Jacno (1957-2009)

Pochette de Rectangle, de JacnoJacno, alias Denis Quilliard, né le 3 juillet 1957, est décédé le 6 novembre 2009 à l’âge de 52 ans. Ce parisien né dans les beaux quartiers a créé le premier groupe de punk français, Stinky Toys (« jouets puants »), en 1976, dont il était le guitariste. Ayant un répertoire de reprise (les Who, le Velvet), Jacno apprend la guitare par empirisme sur scène (à partir de juillet 1976). Le groupe, qui a une existence brève et tumultueuse fait rien de moins que les premières parties des Sex Pistols et des Clash sur scène à Londres. Le quintet sortira deux disques sur « white label », c’est-à-dire sans maison de disques. Après la dissolution dans les excès du groupe, il continue de travailler avec la chanteuse Elli Meideros, qu’il a rencontré au lycée Charlemagne. C’est avec elle qu’il créé le duo Elli & Jacno, qui sort un premier disque inaperçu en 1977.

Puis, au début des années 80, Jacno s’empare du synthétiseur, et devient le fer de lance de toute une génération en France, à l’image de ce qui se fait en Angleterre (avec Gary Numan). La révélation populaire de sa carrière est dû à un instrumental, Rectangle, en 1979, qui est publié en maxi 45 tours avec d’autres titres qui répondent du même rigorisme géométrique (Triangle, Losange, Cercle). Cette musique, destinée à un court-métrage d’Olivier Assayas, Copyright, devient l’année suivante numéro 1 en France ainsi que dans plusieurs pays européens. Elle sert de support publicité à la boisson chocolatée Nesquick.

 

 

 


> Travail pour les autres


JacnoElli (paroles) & Jacno (musiques) enchaînent deux autres albums en 1980 et 1982. Le single Main dans la main est un autre grand succès avec des clips aussi minimalistes qu’obsédants (par le déhanché d’Elli Meideros). Le duo pop participe à la Bande Originale du film d’Eric Rohmer, Nuit de la Pleine Lune, en 1983, ce qui sera leur dernière collaboration. En 1984, Jacno fait ses premiers pas d’interprètes sur des paroles de Françoise Hardy (Tant de baisers perdus). Jacno a réalisé 6 albums solo en tout, série entamée en 1988 avec l’album T’es loin, t’es près. Il a enregistré son dernier album, Tant de temps, en 2006.  

Jacno a produit de nombreux chanteurs français, parmi lesquels on peut citer les jeunes ingénues Pauline Lafont, et Lio (qui lui doit Amoureux solitaires), et le jeune rennais Etienne Daho (Mythomane, 1980), mais aussi produit pour des chanteurs établis, comme Daniel Darc (Sous influence divine,1987) et Jacques Higelin (Tombé du ciel, 1988). Il a écrit les paroles de chansons de nombreux interprètes, comme Les Valentins, Nino Ferrer (un autre punk authentique) et le bluesman Paul Personne. Jacno est également apparu au cinéma dans 5 films.

Le surnom de Jacno renvoie au nom d’un graphiste éponyme du début du siècle, Marcel Jacno, responsable du graphisme des paquets de cigarettes Gauloises. Denis Quilliard était en effet un accroc du tabac, rétif aux interdictions de toutes sortes.

 


> Discographie  solo

 

  • Jacno, 1979 (Maxi où figure Rectangle) : Image de prévisualisation YouTube
  • T’es loin, t’es près, 1988.
  • Une idée derrière la tête, 1991.
  • Faux témoin, 1995.
  • La Part des anges, 1999 (avec les Valentins).
  • French paradoxe, 2002 (avec Helena Noguerra, Arthur H. et Miossec notamment).
  • Tant de temps, 2006 (avec Etienne Daho, Thomas Dutronc, Paul Personne notamment).
 


Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont