Steve Schroyder

Steve Schroyer..::Article rédigé par Etiennefroes::.. Steve Schroyder est né le 28 avril 1950 en Basse-Saxe (Allemagne) à Stadtoldendorf. De 5 ans à 14 ans, il étudie le piano. Au départ, il se destine au théâtre  et suit des cours d’art dramatique.
Alors qu’il se trouve à Berlin depuis 1968 où ses études de théâtre l’ont mené, il change d’orientation en 1970 en se lançant dans l’expérimentation sonore avec son orgue. Un an plus tard, il rejoint Tangerine dream pour remplacer Conrad Schnitzler. Il adhère très vite au concept musical du groupe allemand. Le disque Alpha centauri est produit en 1971. Steve Schroyder sous l’emprise de la drogue qui l’empêche de tenir sa place au sein de la formation allemande, est contraint de quitter le groupe. Il parviendra un an plus tard à s‘en libérer et apparaîtra comme musicien invité sur le nouveau disque de Tangerine dream intitulé Zeit.
Il apparaît sur le disque « seven up » produit en 1973 par Ash ra tempel. Après son passage éclair dans cette formation musicale allemande, il consacre son temps à divers projets sans lendemain et se forme pour devenir facteur d’orgue.



> Le son des étoiles 

En 1980, il fonde le groupe « Oxo » avec Gene Gross. En 1985, cette formation musicale changera de nom et deviendra « Augenstern ». Elle fera trois productions. Etudiant les sons naturels, ce groupe aura l’idée de faire de la musique destinée aux plantes qui sera interprétée lors d’une exposition horticole à Fribourg.
En 1987, Steve Schroyder rencontre Hans Cousto, expérimentateur de sons et à l’origine du concept «cosmic octave». Hans Cousto travaille sur les sons électroniques, les vibrations astronomiques des planètes et les effets des sons sur le corps et l’esprit. Cette rencontre comble Steve Schroyder et lui fait entrevoir la possibilité de produire de la musique cosmique, rêve longtemps caressé par lui.
Ainsi en 1990, Steve Schroyder et Jens Zygar forment le groupe «Star sounds orchestra» (SSO) qui va sortir plusieurs disques de musique « new age ». Ces productions ne donnent qu’une expression trop simple de la musique que ce groupe joue alors  lors de ces concerts qui durent couramment 2 h 30. Cette formation prenant pour un disque le nom « d’Acid test » produit « Hommage à Albert », enregistement consacré à Albert Hoffmann, scientifique allemand qui a isolé le LSD 25.
Aujourd’hui, Steve Scroyder qui se sent proche de la musique « techno » poursuit une carrière solo.


> Discographie

Avec Tangerine dream

  • Alpha centauri (1971)
  • Zeit (1972

Avec Ash ra tempel

  • Seven up (1973)

Avec Augenstern

  • Strahlen (1986)
  • Blütenklang (1987)
  • Skydancing (1987)
  • Best of Augenstern (1991)

Avec the Star Sounds Orchestra

  • Planets (1991)
  • Phantastische phänomene (1992)
  • Kosmophon (1992)

Avec Acid test

  • Hommage à Albert (1993)

Avec the Star Sounds Orchestra

  • Inter planetary ambience (1995)

Avec Margo Anand et Vinit Allen

  • Skydancing – a call to bliss  (1995)

Avec the Star Sounds Orchestra

  • Psy force (1997)
    Ooz (1999)

Sur une compilation de divers artistes

  • Apoldaer weltglockengeläut (1999)

Avec the Star Sounds Orchestra (feat Irina Mikailhova)

  • Music for qigong dancing  (2004)

Avec the Star Sounds Orchestra (blue violin)

  • Let’s Mozart (2006)

Avec Scarecrew

  • Magical mind (1975/2006)

En solo

  • Klänge bilder welten (1990/2006)
    Sun – spirit of Cheops (1992/2006)
    Klänge des lebens (2002/2007)

Avec the Star Sounds Orchestra

  • Psy force (1997/2007) avec des titres supplémentaires au disque original
  • Ooz (1999/2007) avec des titres supplémentaires au disque original

> Ressources sur le web

 


Un commentaire

  1. Charles dit :

    Merci Etiennefroese pour tes bios des membres ou ex membres de TD.J’ai appris des choses intéressantes.

Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont