The Prodigy : The Fat of the Land (1997)

Pochette de The Prodigy, The Fat of the Land (1997)The Fat of the Land est le troisième album de « The Prodigy » (même si leur logo ne contient le « The », il faut le mentionner), et celui qui a connu le plus grand succès dans le monde. Il a placé au pinacle le big beat en tournant le dos à la scène dance pour toucher plus au son rock, plus accessible et universel. C’est aussi leur disque le plus subversif.  Le son de Prodigy oscille entre composantes trance et rock aux riffs de guitare électrique saturés. Derrière l’ordinateur, Liam Howlett manie l’art du sample avec dextérité. En tant que producteur et que compositeur de l’ensemble des titres de l’album, c’est à lui (et dans son ombre, Matt Cameron de Soundgarden) que revient tout le mérite d’avoir fait un album « générationnel », plus encore que l’album pour la « jilted generation« . Et puis les médias aiment bien les choses générationnelles, n’est-ce pas ?

La présence de Kool Keith, du groupe pionnier hip-hop Ultramagnetic MCs sur le titre Diesel Power, donne du corps aux textes assez secs et répétitifs (écoutez les 9 minutes de Narayan pour vous en convaincre) qui caractérisent l’album. C’est aussi des Ultramagnetic MCs que provient le sample principal de « Smack my bitch up » dont nous reparlerons plus loin. Parmi les titres les plus faibles de l’album, citons Climbatize mais surtout Funky Shit. Funky Shit contient un sample d’une chanson de leurs alter-ego, les Beastie Boys, « Root down », avec des bruitages de scie sauteuse et de jeu vidéo. Avec «Serial Thrilla», Prodigy ne craint pas de se caricaturer lui-même sur le thème: «Sample de guitare électrique au kilomètre». L’album se conclue sur Fuel my fire, une reprise du groupe grunge californien L7, au son bien agressif.

 


> Les controverses


Le premier single de l’album, Firestarter, sorti en 1996, se place en tête des classements dans plus de vingt pays. The fat of the land, sorti en juin 1997, a été numéro un des ventes dans de nombreux pays, dont les États-Unis et l’Angleterre, où il a été à l’origine de nombreuses polémiques entre 1997 et 1998. La plus forte controverse a concerné le titre et le livret de l’album, qui reproduisent des extraits de propos du nazi Hermann Göring. Howlett a expliqué qu’elle était à lire au deuxième degré. La deuxième concerne la chanson «Smack my bitch up», qui a été pourfendu par la ligue féministe américaine qui y voyait un message misogyne incitant à la haine. Suite à cette action, les deux plus grandes chaines de supermarchés aux États-Unis ont même proposé de le retirer de la vente. Le clip de ce morceau, et le morceau lui-même n’était que diffusé que tardivement sur les grands réseaux américains. Il y était représenté la journée-type de drogue, de sexe et de beuverie, avec un « twister » (dénouement) en toute fin.  

Evidemment, tous ces aspects sulfureux n’ont fait que booster les ventes du trio électro-punk. Un titre inédit dans la version japonaise de l’album s’intitule même Molotov Bitch, comme pour enfoncer le clou. Le titre « Smack my bitch up » est présent dans les films populaires Charlie’s Angels (Charlie et ses drôles de Dames) (2000), Scary Movie 2 (2001) et Closer (2004). Enfin, le film Matrix (1999) utilisera le plus conventionnel «Mindfields», pour sa « douce » ritournelle pseudo-asiatique. Ce titre nous assène l’avertissement suivant, « This is dangerous! ». À bon entendeur…

Avec Breathe, The Prodigy fait le plein de singles aux rythmes acérés et de vidéo dédié au culte de son clownà la Alex d’vous de vous faire une idée.

 

 


> Track-listing 

 

 


 

  1. « Smack My Bitch Up » – 5:42
  2. « Breathe » – 5:35
    Image de prévisualisation YouTube
  3. « Diesel Power » – 4:17
  4. « Funky Shit » – 5:16
  5. « Serial Thrilla » – 5:11
  6. « Mindfields » – 5:40
  7. « Narayan » – 9:05
  8. « Firestarter » – 4:40
  9. « Climbatize » – 6:38
  10. « Fuel My Fire »- 4:19
 


Un commentaire

  1. veridis dit :

    Ne pas oublier le sample « close to the edit » du groupe Art Of Noise sur le morceau « Firestarter »

Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont