Archives pour la catégorie CD / Jarre

Oxygenius, projet des fans pour les 30 ans d’Oxygène

Logo du site 'Oxygenius' Personne n’ignore plus que l’album Oxygène a 30 ans cette année.
Jarre UK propose de faire un cadeau à Jean Michel en retour de toutes les émotions que ce disque peut inspirer à chacun. Ce sera un témoignage puissant et spontané qui va s’augmenter pendant plusieurs mois encore. Il s’agit d’un site dédié à tout ce qui touche de près ou de loin à Oxygène dans le coeur des fans.
Le nom de ce site est « Oxygenius ». Il suggère aux fans du monde entier de proposer photographies, coupures de presse, illustrations qui témoignent de l’époque de sa sortie, aussi bien que de traces personnels (dessins, photographies privées). Ces dernières peuvent s’inscrire dans une perspective poétique, philosophique, allégorique, ou n’importe quelle autre, pourvu qu’elle soit originale. Vous pouvez télécharger vos images en ligne.Votre bloggeur a modestement contribué.Rendez-vous sur Oxygenius.info pour ajouter votre pierre à cet édifice.
Merci beaucoup !

Téo and Téa – Album studio (2007)

Pochette de Téo & TéaTéo and Téa - Album studio (2007) dans Albums studios / Jarre 2etoiles Dance floor. Le point de départ de cet album technologiquement très ambitieux (CD en son 5.1, clip en Haute définition pour la version collector), est la rencontre et l’amour de deux petits personnages de synthèse - Téo & Téa - animés le long d’une journée. Jarre signe à la Warner et nous propose des titres aux rythmiques très appuyées, et aux structures linéaires.

(suite…)

Images – Best of – 1991

Photo de la pochette par Arnaud de Wildenberg Musique sans paroles. Cette compilation fait suite à la publication d’En attendant Cousteau. Aucun oubli à déplorer, si ce n’est peut-être le sublime Souvenir de Chine (Avec sa ponctuation rythmique de l’appareil photo, il s’imposait dès l’énoncé du titre de cette collection). Il aurait été préférable à Orient express, qui, je trouve, est un morceau assez anodin. Les titres sont reliées les uns aux autres par des fade in/out, ce qui permet de l’écouter d’un bout à l’autre en ayant le sentiment d’écouter un seul grand même morceau d’une heure environ. Il existe trois versions différentes d’Images : Deux sont parues en 1991 : une intègre en bonus track London Kid(la version dite internationale, destinée à satisfaire les fans anglo-saxons), et celle française, qui intègre Zoolookologie. Une troisième édition plus définitive, est parue en 1997.

(suite…)

Musique pour supermarché – Studio – 1983

Pochette de Musique pour supermarchéSeul au monde.  Ce disque a un destin particulier puisque produit à un seul exemplaire. Son master a été détruit sous contrôle d’huissier et le grand public n’a pu l’entendre qu’une seule fois à la radio sur la station RTL (en qualité AM). Ce disque est le résultat d’une commande d’artistes qui travaillaient sur le thème du supermarché. Jean Michel dit l’avoir composer en réaction à la marchandisation excessive à ses yeux de l’industrie du disque, qui commence à se vendre non plus chez les disquaires, mais au milieu des barils de lessive et les couche-culottes. Le fait de créer un seul exemplaire correspond à l’idée de créer une « oeuvre d’art » plutôt qu’un bien de consommation. C’est aussi pour cela que les mots Musique et supermarché sont tous les deux au singulier.

(suite…)

Oxygène parmi les 1001 meilleurs albums…

La couverture du livre sur 50 ans d'albums pop Parmi les grands. Un ouvrage récent intitulé « Les 1001 disques qu’il faut avoir écouté » (Flammarion) recense, sur la foi de quatre-vingt dix critiques pop, rock, soul, techno et world une sélection de 1001 albums daté de 1955 à 2005. C’est le français Michka Assayas (auteur du dictionnaire du rock en 3 volumes) qui préface cette anthologie de la musique populaire très complete. L’anglais Robert Dimery assure la direction de l’ouvrage.

 


> Enfin un français !


La page rédigée par Tim Jones sur Oxygène est éloquente. Il est mis en exergue comme offrant « une perspective rafraichissante sur la musique électronique ». Honneur estimable pour le musicien français, puisqu’il est parmi les 12 albums français (seulement) retenus. À égalité avec Serge Gainsbourg (Melody Nelson) et MC Solaar (Qui sème le vent récolte le tempo) ! Évidemment, leurs genres musicaux sont très éloignés les uns des autres. Les choix sont discutables.
Même ramené à 101 albums tous genres confondus, ce choix-là (celui d’Oxygène) est vraiment indiscutable !


> Si j’avais à donner mon avis…


Pour la musique électronique, seul deux disques de Kraftwerk eurent suffi : Autobahn et Man-Machine. Trans Europe Express est le disque le plus soporifique que l’on puisse s’imaginer et est indigne du titre d’album à avoir écouté une fois dans sa vie. Peut-être qu’après Phaedra, un deuxième disque de Tangerine Dream eu complété le livre ou bien Rubycon ou bien Stratosfear.
Par ailleurs, si
Zoolook ne figure pas dans les 1001, pourquoi diable My life in the bush of ghosts (Brian Eno) n’y figure-t-il pas non plus ? C’était ou l’un ou l’autre. Croyez-moi, l’injustice règne en ce bas monde.
Dans les années 90 et 2000, Saint-Germain et DJ Shadow sont moteurs d’une musique intéressante, mais peut-on en dire autant de ce William Orbit,
Strange Cargo III ?En attendant de publier hypothétiquement ma propre anthologie, je vous laisse juge de mes propres critiques. Bon surf sur En Attendant Jarre !
 

The symphonic Jean-Michel Jarre – Album studio – 2006

Pochette The Symphonic Jean-michel JarreDéjà un classique. Il ne s’agit pas d’un album studio à proprement parler mais bien d’un remix des plus grand tubes de Jarre enregistré par l’orchestre philharmonique de Prague, dirigé par Nic Raine. La soprano Charlotte Kinder (brillante soliste sur la reprise de Gloria, Lonely boy), avec les choeurs du Crouch End Festival, assurent la partie voix.

> Présentation

Large sélection de la discographie de Jarre, notamment de l’album Revolutions (5 titres), cet album enchantera les afficionados. Grandes envolées de violons, cuivres et percussions reprennent fidèlement l’esprit des modèles. Les legato de la partie 2 de Révolution industrielle ont même donné des crampes aux 26 violonistes.

Des arpèges électroniques se superposent au philharmonique pour coller au côté kaléidoscope de quelques titres (Equinoxe, Chants magnétiques I et le bondissant Chronologie 2). Si la palme de l’émotion revient à Souvenir de Chine, celle de l’originalité revient à la dernière rumba, qui ajoute au disque une note de fantaisie et de liberté. Acropolis est une composition ample et cinématographique. Les deux standards Oxygène et surtout Rendez-vous n’atteignent, quant à eux, pas des sommets.

(suite…)

Gdansk concert – Enregistrement live (DVD+CD)

Gdansk concert - Pochette de l'édition collector Marche polonaise. Space of freedom (Espace de liberté), c’est le nom du concert que Jarre a donné à l’invitation de Lech Walesa pour l’anniversaire de Solidarnosc en 2005. Cette organisation, que Walesa a co-fondé en 1980 et qu’il a dirigée dix années, a été le premier syndicat à pouvoir exister dans le bloc de l’Est. Pour Jarre, la boucle est bouclée avec Revolutions, qu’il scanda sur les Docks de Londres, en 1988 : c’est aussi sur un chantier naval que se réunissent une grande partie des ouvriers du pays pour écouter le même air. La foule est compacte, comme en témoigne les images. Sauf qu’entre temps, la révolution du syndicalisme libre a bien eu lieu. Pour le concert, les deux protagonistes, Walesa et Jarre, accompagnés d’ouvriers, se congratuleront devant une grande bannière Solidarnosc.


> Le plein de fraîcheur et de nouveautés

Quatre musiciens sur scène seulement ! Parmi les morceaux inédits proposé par l’artiste, un hommage à Jean-Paul II (avec qui il ne partage pas toutes les opinions, toutefois), et à la musique classique avec deux titres : « Chopin memories » et « Vivaldi ». Deux titres du disque Aero sont également de la partie.
Les amateurs de gratte se délecteront de la prestation de
Patrick Rondat sur le « Tribute to Vivaldi » qu’il avait donné lors du concert pour la tolérance sous la Tour Eiffel. Le concert, très long, a été raccourci au passage en DVD.
 


 > Contenu du DVD (ne comprend pas toutes les musiques du concert) :

Bonus :

  • Trailer du concert en 5.1 avec des extraits du DVD
  • « No comment » : documentaire pas inintéressant de 15 minutes sur quelques moments du préparation du concert (dont un passage du titre expurgé du DVD, l’Emigrant), avec installation du public, négociations avec la partie polonaise, des vues de l’orchestre, de Jarre qui se promène de long en large du site, etc.

Durée du DVD : 120 minutes environ.

Son : Stéréo Dolby Digital 5.1

Lien externe : Critique du DVD par Baker sur DVDreamscape



 > Titres du CD (indiqué par des points rouge par rapport au contenu du DVD) :



  1. Shipyards Overture
  2. Suite for Flute
  3. Oxygene 2
  4. Chopin Memories (ou Tribute to Chopin) interprété à l’orgue de Barbarie.
  5. Aero
  6. Oxygene 4 
  7. Souvenir (remix de Souvenir de Chine)
  8. Space of Freedom (alias March 23 de l’album Sessions 2000) 
    C’est aussi le morceau que l’on entend en boucle dans le menu principal.
  9. Theremin
  10. Chronology 2
  11. Mury 
  12. Chronology 6
  13. Oxygene 8 
  14. Light My Sky (sur la base mélodique de « Tout est bleu » de l’album Metamorphoses) 
  15. Tribute to Jean-Paul II (ex-Acropolis)
  16. Rendez-vous 2 (harpe laser)
  17. Vivaldi (Troisième mouvement de l’été de Vivaldi interprété à la guitare électrique)
  18. Oxygene 12
  19. Rendez-vous 4 
  20. Solidarnosc (alias Oxygene 13)
  21. Aerology Remix  



> Quelques chiffres sur le concert : 

Space of Freedom – 26 Août 2005, Chantier naval de Gdansk.
Public : 120 000 personnes (concert gratuit).

1234567

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont