Tangerine Dream – Chandra / The Phantom Ferry Part I (2009)

Chandra, part 1 de Tangerine Dream (2009)..::Critique rédigée par etiennefroes::.. Voilà un nouveau Tangerine dream. Cela en devient banal tant ce groupe produit régulièrement. Si un jour, la cadence de production devait baisser, là nous serions étonnés.

« Seul aux manettes », Edgar Froese a écrit un nouveau CD conceptuel. L’histoire se passe au Groenland, sur une base militaire près de Thulé. C’est ici que Carlos rencontre une étrange entité qui en sait plus que lui-même sur le monde  et même sur sa propre vie.

 


> Présentation de la musique 

 


La musique commence et nous rappelle des sonorités des années 80. D’autres plages sont « ambient » et font parfois penser à la musique de Terje Rypdal. Après ce sont des morceaux plus arides et intellectualisés qui agaceront ceux qui pensent détenir le droit de déterminer ce que doit produire le groupe allemand. Les autres seront partagés entre enthousiasme et désintérêt.La vérité est qu’Edgar Froese produit ce que bon lui semble, accordant peu de cas à ce qu’on pense de son travail. Il fait  d’abord de la musique pour lui-même.Chandra mérite quelques écoutes avant de se faire une idée. 

 


> Composition du disque (qui dure presque une heure)

 

  1. Approaching Greenland At 7 pm
  2. The Moondog Connection
  3. Screaming Of The Dreamless Sleeper
  4. The Unknown Is The Truth
  5. The Dance Without Dancers
  6. Child Lost In Wilderness
  7. Sailor Of The Lost Arch
  8. Verses Of A Sisong
  9. Silence On A Crawler Lane

5 Réponses à “Tangerine Dream – Chandra / The Phantom Ferry Part I (2009)”

  1. Fabrice Baudinot Dit :

    Peux-tu me dire pourquoi ce disque est sous le nom Tangerine Dream alors que Froese est l’unique compositeur?

    Merci

    Fabrice

  2. etiennefroes Dit :

    Par choix de l’auteur de ce disque. Ce n’est pas la première fois que cela arrive. Si on suivait la logique que tu sembles sous-entendre à chaque fois que le groupe à changer de membre, il aurait du changer de nom.

  3. Fabrice Dit :

    Oui pour moi au départ de Franke,Froese aurait du changer le nom du groupe car ce qu’il à produit ensuite n’à plus grand chose à voir avec le TD des débuts jusqu’en 1988.

    Mais ça ce n’est que mon opinion.

    F

  4. Yanick Dit :

    M. Froese me fait penser à Salvador Dali (qui fut d’ailleurs une influence notoire pour celui-ci) par rapport à son approche artistique bien sûr mais, entre autre, sur l’aspect « business » de son art également. Même si certaines productions du célèbre peintre étaient plus ou moins intéressantes, le simple fait qu’elles portaient sa signature suffisait pour qu’elles aient une grande attention et qu’on paie le gros prix pour obtenir les oeuvres en question.

    Edgar Froese semble avoir plein contrôle de son entreprise depuis une bonne dizaine d’années. En plus de composer et de créer la musique du groupe (avec ou sans ses collaborateurs du moment) il en est le producteur, l’éditeur, concepteur des pochettes, etc et même le distributeur des productions et produits dérivés (TDI et maintenant Eastgate). Alors donc, peu importe la qualité des productions, grâce à un noyau dur de fans et à une excellente stratégie marketing internet (voir par exemple TDOC Fan Club http://www.tangerinedream-music.com/club/), M. Froese tire sûrement très bien son épingle du jeu côté affaire! J’avoue, j’adore TD mais HEUREUSEMENT je ne suis pas un collectionneur invétéré du groupe!

    Concernant cet album (Chandra – The Phantom Ferry Part 1), j’ai écouté le tout via YouTube* et j’ai bien aimé 2-3 pièces tout au plus.
    *Le tout semble avoir été retiré ces derniers jours.

    Bien que l’aspect « bon » et « mauvais » demeure quelque chose de subjectif, est-il mieux que TD produise beaucoup d’albums avec quelques pièces intéressantes ou bien quelques albums avec presque juste d’excellentes pièces?

    Selon moi, Edgar a compris que ça ne fait pas grand différence puisque ses fans sont prêts à tout et ce, même à faire l’achat d’albums à éditions limités contenant 2 ou 3 pièces seulement (à fort prix d’ailleurs!)

    Pour ma part, je me contenterais d’un seul album par année et même plus s’il le faut mais ce serait du matériel original où on sentirais que l’aspect mercantile serait relégué au second plan…

    Bon… je divague ici…

    TD business as usual….

  5. ScoreTracker Dit :

    bravo yannick et fabrice, vous avez bien cernez le problème.
    je suis fans de TD depuis 1975 et depuis le départ de franke et schmoeling, TD n’a plus vraiment rien à voir.
    edgar produit de la musique au kilo depuis plus de 8 ans maintenant privilégiant le côté productif plutôt qu’artistique.
    bien sûr de temps en temps quelques bon moments surgissent de part et d’autres à travers certains albums.
    mais lorsque l’on voient le nombre de compilation et ré-arrangement auquel se livre froese, nous sommes en droit de nous demandé ce qu’est bien devenu le TD des années 80 ou l’on attendais avec impatience la sortie de chaque nouveau soundtrack.
    Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse…

    edgard

Laisser un commentaire

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont