John Foxx – Metamatic (1980)

Pochette de Metamatic, de John Foxx (1980)Metamatic est le Premier album solo de John Foxx, un an après son départ du groupe Ultravox, lassé des tournées. C’est l’attrait des synthétiseurs qui forge le nouveau son de Gary Numan. A quelques mois d’intervalles près (janvier 1980 contre septembre 1979) avec Gary Numan, ce disque chez Virgin n’est le premier du courant synthpop (ou pop électronique) publié en Angleterre, mais bien le deuxième, même si monsieur Foxx clame le contraire sur son site web. Mais à l’instar de The Pleasure Principe, les thèmes développés sont très gémellaires. Ils traitent l’un comme l’autre de la déshumanisation du monde (le « passage à l’état liquide par la pression de l’extérieur ») et l’entrée dans l’ère de l’électronique, massivement influencé en cela par la philosophie de The Man-Machine (le clip de « He’s a liquid » avec ses looks androgynes et cravatés) et les sons tranchants de Trans-Europe Express de Kraftwerk. Le nom de l’album fait référence à une sculpture éponyme de l’artiste français Jean Tinguely.

Les lectures de Foxx – et notamment celles de John Ballard et son roman Crash (1973) – l’amène à développer une fixette morbide sur les fantasmes sexuels autour de la vitesse en voiture et les accidents automobiles. Plusieurs chansons épouse d’ailleurs ce thème particulier. La voix de Foxx est toujours détachée et le plus souvent débarrassée de tout affect. C’est un style qui sera pérenne pendant toutes les années 80.


> Material World


John Foxx en 1980L’album fait appel massivement à la boîte à rythmes Roland CompuRythm CR-78 qui sert de combustible « motorik » à la machine Metamatic. Cette boîte à rythmes a comme nouveauté de pouvoir mémoriser quatre boucles de percussions analogiques, en plus de ses 34 rythmes embarqués. On peut remarquer sur des titres comme Underpass une famille complète d’un de ses presets (fill-in, variation et routine). Le tube Enola Gay, qui date de la même année, aura une structure similaire, très « brute ». 

C’est John Wesley-Barker qui joue la plupart des lignes de synthés sur l’album. John Foxx, chanteur à la base, n’étant à l’époque de l’enregistrement novice en la matière, il s’est contenté d’enregistrer quelques gimmicks. Mais il se perfectionnera tout au long de sa carrière solo. Foxx et Barker sont secondés par Jake Durant à la basse, et Gareth Jones, qui est un tout jeune ingénieur du son. Les instruments principaux employés sont l’ARP Odyssey, le Minimmoog et l’Elka String Machine, mais aussi le piano, le Clavinet (Metal Beat), et l’orgue Hammond. Les effets flangés sur la voix de Foxx et les pads de synthés sont omniprésents. Il en résulte une texture assez homogène sur la durée d’un morceau.

 


> Hybridations


L’album Metamatic grimpera à la 18ème place des charts en Angleterre. Les singles Underpass et No one driving rentrent, quant à eux, tous les deux dans le top 40 des ventes britanniques.Sur l’album, figure deux titres qu’il avait interprété dans l’ère Ultravox : He’s a liquid et Touch and Go, et ce, sans que le groupe complet ne soit crédité. Mais l’affaire n’attire point d’exclamations de la part ! 

L’album donnera lieu à de nombreuses rééditions, toutes agrémentées de morceaux pour la plupart inédits. Cela reste le plus grand succès de son auteur, qui en a même fait le nom de son site web officiel. John Foxx, de la manière que Jarre a joué Oxygène, a joué Metamatic à Londres en 2007.

 


>> Tracklisting(s)


> Version d’origine

 

  1. « Plaza » – 3:52
  2. « He’s a Liquid » – 2:59
    Image de prévisualisation YouTube
  3. « Underpass » – 3:53
  4. « Metal Beat » – 2:59
  5. « No-One Driving » – 3:45
  6. « A New Kind of Man » – 3:38
  7. « Blurred Girl » – 4:16
  8. « 030″ – 3:15
  9. « Tidal Wave » – 4:14
  10. « Touch and Go » – 5:33

 


> Bonus de la version de 1993

 

  • « Young Love » – 3:10
  • « Film One » – 3:58
  • « 20th Century » – 3:06
  • « Miles Away » – 3:17
  • « A Long Time » – 3:49
  • « Swimmer 1″ – 4:06

 


> Bonus de la version de 2001

 

  • « Film One » – 3:58
  • « Glimmer » – 3:33
  • « Mr. No » – 3:14
  • « This City » – 3:03
  • « 20th Century » – 3:06
  • « Burning Car » – 3:12
  • « Miles Away » – 3:17

 


> Bonus de la version de 2007

 

  • « Film One »
  • « This City »
  • « To Be With You »
  • « Cinemascope »
  • « Burning Car »
  • « Glimmer »
  • « Mr No »
  • « Young Love »
  • « 20th Century »
  • « My Face » « Like a Miracle » (version alternative)
  • « A New Kind of Man » (version alternative)
  • « He’s a Liquid » (version alternative)
 


Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont