The Chemical Brothers – Exit Planet Dust (1995)

Pochette d'Exit Planet Dust des Chamical BrothersExit Planet Dust est le premier album des Chemical Brothers, sorti en 1995. Le titre de l’album est une référence ironique au premier nom de la formation composée de Tom Rowlands and Ed Simons, qui leur a été retiré à la suite d’une plainte d’une formation californienne éponyme proche des Beastie Boys.

Le son de cet album se caractérise par son utilisation de crissements et de bruits étouffés de guitare électrique, et de nombreux breaks de batterie. Cet album, l’un des premiers du genre big beat, tournera massivement sur les platines des sets des DJ à travers le monde.

Le titre Song to the Siren a été le premier single des Dust Brothers (tiré à quelques centaines d’exemplaires seulement), et il comprend un sample de la voix de Lisa Gerrard de la chanson Song of Sophia de Dead Can Dance. C’est une nouvelle version mixée en live un an plus tôt, avec des samples des groupes Meat Beat Manifesto et This Mortal Coil, qui figure sur l’album. Autre titre de la même époque acid des Dust Brothers, Chemical Beats, qui est une démo assez efficace de la machine centrale de l’album, la Roland TB-303. 


> Un album culte 


Le premier single et premier morceau de l’album, Leave Home, s’ouvre sur un sample d’Ohm sweet Ohm de Kraftwerk. Playground For a Wedgeless Firm, quant à lui, s’apparente à l’intro de Robots sur un rythme hip-hop. 

L’album est majoritairement instrumental, en dehors des deux morceaux chantés respectivement par Tim Burgess des Charlatans (sur Life is sweet, deuxième single extrait de l’album) et Beth Orthon (sur Alive Alone).
Entre techno et rock psychédélique, les éclectiques anglais de Manchester savent parfois ralentir le fracas des toms de batterie pour placer un ou deux morceaux plus moelleux, à la manière du sublime Chico’s groove, de la voix fantomatique de One too many mornings, ou conventionnel radio-friendly, comme Alive Alone déjà cité.

L’album se hissera à la 9ème place des charts en Angleterre et motivera Virgin à les signer. Ils partiront bientôt à la conquête des Etats-Unis. De nombreux emprunts de titres de cet album pour les jeux vidéos et le cinéma lui permettront de passer la barre du million d’exemplaires vendus, ce qui fixera leur plus haut (aux côtés de Dig your own hole).

 


> Track-listing 

 


 

  1. Leave Home
  2. In Dust We Trust
  3. Song To The Siren
  4. Three Little Birdies Down Beats
  5. Fuck Up Beats
  6. Chemical Beats
  7. Chico’s Groove
    Image de prévisualisation YouTube
  8. One Too Many Mornings
  9. Life Is Sweet
  10. Playground For a Wedgeless Firm
  11. Alive Alone

 

 


Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont