Baffo Banfi, un Italien en Électronique

Baffo Banfi, un Italien en Électronique dans Portraits baffo-banti-01

..::Article rédigé par etiennefroes::.. Quand on pense musique électronique, ce qui vient à l’esprit c’est une véritable cohorte de musiciens allemands auxquels s’ajoutent Vangelis, Jean Michel Jarre etc. Mais dire qu’un italien en a fait aussi peut paraître étonnant voire paradoxal. Hé bien non !  Baffo Banffi est l’exception qui confirme la règle.

Giuseppe dit Baffo Banfi est né le 21 juillet 1954 à Lecco non loin de Milan et de Bergame.

En 1972, il fonde avec, Claudio Canali, Marco Mainetti, Fausto Branchini, Giuseppe Cossa et Mauro Gnecchi « il Biglietto per l’Inferno », groupe qui oscille entre le hard rock et le rock progressif. Baffo Banfi joue des claviers. Un premier disque sort en 1974 qui porte le nom du groupe. Très vite ces musiciens italiens se lancent dans la réalisation d’un deuxième album qui s’intitule  « Il tempo della semina ». Le disque achevé, le groupe se sépare en 1975 : cet album ne sera publié qu’en 1992. Baffo Banfi libre de tout engagement, va donc se lancer dans une carrière de musicien électronique qui dure de 1977 à 1988. Il Biglietto per l’Infermo s’est reformé en 2007 et fait de la musique folk.

En 1977 donc, se lance dans la production d’un disque solo qui sera publié en 1978. Il s’agit de « Galaxy my dear ». Le musicien italien s’est dit influencé par Tangerine dream et Klaus Schulze dans l’écriture de ce disque.

baffo-banti-02 dans Portraits

En 1979, il réalise un nouvel album qui est édité par « Innovative Communication », maison de disques créée par Klaus Schulze. Ce nouveau disque s’appelle : « Ma dolce vita ». Particularité cet album est sorti en Allemagne et aux Etats-Unis et pas en Italie.

baffo-banti-03 

En 1981, un nouvel opus sort « Hearth » toujours publié par le même label.

baffo-banti-04

Finalement pour clore cette carrière de musicien électronique, Innovative communication édite en 1988 une compilation qui reprend des titres des deux précédents disques ainsi qu’un inédit.

baffo-banti-05

Baffo Banfi n’a jamais vraiment  percé même si ses créations sont agréables à écouter : elles font penser aux premiers albums de « Neuronium » et aux disques de Michael Rother. Comme on peut l’imaginer, il est difficile de trouver ces albums  sortis en vinyl à part le dernier en CD. Il ne reste plus que le téléchargement… A découvrir.

 


Répondre

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont