Front 242, l’industrie du risque

Front 242Front 242 a été créé en 1981 à Aarschot, en Flandres. C’est le groupe belge le plus influent des dernières décennies, aussi bien au plan esthétique que scénique, et leur anticonformisme les tient éloignés des plateaux de télévision. Après avoir pris le nom de Prothese, le duo Daniel Bressanutti (dit Daniel B) et Dirk Bergen choisit le nom Front 242. Il faut prononcer Front deux quatre deux, et l’origine du nom du groupe reste sujet à discussion. Intéressés par les arts graphiques et la musique électroniques, Daniel et Dirk sortent leur premier single, Principles, dès la fin de l’année 1981, avec guitare et synthétiseur. De leur côté, Patrick Codenys et Jean-Luc De Meyer avait créé un groupe, toujours dans le Bruxelles underground, Under Viewer. Leur point commun : la musique industrielle dans la lignée des groupes anglais Cabaret Voltaire et Throbbing Gristle. Ces deux entités fusionnent donc en 1982. C’est De Meyer qui écrivait les paroles des chansons la plupart du temps, et  était le chanteur principal du groupe, caractérisé par sa voix grave et grommelante. Le deuxième single du groupe, U-Men, est sorti en 1982. C’est cette année qu’est paru l’album Geography. Ce premier album a une influence certaine sur le courant de la musique industrielle de cette époque, mais n’a pas percé dans les charts. L’environnement sonore des mass medias est alors un des ingrédients principaux de leur musique, au son très dur. Avec l’argent des premiers contrats, en novembre 1983, ils créent une société pour aider la production belge de musique alternative. Toujours en 1983, Dick Bergen retrouve ses premiers amours dans le domaine du design graphique, laissant la place pour un nouvel arrivant, Richard Jonckheere (que l’on appelle Richard 23), particulièrement gesticulant sur scène. Cette composition du groupe perdurera globalement jusqu’à aujourd’hui.

Le deuxième album de Front 242, No Comment, permet de donner un nom à leur musique qu’ils ont enfantés (dixit leur site web), Electronic Body Music. Esthétique paramilitaire et séquences disloquées trouvent de longs développements dans des titres tels Commando Mix. Le groupe se lance très tôt dans l’informatique musicale, et cherche à trouver de nouveaux sons ou « textures » via la programmation de synthétiseurs. Toujours à la recherche de débouchés commerciales aux États-Unis, le trio signe enfin dans le label américain Wax Trax ! en 1984. En 1984 toujours, le groupe fait sa première tournée (d’une longue série) aux Etats-Unis en première partie de son alter ego étatsunien, le groupe de l’Illinois Ministry pour 10 dates. D’ailleurs, un collectif avec un des membres de Ministry, Al Jourgensen, le belge Luc Van Acker et Richard 23 voit le jour suite à cette tournée, il s’agit de Revolting Cocks (que la décence m’interdit de traduire le sens). Entre 1986 et 1988 paraissent Official Version, suivit de la tournée Official Warfare et du disque Backcatalogue, qui consiste en une recollection de titres des débuts du groupe.

 

 


> Front to Front ou le pinacle


 

Jean Luc De Meyer de Front 242 sur scèneLa sortie de l’album Front to Front en 1988, boostée par le single Headhunter, correspond à la période la plus faste du groupe. Le single existe en 3 versions (appelé 1.0, 2.0 et 3.0), et fait les bonheur des DJ dans le monde entier. Le clip de Headhunter est réalisé par Anton Corbijn, qui travaille notamment pour Depeche mode, et il gagnera le prix de la meilleur vidéo cette année-là. D’ailleurs Front 242 fera des premières parties du groupe de Basildon en Europe en octobre 1987. Plus grand succès discographique pour Wax Trax ! Records, ce disque fait référence pour tous les fans d’EBM. Ce succès attire l’intérêt de Sony/Epic, qui s’empare de tout l’arrière-catalogue du groupe, propriété de Wax Trax !. En 1991, Tyranny >For You< offre un son plus sophistiqué que jamais. Il contient les titres Rythm of Time et Moldavia, qui seront utilisés respectivement au cinéma et à la télévision. Bressanutti poursuit parallèlement ses activités de lithographes en tentant de faire conjuguer ses activités plastiques avec sa musique : Art and Strategy témoignent de ses efforts. En 1993, Front 242 publie coup sur coup trois albums, dont deux jumeaux (qui ne devait en former qu’un) aux titres ésotériques : 06 :21 :03 :11 UP EVIL et 05 :22 :09 :12 OFF, dont les chiffres codés renvoient aux lettres suivantes : Fuck up evil et Evil off. Sur cet album, Jean-Luc De Meyer et Richard 23 n’ont quasiment pas participé, et c’est le premier album ouvert à d’autres participants. De nombreux guests apparaissent en effet sur ce disque : Jean-Marc et Pierre Pauly (frères membres de Parade Ground) sur Fuck Up EVil, et 99 Kowalski et Eran Westwood (membres du groupe new-yorkais Spill) sur Evil Off. Un autre album moins rententissant, Angels versus Animals, donne à voir de nouvelles voies d’expérimentations, avec notamment la rencontre fugace entre air d’opéra et musique industrielle pure et dure.

Puis, après ces trois albums rapprochés, le groupe s’est émietté en divers projets adjacents : De Meyer fit de nombreuses collaborations, notamment avec Marc Heal, Ged Denton et Jonathan Sharp (dans le Cyber-Tec Project), Richard 23 avec les Revolting Cocks toujours, puis Holy Gangs et LaTchak. Un album enregistré en public, Live Code en 1994 ne donne pas le change. En 1996, les fans doivent se contenter d’un album de remixes signés par quelques pointures comme The Orb, Underworld et The prodigy, intitulé Mutage Mixage

 

 


> Re:Boot 

 

 


Le quatuor se reforme en 1998 pour effectuer la tournée Re :Boot Tour, sur la base de nouvelles versions de leurs chansons, plus orienté vers la musique techno. Ils signent alors avec Metropolis records aux Etats-Unis. En 2002, Speed Tribe est lancé par le site web Dance.com. Ce DVD est illustré par le travail des cinéastes expérimentaux Rod Chong et Sharon Matarazzo, sur le base d’images des 24 heures du Mans. Codenys et Bresanutti donnent de l’ampleur à leur projet Male or Female, qui fera l’objet d’un double album et d’une tournée aux États-Unis. Ce projet MorF 

Le mini-album de six titres Still and Raw et l’album Pulse sortent en 2002, mettant fin à 10 ans de silence discographique. C’est le grand retour à un son électronique « pur », lorgnant parfois vers la techno. Richard 23 ne participe que de loin à l’élaboration de ces deux disques.

Un concert de reformation fugace de Front 242 est organisé à Aarschot en 2004 avec les quatre membres initiaux (Codenys, De Meyer, Bresanutti plus Bergen). C’est l’année de la sortie de leur DVD « Catch the men ». Ils signent sur le label belge Alfa Matrix, tout en maintenant un nombre important de projets solos. Fin 2005, le groupe reprend ses quartiers aux Etats-Unis, et fait un passage au festival Roskilde en 2006. Il fait également un concert sur deux jours pour fêter leurs 25 ans d’existence à l’Ancienne Belgique de Bruxelles. Toujours en 2006, ils composent la musique du jeu vidéo Cipher Complex. En juin 2008, Alfa Matrix et Front 242 font une opération coup de gueule en proposant aux fans qui s’inscrivent sur leur site web deux titre live à divers niveaux de compression, du plus mauvais à l’irréprochable, pour dénoncer les abus dans ce domaine. Moments…, nouveau best of du groupe avec deux CD et des morceaux inédits. La vie de Front 242 continue de se développer dans un culte de ses fans qui attende tout nouveau projet avec impatience. Les belges sont admirés par un groupe aussi influent que les Nine Inch Nails, et ont une grande popularité en Amérique du Nord (Canada compris), du fait de leurs nombreuses tournées dans cette région du monde.

 

 


> Discographie sélective


 

  • 1982 : Geography
  • 1985 : No comment
  • 1987 : Back catalogue
  • 1987 : Official version
  • 1988 : Front by Front
    Single : Headhunter – Image de prévisualisation YouTube
  • 1991 : Tyranny > for you <
  • 1993 : 06:21:03:11 up evil
  • 1993 : 05:22:09:12 off
  • 1993 : Angels versus animals
  • 1995 : Mut@ge mix@ge
  • 2003 : Pulse
  • 2008 : Moments (Live)
 


2 commentaires

  1. Frank Boisgontier dit :

    Excellent groupe que Front 242 ! Je retiendrai surtout « Font by front », « Tyranny >for you

Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont