Jean-Philippe Ghedjati, fan de JMJ depuis 1990

31 mars 2010

Témoignages de fans


Jean-Philippe Ghedjati, fan de JMJ depuis 1990 dans Témoignages de fans jpghedjatiJ’ai eu la joie et le privilège d’interroger Jean-Philippe Ghedjati, un fan de longue date de Jean Michel Jarre, qui, outre sa collection impressionnante de disques et d’objets dédicacés, a couru le monde (et croisant souvent du beau monde) sur les traces de son artiste préféré. Paroles de fan.

Jean-Baptiste ; Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Jean-Philippe Ghedjati. Je vais avoir bientôt 35 ans. Je suis très sensible au monde artistique, que ce soit la musique, le cinéma, la peinture ou la photographie. A un certain moment, j’ai bien faillir suivre des études de technicien du son. Je n’ai malheureusement jamais osé franchir le pas, et j’ai opté finalement pour un métier qui me garanti un salaire à la fin du mois… Je suis donc plutôt assez frustré de ce côté-là…

Comment est-ce que tu as découvert Jarre ?

Un peu comme tout le monde, à la radio, à la TV, en magasin… Mais la véritable découverte, c’était aux alentours de mes 10 ans. Nous étions en 1985, lorsque mon père est revenu avec le 1er lecteur CD à la maison et le 1er CD qu’il avait acheté. Il s’agissait d’Oxygène

A quel moment t’es-tu senti “fan”?

Les choses se sont fait vraiment très progressivement. Dans un premier temps déjà, aux alentours de 1985, il a fallu que je réalise que les morceaux que j’aimais particulièrement d’Oxygène, d’Equinoxe, de Zoolook ou encore de Rendez-Vous correspondait au même artiste. A l’époque, j’étais même persuadé que Jarre était Américain… Une fois que le lien avait été fait, j’ai commencé a acquérir certains albums, pour réellement « monter en puissance » à partir de l’album « En Attendant Cousteau« , et surtout du légendaire concert de la Défense.

Quel est ton album préféré et pourquoi ?

Très difficile car j’aime beaucoup de morceaux dans beaucoup d’albums. Disons que celui qui me « hérisse » le plus les poils, c’est Chronologie. Je suis extrêmement sensible à l’ensemble de cet album, d’une part parce qu’il est lié à une époque et à des souvenirs personnels très précis, et d’autre part, par ce côté baroque et d’un savant mélange de sonorités qui rappellent des albums comme Oxygène ou Equinoxe. Près de 20 ans après, je suis toujours sur « les rotules » sur le concept et au travail effectué sur toutes les transitions entre les morceaux qui me paraissent être les meilleures de toute la discographie de Jarre. Je trouve également que c’est la plus belle pochette.

Quels sont les concerts auxquels tu as assisté ?

Le premier (et donc le meilleur !), c’était en 1993, pendant la tournée Europe en Concert à Versailles. Où j’ai pris une série de claques sur le plan visuel et sonore. Je ne savais plus où regarder pour profiter de tout !J’ai ensuite assister au Concert pour la Tolérance en 1995, Oxygène Tour au Zénith de Paris en 1997, La Nuit Électronique en 1998 (Pas du tout aimer celui là !), I Mac Night à l’Apple Expo en 1998, Show Case au Manray à Paris en 2000, Printemps de Bourges au Palais Jacques Cœur en 2002, Aero, Aalborg au Danemark en 2002, Solidarnosc, à Gdansk en Pologne en 2005, Oxygène Live, au théâtre Marigny à Paris en 2007 (6 dates), Oxygene Live au Royal Albert Hall à Londres en 2008, In>Door à Bruxelles, Belgique en 2009 et enfin cette année <2010>, à Nantes, Lyon et Paris. Chaque concert est aventure totalement différente !

Mes-sources-d-inspirations dans Témoignages de fans

Quel est ton meilleur souvenir toutes époques confondues en tant que fan ?

Là aussi, pas évident. Il y en a beaucoup ! Celui qui conservera une place vraiment particulière devrait être le show case au Manray. J’étais très déçu d’avoir été dans l’impossibilité d’aller en Egypte pour le concert du passage à l’An 2000. J’ai eu énormément de chance d’assister à ce show case d’environ 500 places. J’ai découvert Métamorphoses dans des conditions inoubliables. Jamais je n’ai vu jouer Jean Michel d’aussi près en concert… Je n’avais qu’à tendre le bras pour jouer sur son clavier ! Et puis, j’ai également eu la chance de passer beaucoup de temps avec lui et toute l’équipe de musicien après le show, ça ne s’oublie pas !

Je t’ai entendu dire une fois que Jarre est une sorte de « père spirituel » pour toi. Peux-tu me l’expliquer ?

(rires) J’avais bien senti l’étonnement quand j’ai dit cette phrase… Mais en fait, au travers de celle-ci, je voulais juste exprimer que d’une part, je suis très sensible à sa musique, qui correspond en tout point à ce que j’aime, en terme de son, de mélodie, de concept… C’est précisément cette musique que j’aime écouter et que j’aime faire. Et puis au delà de ça, il y a Jean Michel lui même. Pur coïncidence, mais très souvent, je suis en total accord avec ce qu’il peut exprimer sur des thèmes comme l’environnement, la tolérance. Il m’est même arrivé, plus d’une fois, de dire certaines choses à propos de musique et voir Jean Michel dire exactement pareil quelque temps après dans une interview…

Quel est, selon toi, le plus gros défaut de Jean Michel ? Sa plus grande qualité ?

Je l’imagine bien « invivable » au quotidien, dans le sens où il doit être extrêmement méticuleux. Comme cela a déjà été évoqué pendant des émissions de TV, tout doit être parfaitement millimétré, rien ne doit être laissé au hasard pour quoi que ce soit. Son entourage doit avoir des nerfs d’acier ! En tout cas, c’est bien comme ça que j’imagine les choses ! Mais tout le paradoxe, c’est que cette « méticulosité » est aussi l’une de ses plus grandes qualités. C’est ce qui a contribué, là aussi, à mon avis, à réussir comme il l’a fait.

Quel genre de message reçois-tu de gens qui viennent sur ton blog ?

C’est très souvent des messages de félicitations et d’encouragements sur ma musique et ma manière de raconter mes expériences de concerts et de rencontres avec Jean Michel. Inutile de dire que ces messages me touchent énormément et me donnent plus que jamais envie de continuer.

Quel est l’objet de ta collection d’objets JMJ qui as une importance plus particulière pour toi ?

Beaucoup ont une importance toute particulière. Celui qui me vient tout suite à l’esprit, c’est ma montre Music Call de Swatch. Elle m’accompagne depuis le tout début à chaque concert. Mais j’aurais pû dire mon CD de Chronologie, qui comprend ma première dédicace, où bien mon tout premier CD d’Oxygène dont je parlais plus haut… Beaucoup d’éléments de ma collection sont symboliques et me renvoient à quelque chose de précis.

Est-ce que tu peux nous parler de ta musique ?

Elle est inévitablement lié à celle de Jean Michel. Cependant, ce n’est parce que je suis fan de Jean Michel que je fais ce style là. Mes sources d’inspiration peuvent provenir d’autres artistes comme Michael Cretu, Air, mais aussi des musiques de film, de jeux vidéo… Je m’y suis mis à 12 ans. Mon 1er album a été enregistré en 1994. J’ai eu la chance de faire parti d’un groupe de pop/rock en 1999 (Dry Jokers) et puis finalement ce n’était pas trop ma tasse de thé, je me suis recentré sur la musique électro car il n’y a vraiment que cette forme de musique que j’aime faire. J’ai fait des lives en 2001, 2002 et 2004. Je prépare actuellement un nouvel album que j’espère terminer à la fin de l’année. Je suis assez fâché avec la MAO. Pour moi, faire de la musique (même si elle est électronique) est un non-sens que de la faire avec un écran et une souris. Je préfère largement jouer du clavier. Dans la plupart de mes morceaux, je les enregistre live, piste après piste avec très peu de traitement informatique. Parfois, j’ai tendance à bannir les quantifications…

Instruments
Quels sont tes instruments actuels ?

Je possède un Yamaha Motif ES 6, un Korg N5, un Microkorg, une MC 808 et 2 arrangeurs PSR 500 et 550. Enfin une table 16 pistes de Yamaha. Le tout est relié à un PC et a différents logiciels de traitement. Dès que j’en ai la possibilité, j’investirai dans des monitorings et je franchi le cap pour aller sur Mac.

L’instrument qui te fait rêver le plus ?

Parmis les instruments qui me font rêver, il y a l’ARP 2600, le Mellotron… Et puis, j’aimerais vraiment mettre la main sur une Minipops, mais elle reste difficile à trouver…

Quelle est la réaction de ton entourage quand tu expliques que tu es fan de Jean Michel Jarre ?

Souvent c’est l’étonnement qui ressort. Mais, je m’aperçois que plus les gens sont étonnés, moins ils connaissent finalement l’artiste… Le seul morceau qu’ils sont capables de fredonner est toujours et le seul « Rendez-Vous 4″… En même temps ça peut se comprendre. C’est vrai : ce n’est pas des chansons, les instruments ne sont pas l’éternel trio guitare/basse/batterie et donc la musique de Jean Michel n’est pas ce qu’il y a de plus commun… Mais c’est précisément pour cela que j’aime sa musique.

Quels autres artistes apprécies-tu en dehors de Jarre ?

Il y en effectivement d’autres artistes qui m’intéressent vraiment, comme Michael Jackson, Jamiroquaï, Enigma, Deep Forest, John Williams, Freddy Mercury, Air, Moby. Ma grande révélation cette année, c’est Vitalic. Son dernier album « Flash Mob » est une merveille.

Merci à Jean-Philippe pour son temps précieux. Je ne saurai trop vous conseiller de faire un tour sur son excellent blog, où non seulement il livre les détails de toutes ses expériences de fans, mais aussi fait parcourir tout son itinéraire musical, de Christelle’s themes (1994) à Osmoses (2007) en passant par Nouvelle ère (2000).

À propos de Jean-Baptiste

Né en 1977. je ne vis pas de l'écriture, je ne vis pas pour la musique, mais je suis en quelque sorte à mi-chemin des deux. Peut être. ou pas.

Voir tous les articles de Jean-Baptiste

Une réponse à “Jean-Philippe Ghedjati, fan de JMJ depuis 1990”

  1. sebjarre Dit :

    j’adore sa présentation,ça montre bien sa passion et surtout que il a pu la mettre en oeuvre dans ses compositions et son album « osmoses ».vivement que le nouvel album sorte !!!!mais c’est vrai que l’année 2010 est chargée pour lui comme pour tous les fans de jean michel jarre…en tout cas j’adore son blog personnel

Laisser un commentaire

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont