Archives pour la catégorie Oxygène

Oxygène – Album studio – 1976

Oxygène Un bol de son pur. Oxygène sort du lot par rapport à tous ses prédécesseurs des premiers temps de la musique totalement électronique. Ici, il n’y a pas d’instrument qui se mette plus en avant l’un que l’autre. Les synthétiseurs analogiques utilisés ici ont été combinés à des trésors de programmation, séquences et transitions qui sont la patte de Jean-Michel Jarre. Les transitions entre chaque morceau sont elles, extrêmement habiles (la partie I vers la II est ma préférée). Toutes ces raisons font de ce disque une référence aujourd’hui encore incontournable pour tous les musiciens électroniques.

 

 


> La musique comme une cuisine


Jean Michel Jarre en studio, en 1976 À l’époque, la technologie vinyle limitait à la fois la durée des morceaux et la spatialisation des sons. Pour avoir acheter ce disque sur 33 tours (j’ai gardé une grande admiration pour sa superbe pochette), il faut dire qu’écouter ultérieurement Oxygène d’un seul tenant m’a permet d’en saisir toute la profondeur et l’émotion avec des systèmes audio de plus en plus perfectionnés. Aérien à souhait, la musique prend le temps de prendre son envol (Parties I et II) avant de ralentir dans un tourbillon d’effets sonores saisissants. La partie III est une sorte de mélange de chant baroque et de sons planants. C’est celle qui est la plus faible de l’album. Vient rapidement la partie IV, le classique de la musique électronique. Périodiquement, et succès commercial aidant, Jarre réédite Oxygène partie IV avec des sons un peu différents, mais à chaque fois, on regrette un peu plus l’enregistrement initial. La partie V est une des œuvres qui a inspiré la musique «techno» (ce avec 15 ans d’avance, tout de même !) – mais qui n’a rien d’ «upperbeat» , pourtant. C’est une sorte de condensé de tous les albums du groupe allemand Kraftwerk, le côté répétitif en moins. La partie VI est à proprement parler plus relaxante, elle termine le disque en douceur.Ce qui fait donc 5 très bons morceaux en tout !


> Naturalisme


Hommage à Oxygène, pour les trente ans de l'album de l'album de Jarre.Il n’y pas d’imitation de la nature dans ce disque, il n’y a que des sons organiques qui évoquent au choix cascades, geysers ou légers clapotis. Vous trouvez que je vais loin ? Le producteur qui a eu l’audace d’accepter le projet Oxygène, Francis Dreyfus, le définit comme «entendre le reflet de la lune sur une eau calme». À l’arrivée, «l’eau calme» s’écoulera à plus de 10 millions d’exemplaires, jusqu’en Chine ! C’est dire si la poésie n’a pas de frontières.


> Mélodie galactique


L’imaginaire autour de ce disque est renforcé par la qualité musicale de ses belles mélodies. Propice à la rêverie comme aucun autre de ses disques, il n’y a pas de meilleure entrée en matière pour l’univers de la musique de Jean-Michel Jarre. Quoique, l’arbitrage entre ce disque-ci et son successeur, Équinoxe, difficile. Mais c’est déjà une autre histoire.

Une vague de nouveautés sur En 1997, Jarre publie la suite d’Oxygène, sous le nom Oxygène 7-13, un album très réussi. En 2007, Jarre publie un DVD d’une réinterprétation de l’original de 1976, filmé par des caméras haute définition en 3D, intititulé Oxygène 3D, un projet très ambitieux.

 


> Succès mondial sans précédent pour un français


Extrait d’un article de VSD (Source) :

Incroyable ! Pour la première fois dans l’histoire du microsillon français, un disque est classé numéro un dans les hit-parades de ventes en Grande-Bretagne. De plus, il s’agit d’un.album 33 tours. Il a été plus demandé chez les disquaires que les albums historiques d’Elvis PresIey le jour de sa mort. On n’avait jamais vu cela depuis le Phénomène Beatles. Le Daily Mirror, un quotidien qui tire à plus de trois millions d’exemplaires, titrait à la une : « French Revolution to rock the world » (sous-entendu, la musique française sort enfin du ghetto) . Le nom de cette oeuvre déjà vendue à près de deux millions d’exemplaires : « Oxygène », sous le label Motors. distribué par Polydor . Le compositeur s’appelle Jean-Michel Jarre. Il est N° 1 en France, Suisse, Belgique, Hollande et Allemagne. 

 


> Ressources sur le blog 


 

  • Jean-Michel Jarre explique la construction de l’album Oxygène au micro d’une radio en 2008.
  • Jarre a interprété l’intégralité de l’album en 2007 et 2008.
  • Analyse musicologique des parties 4, 5 et 6 d’Oxygène par Pierre Malle.
  • Élements biographiques pour cet album. 
  • Album suivant : Equinoxe (1978)
  • Jarre parlant d’Oxygène en 1990 : « Dans chaque disque il y a des choses qui tiennent la route, que j’aime bien. Dans Oxygène, la face A est assez aboutie sur le plan de la structure, comporte une unité rarement atteinte du début à la fin. Ce n’est pas de l’autosatisfaction mais j’en suis content parce que cela correspond à ce que j’avais envie de faire à ce moment-là ».

 


 > Titres de Oxygène 


1. Oxygene part 1 (7:40) 4 sur 5
2. Oxygene part 2 (8:08) 5 sur 5 

3. Oxygene part 3 (2:54) 2 sur 5
4. Oxygene part 4 (4:14) 5 sur 5(vidéoclip) Dernière version en date de ce clip avec les pingouins, mais en papier, cette-fois-ci. (Source : Youtube officiel de Jean-Michel Jarre)
Image de prévisualisation YouTube
5. Oxygene part 5 (10:23) 4 sur 5
6. Oxygene part 6 (6:20) 5 sur 5


 Le saviez vous ?


 

  • Jean-Michel Jarre a composé son album entièrement dans son appartement parisien avec un enregistreur 8 pistes. Oxygène a été composé dans le même appartement que l’album « magic fly » du groupe Français « Space » dont le leader n’est autre que le compositeur Français Didier Marouani. On peut parler d’un minimum de matériel pour un résultat fracassant : 12 millions de copies vendues !
  • Le disque Oxygène fut mis à la disposition des magasins de hi-fi pour faire la démonstration de leur matériel. Au bout de quelques jours, ils se sont mis à vendre eux-même des disques. 50.000 albums se sont vendus rien que par ce canal !
  • Le single Oxygène IV fut le générique d’une publicité pour l’autoroute A4, avant de devenir celui de l’émission « Basket », sur Europe 1.
  • Le disque Oxygène a décroché le grand prix du meilleur disque de l’Académie Charles Cros, comme Zoolook. Récemment, Oxygène a été nominé parmi les 1.001 meilleurs albums de tous les temps par un panel de journalistes musicaux du monde entier.
  • En 1976, Jean Michel Jarre fut désigné personnalité de l’année, par le magazine américain People.


    Le son le plus bizzare : Il n’y en a pas, tout est dans une même belle couleur musicale du début à la fin.

 

 

 


 Les musiciens :Jean Michel Jarre   Michel Geiss  Jean Michel Jarre : tous instruments / Michel Geiss : développement de certains instruments. Instruments utilisésARP 2500 – ARP 2600Eminent 310 U – EMS Synthi AKS – EMS VCS 3 - Farfisa Professional – Korg Mini Pops 7 (Rhythmin’ Computer) – Mellotron 400MS – RMI Harmonic Synthesizer 


À vous la parole !

Quel votre titre préféré sur Oxygène ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...


 > Lire aussi


 Lire ailleurs : la fiche très complète d’Oxygène sur Aerozone.

 

 

 

 

 

12

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont