Mike Oldfield – Voyager (1997)

Pochette de Voyager de Mike OlfieldVoyager est l’album celtique de Mike Oldfield, qui parachève le contrat initial de trois disques signé avec Warner entamé avec Tubular bells II. Le multi-instrumentiste s’est entouré d’une nuée de musiciens irlandais, qui jouent des instruments traditionnels. Il a notamment convoqué dans son studio londonien deux membres du groupe The Chieftains, Sean Keane et Matt Molloy. À l’origine, Mike ne devait jouer que de la guitare sur cet album, mais après avoir écouter la première mouture, les cadres de Warner obtinrent l’ajout de synthétiseurs dessus, même si l’essentiel de son travail se fait à la Fender Stratocaster et, en MIDI, au PRS Custom.

L’envie de cet album (la mère de Mike est d’origine irlandaise) correspond aussi à une époque où les groupes irlandais de différents horizons avaient le vent en poupe : Riverdance, the Corrs, etc. L’orchestre symphonique et les Chœurs de Londres complètent le paysage de cet album calme qui a divisé les fans de l’artiste anglais. L’album compte près une heure de musique. Il comporte trois reprises de titres traditionnels irlandais (The Hero, Women of Ireland et She moves through the Fair), deux écossaises (Dark Island et Flowers of the forest), plus quatre morceaux originaux. Le titre d’ouverture, Song of the sun, est venu de la rencontre de Oldfield avec Bieito Romero, du groupe galicien « Luar na Lubre », dont la mélodie de la chanson « Son do Ar » a inspiré.

Le titre Women of Ireland comporte un fragment d’une sarabande d’Haendel, jouée à la guitare électrique, qui est veut un clin d’œil au film de Stanley Kubrick, Barry Lindon. Quand à Voyager, il a été édité en single en 1997. L’album se termine par l’épopée de 12 minutes Mont Saint Michel dont certains passages rappelent la grande époque d’Oldfield dans les années 70.

L’album Voyager a été nominé dans la catégorie meilleur album new age aux Grammy Awards de 1998. Il se classera douzième des charts britanniques.

> Track-listing

  1. The Song of the Sun 4:32 (Bieito Romero) 

  2. Celtic Rain 4:40 (Mike Oldfield) 

  3. The Hero 5:01 

  4. Women of Ireland 6:27 

  5. The Voyager 4:23 (Mike Oldfield) 

  6. She Moves Through the Fair 4:05 

  7. Dark Island 5:43 

  8. Wild Goose Flaps its Wings 5:03 (Mike Oldfield) 

  9. Flowers of the Forest 6:01 

  10. Mont St Michel 12:18 (Mike Oldfield)

Voyager sur le site officiel de Mike Oldfield

 


3 commentaires

  1. Psafel dit :

    Un album qui m’a beaucoup deçu, surtout apres le fantastique « The Songs of Distant Earth » (Dans le top 3 de mes disques preferes tout genre confondus).Moitié reprises, moitié morceaux originaux qui ne cassent pas des biques. Un album de commande parait-il.
    Reste Mont St Michel, un morceau absolument fabuleux qui finalement ne m’a pas trop fait regretter l’achat de ce disque. Faut dire qu’apres notre Mike nous a fait bien pire (« Guitars » par exemple…)

  2. Bleunven dit :

    celui-ci est mon préféré ! je peux l’écouter en boucle sans problème !
    avec une préférence pour 9 et 7 ensuite !!!
    c’est un album que j’ai découvert en 2009 seulement, et il a été une thérapie pour me remettre sur pieds après de gros soucis!

  3. Thorsten dit :

    J’ai 45 ans j’écoute oldfield depuis 30 ans.Cette album est juste sublime.Sivous êtes fan de Mike et que vous ne l’aimez pas c’est à n’y rien comprendre.Si comme moi vous adoré la musique celtique jetez vous dessus,c’est une perle.Ecoutez une artiste que j’ai découverten 1993 au concert #’oldfield au zenth de Paris loreenna mc kennit.J’étais au concert de Mike en 1984 a la sortie de l’album crises,moonlight shadow…..

Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont