Paul Haslinger

Paul Haslinger..::Article rédigé par etiennefroes::.. Paul Haslinger est né le 11 décembre 1962 à Linz en Autriche. Il entreprend des études musicales dans sa ville de naissance avant de les mener à Vienne où en plus de la musique classique, il se forme à la musique électronique.

En 1986, Tangerine dream cherche à remplacer le partant Johannes Schmoelling, et il organise ainsi une audition qui permet à Paul Haslinger de rejoindre le groupe allemand. Paul Haslinger va rester avec Tangerine dream jusqu’en 1991. La musique du groupe allemand évolue au grand dam de certains fans de la première heure. Ce sont d’abord des créations avec toutes les particularités qui caractérisent la musique de ce groupe mais modérées pour donner un son plus « pop » « ou « ambient ». 

En 1992, Paul Haslinger s’installe à Los Angeles. Avec Peter Baumann, il participe à la réalisation  de « the blue room project ». De cette aventure est enregistrée de la musique qui paraît de manière très confidentielle.

Il produit ensuite plusieurs disques solos avant de se lancer dans la composition de musiques de films, de séries de télévision et de jeux vidéos. Il travaille également en équipe par sa programmation et ses arrangements, à la réalisation de certaines musiques de films. Ses collaborations avec divers artistes sont très nombreuses.



 > Discographie


>> Avec Tangerine dream


  • Underwater Sunlight (1986) 
  • Tyger (1987) 
  • Near Dark (1987) 
  • Three O’Clock High (1987) 
  • Shy People (OST, 1987) 
  • Live Miles (1988) 
  • Optical Race (1988) 
  • Miracle Mile (1988) 
  • Destination Berlin (1989) 
  • Lily On the Beach (1989 
  • Dead Solid Perfect (1990) 
  • Melrose (1990) 
  • Canyon Dreams (1991) 
  • L’Affaire Wallraff (1991) 
  • Deadly Care (1992) 
  • Catch Me If You Can (1994) 
  • Zoning (OST, 1996) 
  • Vault IV (2004) 



 >> Avec Peter Baumann 

  • Blue room  (1992) 



 >> Avec Lightwave 

  • Tycho Brahe (1993) 
  • Mundis Subterraneus (1995) 
  • Bleue Comme Une Orange (2004) 



 >> Avec Graeme Revell (programmation et arrangements) 

  • The Chinese Box (1997) 
  • Phoenix (1998) 
  • The Siege Soundtrack (1998) 
  • The Negotiator (1998) 
  • Red Planet (2000) 
  • Lara Croft: Tomb Raider (2001) 



>> Avec Comas virus 



  • Hidden (1997) 



> Musiques pour supports divers 

  • Far Cry Instincts (jeu vidéo) (2005) 
  • Far Cry Instincts: Evolution  (jeu vidéo) (2006) 
  • N’Vidia – Original (Musique pour la convention E3) (2006) 
  • Rainbow Six: Vegas (jeu vidéo) (2006) 
  • X-men Origins: Wolverine (jeu vidéo)(2009) 



> En solo

  • Future Primitive (1994) 

  • World Without Rules (1996) 
  • Planetary Traveler (1998) 
  • Score (1999) 
  • Crazy/Beautiful (OST, 2001) 
  • Underworld (2003) 
  • Girl Next Door 2004) 
  • Sleeper Cell (2006) 
  • Crank (2006) 
  • Turistas (2007) 
  • Sleeper Cell 2: American Terror (2007) 
  • Vacancy (2007) 
  • Shoot Em Up (2007) 
  • Death Race (2008) 
  • Need For Speed: Undercover (2008) 
  • While She Was Out (2008) 
  • Underworld: Rise of the Lycans (2009) 



> Filmographie

  • Red Heat (1986) 

  • City of Shadows / Nightmare City (1986) 
  • Canyon Dreams (1987) 
  • Near Dark (1987) 
  • Near Dark (1987) 
  • Three O’Clock High (1987) 
  • Shy People (1987) 
  • Deadly Care (1987) 
  • Tonight’s The Night (1987) 
  • Red Nights (1987) 
  • Zoning (1987) 
  • Miracle Mile (1988) 
  • Dead Solid Perfect (1988) 
  • Destination Berlin (1989) 
  • The Man Inside (L’Affaire Wallraff) (1989) 
  • Catch Me If You Can (1989) 
  • Rainbow Drive (1989) 
  • Pointman (1994) 
  • Chinese Box (1997) 
  • Planetary Traveler (1997) 
  • Spawn (1997) 
  • Phoenix (1998) 
  • The Negotiator (1998) 
  • The Siege (1998) 
  • Story of Computer Graphics (1999) 
  • Infinity’s child (1999) 
  • Cheaters (2000) 
  • Dharmok’s Gate (2000) 
  • Cyberworld (2000) 
  • Pitch Black (2000) 
  • Titan A.E. (2000) 
  • Red Planet (2000) 
  • Blow (2000) 
  • Crazy/Beautiful (2001) 
  • Lara Croft: Tomb Raider (2001) 
  • Blue Crush (2002) 
  • Picture claire (2002) 
  • Minory report (2002) 
  • The Mothman prophecies (2002) 
  • Bring It On Again (2003) 
  • Italian job (2003) 
  • Underworld (2003) 
  • The Girl Next Door (2004) 
  • Sleeper Cell I: The Enemy Is Here (2005) 
  • Into The Blue (2005) 
  • Far cry instincts (2005) 
  • Clair obscure (2005) 
  • Crank (2006) 
  • Turistas (2006) 
  • Reunion (2006) 
  • Underworld evolution (2006) 
  • Fitna (2006) 
  • Sleeper Cell II: American Terror (2006) 
  • Vacancy (2007) 
  • Gardener of Eden (2007) 
  • Shoot ‘Em Up (2007) 
  • Prom Night (2008) 
  • Rainbow Six: Vegas 2 (2008) 
  • Death Race (2008)
  • Need For Speed: Undercover (2008) 
  • While She Was Out (2008 
  • The fith commandement (2008) 
  • Ballets of bullets (2008) 
  • Make it happen (2008) 
  • Underworld: Rise of the Lycans (2009) 
  • Angel hair (2010) 



> Ressources sur le web

5 Réponses à “Paul Haslinger”

  1. Yanick Dit :

    Peter Haslinger ? Tu veux plutôt dire « Paul Baumann » !!!

    J’ai eu l’occasion de lui « serrer la pince » lors de l’Optical Race Tour de TD à l’Agora de Québec en 1988. Vraiment un chic type et quelle belle carrière il poursuit dans la musique de film et dans le domaine des jeux vidéos :-) Très beau site sur MySpace également http://www.myspace.com/phaslinger

  2. Robi Dit :

    With Graeme Revell?? I did not know Peter collaborated with Graeme! :o

  3. Yanick Dit :

    @ Etiennefroes,

    Il y a une « coquille » qui s’est glissé sur le titre de l’article. Il est écrit « Peter Haslinger » plutôt que « Paul Haslinger ». C’est pour ça que Robi et moi en avons fait allusion :-) Encore une fois, merci pour tes articles.

  4. etiennefroes Dit :

    La correction a été effectuée Merci

Laisser un commentaire

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont