ça fait partie de mon identité.

 


090126104400531313059088C’est quelque chose qui permet de te remotiver, par exemple, quand tu as quelque chose de difficile, un cap à franchir, tu te mets un peu de musique ? -

Tout à fait. Et puis maintenant, c’est vrai qu’on a aussi Internet, bon, je peux également aller chercher d’autres choses intéressantes.


Donc, c’est une passion qui n’est pas terminée, qui visiblement, est loin d’être terminée.

- Oui, oui, j’espère qu’elle continuera.


090126104400531313059088T’attend de lui encore qu’il t’apporte quelque chose. T’as l’impression qu’il n’a pas fini de t’apporter quelque chose. - Oui, j’espère, même si le dernier album m’a pas énormément plu. J’espère que ça continuera dans le bon sens.


Vincent : Voilà, c’est une belle conclusion, ouverte sur l’avenir. Merci Renaud pour ton témoignage.

 

À propos de Jean-Baptiste

Né en 1977. je ne vis pas de l'écriture, je ne vis pas pour la musique, mais je suis en quelque sorte à mi-chemin des deux. Peut être. ou pas.

Voir tous les articles de Jean-Baptiste

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont