Archive pour 30 juin, 2009

Front 242, l’industrie du risque

Front 242Front 242 a été créé en 1981 à Aarschot, en Flandres. C’est le groupe belge le plus influent des dernières décennies, aussi bien au plan esthétique que scénique, et leur anticonformisme les tient éloignés des plateaux de télévision. Après avoir pris le nom de Prothese, le duo Daniel Bressanutti (dit Daniel B) et Dirk Bergen choisit le nom Front 242. Il faut prononcer Front deux quatre deux, et l’origine du nom du groupe reste sujet à discussion. Intéressés par les arts graphiques et la musique électroniques, Daniel et Dirk sortent leur premier single, Principles, dès la fin de l’année 1981, avec guitare et synthétiseur. De leur côté, Patrick Codenys et Jean-Luc De Meyer avait créé un groupe, toujours dans le Bruxelles underground, Under Viewer. Leur point commun : la musique industrielle dans la lignée des groupes anglais Cabaret Voltaire et Throbbing Gristle. Ces deux entités fusionnent donc en 1982. C’est De Meyer qui écrivait les paroles des chansons la plupart du temps, et  était le chanteur principal du groupe, caractérisé par sa voix grave et grommelante. Le deuxième single du groupe, U-Men, est sorti en 1982. C’est cette année qu’est paru l’album Geography. Ce premier album a une influence certaine sur le courant de la musique industrielle de cette époque, mais n’a pas percé dans les charts. L’environnement sonore des mass medias est alors un des ingrédients principaux de leur musique, au son très dur. Avec l’argent des premiers contrats, en novembre 1983, ils créent une société pour aider la production belge de musique alternative. Toujours en 1983, Dick Bergen retrouve ses premiers amours dans le domaine du design graphique, laissant la place pour un nouvel arrivant, Richard Jonckheere (que l’on appelle Richard 23), particulièrement gesticulant sur scène. Cette composition du groupe perdurera globalement jusqu’à aujourd’hui.

(suite…)

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont