Archive pour janvier, 2010

Interview de Frédéric Esnault, fan de JMJ

Interview de Frédéric Esnault, fan de JMJ dans Témoignages de fans temoignagefan Entretien sympathique et instructif avec Frédéric Esnault, la tête de proue du fan-club Oxygène qui a « sévit » en France à la fin des années 90. Il y est question du fan-club, de son attachement à l’artiste, à ses rencontres, mais aussi à sa vie d’après et ses autres passions…

couvno1 dans Témoignages de fans

1- Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Je vis en région parisienne, j’ai bientôt 35 ans (NDLR : en 2010) et je suis aujourd’hui directeur technique d’une petite société de services en informatique. Parallèlement, j’ai une activité artistique en amateur : je fais de la peinture numérique et depuis peu, je me suis aussi lancé dans la musique.

 


 

2- Comment est-ce que tu as découvert Jarre ?

Mon premier contact date de ma petite enfance, vers l’âge de 3-4 ans : le clip d’Equinoxe qui passait à la télé était pour moi comme un cauchemar éveillé qui me faisait hurler et pleurer de terreur ! Je crois que c’est le son de l’AKS qui me faisait le plus peur dans tout ça…

Dix ans plus tard, sur une pulsion inexplicable, mon frère a acheté l’album Révolutions et nous nous sommes mis à l’écouter en boucle, avant d’aller faire de même avec les autres. Nous partageons cette passion pour Jean Michel Jarre depuis cette époque.

 

(suite…)

Les grands claviers : la touche lumineuse de Jarre pour ses concerts

::Article rédigé par Jérôme:: Depuis les concerts en Chine en 1981, Jean-Michel Jarre a développé le concept de ce que l’on pourrait appeler des « postes de commande » : à la fois grand clavier, pupitre de chef d’orchestre et tableau de bord pour déclencher différents effets visuels ou sonores. Cette idée dépasse à l’époque le simple carré de claviers empilés tels qu’à la Concorde et dont la disposition était purement pratique, non visuelle.
L’idée géniale de Jarre, et sans aucun doute la clé du succès de ses concerts, est de donner un coté visuel à sa musique non chantée. Ce petit côté théâtral de la scène, avec la harpe laser, et plus tard les danseurs ou les marionnettes, vient ainsi compléter son dispositif d’effets visuels (lumières, projections, feux d’artifice).
Pour l’aspect de ses postes de commandes, Jarre puise son inspiration de films retro-futuristes (Blade runner, Brazil, Métropolis…), où règne une ambiance high-tech usée, comme mal entretenue. Le concept évoluera pendant une quinzaine d’années, du plus grandiloquent (concerts en Chine et Docklands) au plus dépouillé (La Défense et concerts suivants).

L’élément central de ce dispositif est le grand clavier. Il prendra plusieurs formes : simple clavier « customisé » pour les concerts en Chine, il deviendra ensuite de véritables prototypes intégrant des innovations comme la forme circulaire et les effets lumineux grâce à la collaboration avec la société Lag.

Que l’on considère ces fameux grands claviers comme spectaculaires ou du plus grand « kitch », il font sans aucun doute partie intégrante de l’univers de Jarre dans l’imaginaire collectif. Nous proposons donc une petite histoire de ces instruments particuliers utilisés par le compositeur de 1981 à 1995.

(suite…)

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont