Tangerine Dream – Sorcerer (B.O. de film, 1977)

Pochette de Sorcerer de Tangerine Dream:: Article rédigé par Etiennefroes :: Voici la première musique de film de Tangerine dream parue en disque : que ce soit par  Edgar Froese seul, ou  par son groupe, d’autres B.O.F. ont été composées sans faire l’objet d’édition  officielle. Il est possible  de trouver ces compositions sur des disques pirates, comme par exemple, la très bonne série intitulée « cinema lost cinema found » qui comprend 14 CD.

Sorcerer est une resucée du film « le salaire de la peur » réalisé par Henri-Georges Clouzot en 1953, lui-même inspiré du roman de Georges Arnaud. Cette nouvelle version sorti en France sous le tire « le convoi de la peur » est loin de valoir le film original.

William Friedkin avait été impressionné par la musique du groupe allemand et c’est donc naturellement qu’il proposa à Tangerine dream de composer la bande originale de sa nouvelle production. Il ne leur remit qu’un script. La formation allemande composa sans avoir vu la moindre image du film. Tangerine dream écrivit près de 90 minutes de musique. Il a été question que les 47 minutes absentes non retenues par Friedkin pour illustrer son film et inconnues des fans, fassent l’objet d’un CD. Cette éventualité est resté pour l’instant à l’état de projet.

Pour les fans, ce disque, qui mit bien des années à sortir, présentait la particularité d’être composée de morceaux courts et d’une musique différente des productions antérieures de Tangerine dream. Les morceaux courts ont un côté frustrant pour le fan habitué jusque-là à avoir des morceaux longs de son groupe préféré. Il n’empêche ce disque est remarquable.
Il est une pièce maitresse des musiques de film composées par Tangerine dream.

> Composition du disque

  1. Main Title (5:28)
  2. Search (2:54)
  3. The Call (1:57)
  4. Creation (5:00)
  5. Vengeance (5:32)
  6. The Journey (2:00)
  7. Grind (3:01)
  8. Rain Forest (2:30)
  9. Abyss (7:04)
  10. The Mountain Road (1:53)
  11. Impressions Of Sorcerer (2:55)
  12. Betrayal (Sorcerer Theme) (3:38)

Total : 43:52

> Compositeurs et musiciens

Edgar Froese, Christoph Franke et Peter Baumann

 


3 commentaires

  1. Frank B dit :

    Je plussoie sur tout ce qui est dit. Le film est effectivement un navet, mais la musique est excellente… J’aurais envie de dire que c’est généraklement le cas de toutes les BOF composées par le trio Berlinois : les films sont généralement mauvais (cf « Risky Business », « The Parc is mine » par exemple), mais les musiques sont excellentes. Dommage que le groupe n’ait pas eu l’opportunité de signer un grand film, comme Vangelis avec « Blade Runner ».

  2. Johannes dit :

    Je trouve que l’on fait un mauvais procès à ce film de Friedkin. Je l’ai revu récemment et je trouve qu’il se traine une mauvaise réputation plutôt injustifiée. La scène représentée sur la couverture du disque est même un morceau d’anthologie…
    Après French Connexion et l’exorciste, ce film a brisé la carrière de Friedkin principalement à cause de dépassements de budgets liés aux conditions de tournage. Friedkin souhaitait tourner dans la jungle ce qui s’est avéré être une grosse erreur. De plus, ce film est sorti la même semaine qu’un certain film de George Lucas ce qui n’a pas aidé à son succès. Je suis également convaincu que le titre a été très mal choisi, certainement par les producteurs qui voulaient profiter de l’effet « exorciste ». « Sorcerer » n’ayant aucun rapport avec le sujet du film.

  3. Mmarkus dit :

    Tout juste, peut-être le film n’est il pas si mauvais que cela, il peut se regarder a plusieurs niveaux… et moments, cela reste interessant, peut-être une atmosphère un peu trop vieilli seventies. Mais pas pour la musique de Tangerine Dream qui est digne de figurer entre les meilleures de la période virgin, c’est à dire le lien entre « Stratosfear » et le live « Encore ». Le fait que les morceaux soit raccourci ne m’a jamais dérangé, au contraire il permis certainement au band de montrer plus de facettes, la programmation des séquences sur le Moog modulaire étant tellement complexe en temps réel, que Chris Franke ou Peter Baumann ont pu nous livrer une plus grande diversité de ce qu’il pouvaient concocter, que ce soit sur « Search », « Grind », « The Journey », « Betrayal » ou le superbe beat de « Impressions of Sorcerer » avec une guitare de Froese presque joyeuse, ces séquences sont parmis les meilleures, aussi sur « Création » et « Vengeance » ils développent leurs idées comme à l’accoutumé mais sous forme de miniatures. Deux petites perles courtes a écouter bien fort, « The Call » et « The moutain road », magnifique! les autres pièces sont beaucoup plus terrifiante, comme « rain forest » et surtout « Abyss » et le « main title » parfaitement Scary et convenant parfaitement pour ces passages, des passages un peu dark qui rappelles, le début de « phaedra », les intro de « Rubycon » surtout la seconde partie ou les passages noisy de « Desert Dream » de Encore. Dans un sens la musique à pu sauver un peu le film en y rajoutant des excellents élements de tensions (malgrés qu’il semblerait qu’ils n’eurent que le script a leurs disposition pour faire la musique), mais si je me rappelle il y a quand même des différences du film avec l’album. Il n’en reste pas moins que les sonorité rugeuses et monolitique des moogs et l’utilisation du mellotron et autres string machines donne a cette bande originale un charme unique, qui en fait presque une des meilleures de Tangerine Dream.

Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont