Serge Blenner, symphonie pour un PC seul

Serge Blenner, la photo officielleSerge Blenner est né à Mulhouse, en Alsace en 1955. Il commence le piano à l’âge de 14 ans, dans l’admiration d’Erik Satie. Mais les influences la plus puissantes sur le jeune Serge sont les musiques emphatiques de Gustav Malher et d’Igor Stravinski. À 18 ans, il étudie la composition et l’harmonie au conservatoire de Mulhouse, et, très vite, s’intéresse à la musique électronique. En 1978, il donne une série de concerts Live electronic Music pour bandes enregistrés et synthétiseurs à Munich (où il s’installe d’abord quelques mois) et à Hambourg, ville où il va s’installer définitivement. À propos de Blenner, on parle souvent d’exil allemand, car il déteste le parisianisme et ne peut résister à l’attraction des compositeurs d’Outre-Rhin. Il créé le studio Esthématique en 1979. L’année suivante, il réalise son premier album, La Vogue, sur le label allemand d’Hambourg Sky records. En 1981, Magazin frivole conforte ses débuts synthétiques. Ces deux disques sont désormais réédités sur le même CD. Toutefois ses disques sont distribués de manière assez confidentielle en France, et à travers Internet principalement.



> Au début était le sample 

Serge BlennerEn 1982, il travaille sur la première mouture de l’ordinateur PPG en pionnier de l’informatique musicale. Il est invité au festival Ars Electronica à Linz, en Autriche, en septembre 1982, présidé notamment par Robert Moog. Il y présente l’ordinateur PGG wave 2.2, qui alors est à la pointe de la technologie. Il publie l’album Fracture interne, dont il signe également le visuel de la pochette. En 1983, il intervient à nouveau en composant la musique pour célébrer l’atterrissage de la mission Space Lab D1, retransmise en direct sur la chaine germanophone Sat1.

En 1984, la société IBM publie une compilation des travaux les plus significatifs de la musique assistée par ordinateur, Computer Musik, sur laquelle figure un titre de Fracture interne, Equilibre I, par Blenner. Il s’agit d’un vinyl translucide avec livret explicatif tiré à un nombre limité d’exemplaires.

En 1986, il publie l’album La Dimension prochaine. En 1987, avec les Architectes du Temps, Serge utilise des samples de morceaux symphoniques, ce qui deviendra ultérieurement sa marque de fabrique.

En 1988, il publie Equateur, puis Cosmos en 1990. Un premier recueil de ses meilleurs travaux parait sous le nom de Musique esthétique (deux opus à ce jour). En 1991, il réalise Babylone. C’est à partir de cette époque qu’il intègre dans ses compositions des poèmes de sa conception dans ses morceaux. En 1992, il donne un album symphonique de plus d’une heure avec Libération, puis, en 1994, il récidive avec Symbolique.


> Le tournant technologique

En 1995, il publie Vision et poésie, qui s’inspire de son goût pour l’histoire de la philosophie. L’aspect synthétique (nappes, FX) de sa musique se dissipe peu à peu, laissant place à des savantes constructions mélodiques (samples d’instruments acoustiques) qui tendent vers le une imitation du classique. Comme il le déclare lui-même,

« Grâce au développement des ordinateurs et des logiciels, il devient enfin possible de simuler incroyablement réaliste des instruments acoustiques ».

L’usage massif de Cubase pour Windows devient le médium idéal pour lui. 1996 voit la naissance de l’album Amour. Ars Oratorioparait en 1997, et est considéré comme l’un de ses meilleurs albums. Serge Blenner lance son label, MdeC Editions, en 1999.  En l’an 2000, Virtualis devient un succès critique. En 2002 parait Miroir de soi. Tous ces disques sont classiques, romantiques, au son cristallin.

En 2005, il réalise Musique de Chambre. Pour les besoins de cet enregistrement, il restitue tous les instruments d’une composition classique : dans l’orchestre, chaque instrument a sa partie.

Serge Blenner n’a pas une existence médiatique très fournie : peu de presse et d’interviews. On le classe généralement dans la catégorie ambient, alors qu’en somme, il est au confluent de la musique atmosphérique et du néo-classique. Il est à l’affût de l’achat de matériel, de solutions logicielles  et de nouveaux sons.


> Ressources sur le web

 


Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont