Archives pour la catégorie CD / Jarre

Destination Docklands (ex-Jarre live) – Enregistrement live – 1988

Jarre Live Apocalypse wow. Dans la foulée de Revolutions, Jean Michel Jarre prépare un ensemble de deux concerts atypiques puisqu’il choisit de placer sa scène sur une barge flottante, et le public se trouve sur les bords de l’eau. Il s’agit des Dock de Londres, et l’événement est dit Destination Docklands. Le souci, c’est que les concerts vont affronter des évènements climatiques d’une rare violence, au point que jarre pense même renoncer, au vu de la dégradation des conditions de sécurité et de déploiement du matériel. Jarre va partager la scène avec Hank Marvin, du groupe Les Shadows et un choeur d’enfants du mali, entre autres.

Le saviez vous ?

  • Lady Diana, ainsi qu’une partie de la famille royale d’Angleterre a assisté au concert de Jarre. C’est devenu une amie au point que Jarre, bien après que la bougie d’Elton John ne s’éteigne, lui a rendu hommage lors du concert géant de Moscou.

Fiche technique : 08,09 octobre 1988
Lieu :
Docks de Londres, ANGLETERRE
Nombre de spectateurs : 200 000 places payantes + 800 000 spectateur au-dehors

> Ressources sur l’album : 

Les Concerts en Chine – Enregistrement live – 1982

Les concerts en Chine - Pochette rouge réalisée par Kate Hepburn Jarre conquière le public chinois. L’expression n’est pas usurpée. Jean Michel Jarre est le premier artiste occidental à se produire en Chine depuis la mort de Mao. De grandes salles accueille le français à Pékin et Shanghaï. Ce disque reprend de larges parties d’Équinoxe et des Chants magnétiques, mais propose en plus un grand nombre de morceaux inédits. L’Orchestre symphonique de Pékin partage la vedette avec les synthés sur une composition longue durée : c’est Jonques de pêcheurs au crépuscule.
Jarre signe aussi le très planant Souvenir de Chine (morceau qui a les honneurs de l’onde de FIP).

> So eighties.
Les années 80 commence à peine que Jarre est les concerts de Jarre ont déjà une étonnante maturité. C’est lors de ces concerts que Jarre dévoile la harpe laser. Deux très belles compositions : D’abord Nuit à Shangaï, sorte de carnet intime de l’ambiance vécu dans les hotels et autour du concert. Ensuite, l’arpégiateur, une belle construction pyramidale de sons qui transforme en Jean Michel Jarre en premier DJ moderne, à des kilomètres de Détroit.

Titres de Les Concerts en Chine
1. L’ouverture (4:48)
2. Arpegiateur (6:54) 3 sur 5
3. Équinoxe part 4 (7:49) 4 sur 5
4. Jonques de pêcheurs au crépuscule (9:38) 4 sur 5
5. L’orchestre sous la pluie (1:29) 3 sur 5
6.
Équinoxe part 7 (9:54) 4 sur 5
7. Orient express (4:22) 1 sur 5
8. Les chants magnétiques, part 1 (10:21) 3 sur 5

9. Les chants magnétiques, part 3 (3:48) 2 sur 5
10. Les chants magnétiques, part 4 (6:49) 3 sur 5
11. Harpe laser (3:35) 4 sur 5
12. Nuit à shangai (7:02) 5 sur 5
13. La dernière rumba (2:07) 2 sur 5
14. Les chants magnétiques part 2 (6:30) 3 sur 5
15. Souvenir de chine (3:54) 4 sur 5

Le saviez vous ?

  • Lors de ces concerts, Jarre avait un clavier-maître qui était camouflé derrière une facade avant de voiture américaine. À cette époque la collection de vieilles américaines du compositeur rejaillissait jusque sur scène !
  • Le public chinois n’a pas l’habitude d’applaudir aussi fort que les occidentaux, ni au même moment. Le responsable de l’enregistrement René Ameline a dû mixer l’équilibre musique-public en prenant en compte cette particularité régionale, et il s’en est très bien sorti !

Le son le plus bizzare : L’introduction du morceau de Souvenir de Chine, polaroid sonore qui parle au coeur sans connaître un seul mot de chinois. C’est vrai qu’après un morceau comme celui, c’est difficile de faire mieux sur le prochain album. C’est peut-être aussi pourquoi Zoolook est si différent de tout le reste de cette époque de paillettes.

Quelques chiffres du concert :
Lieu : Palais des sports de Pékin (20 000 places), les 21 et 22 octobre 1981 et grand stade de Shanghaï (60 000 places), les 26,27 et 29 octobre 1981.
Nombre de spectateurs : 218 000 places réparties sur 5 dates.

Quel est le plus beau titre inédit des concerts en Chine ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

> Ressources sur l’album

Deserted Palace – Album studio – 1972

Deserted Palace - Un collector. Le premier disque de Jean Michel Jarre. Un disque (quasiment) introuvable. Ce premier album de Jarre est un objet de collection, car il n’est pas intégré au catalogue officiel du grand maître de l’électronique. Il existe deux pochettes pour cet album, l’une reproduite ci-contre, l’autre représenant un château dans un style très naïf. Si vous l’avez à la maison, vous êtes soit un fan hardcore soit… un sacré chanceux.

À l’origine il s’agit d’un disque commandé passée en 1971 par un organisme américain pour sonoriser certains aéroports et bibliothèques. C’est pour cela que les titres sont en anglais, et comme vous le constaterez ci-dessous, ils sont très hétéroclites. Le 33 tours est sorti chez Motors, où Jean Michel venait de signer.

 


 > Musique d’attente


Les morceaux, tous 100% instrumentaux, sont assez courts, sauf un qui atteint huit minutes (Wind Sept Canyon) et préfigure le style d’Oxygène. Le son de l’album est assez proche de celui de la bande originale des Granges Brûlées. Côté instruments, il s’agit de l’équipement minimal, avec un synthétiseur EMS VCS 3 et un Orgue Farfisa. Jean-Michel Jarre y joue aussi de la guitare électrique.


> Titres de Deserted Place


  1. Poltergeist Party (2:10) / Traduction : Fête satanique
    Image de prévisualisation YouTube
  2. Music Box Concerto (2:40) / Traduction : Concerto pour boîtes à musique.
  3. Rain Forest Rap Session (1:37) / Traduction : quelque chose en rapport avec la Forêt tropicale ?
  4. A Love Theme For Gargoyles (1:10) / Traduction : Mélodie d’amour pour les gargouilles
  5. Bridge of Promises (3:15) / Traduction : Le pont des promesses
  6. Exasperated Frog (0:45) / Traduction : La grenouille exaspérée
    Ce titre peut être vu comme une version protozoaire de la ligne de basse d »Equinoxe 7.
  7. Take Me To Your Leader (1:55) / Traduction : Emmenez-moi à votre chef
  8. Deserted Palace (2:10)
  9. Pogo Rock (1:05)
  10. Wind Swept Canyon (8:00) /Traduction : Le Canyon balayé par le vent
    Image de prévisualisation YouTube
  11. The Abominable Snowman (0:55) / Traduction : L’abominable homme des neiges
  12. Iraqi Hitch Hiker (2:24) / Traduction : L’auto-stoppeur irakien
  13. Free Floating Anxiety (2:15) / Traduction : Angoisse planante
  14. Synthetic Jungle (1:35) / Traduction : Jungle synthétique
  15. Bee Factory (0:55) / Traduction : L’unsine d’abeilles

 


> Autres ressources sur Internet


  • Plus d’infos sur ce disque avec des extraits musicaux sur le site d’Aerozone.
  • Eléments biographiques en rapport avec la période de création de Deserted Palace.
  • Album suivant : Les Granges brûlées (B.O. du film de Jean Chapot, 1973) 
  • Si toutefois vous aviez des informations concernant cet antique production jarresque, je vous prierai de m’envoyer un mail.

 

Geometry of love – Album studio – 2003

Geometry of loveJarre, le talent allongé. Géométrie de l’amour… Jarre est au centre d’un triangle amoureux, ce qui est aussi illustré par cette pochette si explicite qu’elle ne mérite pas davantage d’explications. Une pincée de Air, un zeste de Rostropovitch, le tout dans une ambiance lounge, et vous obtenez le disque le plus  »zen » et le plus aventureux de Jean Michel Jarre. Jarre a composé cet album pour un chic club parisien, le VIP room. C’est également le premier disque dont la société d’édition est non plus Dreyfus mais Aero Prod, entreprise créée par Jean Michel Jarre pour assurer sa production.

En règle générale, ces compositions de G.O.L (l’acronyme de Geometry of Love). sont faites de peu d’éléments, contrairement au Jarre Baroque. Quand on parle de Geometry of Love, on pense aussitôt aux classiques parties 1 et 2 du morceau-titre (voir vidéo ci-dessous), avec son son saturé très sensuel. Je trouve pour ma part que ces deux titres se ressemblent un peu de trop, mais passons… Nombre de titres sont intéressants dans cet album, à défaut d’être toujours convaincants en terme d’intentions (cf. la partie de piano mélancolique de Near Djaina, qui évoque le piano ambient d’Harold Budd, et qui est bordé d’effets déjà entendus dans Rendez-vous 6). Certains morceaux alternent l’excellent avec le plus ordinaire (le très « moon safarinien » Electric Flesh). Les mélodies résonnent comme Metamorphoses (Velvet Road), dans la veine de titres comme Je me souviens. Côté bonnes surprises, il faut citer Soul Intrusion, avec son atmosphère très science-fiction. 

Disque relaxant, et certainement un des plus méditatifs de Jarre, il inspirera forcément les amoureux : c’est une idée de cadeau pour peu que votre moitié(e) ne reçoivent pas la pochette au premier degré. Cet album divise fortement les amateurs de Jarre. Finalement, il reflète bien son concept initial : on l’aime ou on ne l’aime pas. Un disque qui plaira peut-être à ceux qui ne connaissent pas du tout les jarre antérieurs, pour la sophistication du son, et certains paysages sonores insolites. 

 


> Track-list de Geometry of Love


  1. Pleasure Principle (6:15) 2etoiles.gif
  2. Geometry of Love, part 1 (3:51) Interprété Live à Pékin, en 2004. 3etoiles.gif
    Image de prévisualisation YouTube
  3. Soul Intrusion (4:45) 3etoiles.gif
  4. Electric Flesh (6:01) 2etoiles.gif
  5. Skin Paradox (6:17) 1etoile.gif
  6. Velvet Road (5:54) 2etoiles.gif
  7. Near Djaina (5:01) 1etoile.gif
  8. Geometry of Love, part 2 (4:06)  2etoiles.gif

Quel votre titre préféré sur Geometry of Love ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Musiciens : Francis Rimbert et Jean Michel Jarre.

> Anecdotes 

  • Geometry of Love a été diffusé dans le musée d’art contemporain de Marseille au printemps 2004, comme bande sonore d’une exposittion.

> Ressources sur l’album

Les granges brûlées – Bande originale du Film – 1973

Les Granges Brûlées - Simone Signoret et Alain Delon dans un film de Jean Chapot Un autre Jarre fait du cinéma. Voici un de ses objets de collection que tout fan qui se respecte se doit d’exhiber au moins une fois dans sa vie. Le film de Jean Chapot est d’une élégance graphique qui sied au paysages enneigées qu’il dépeint. Le début du film fait songer un peu à la fin du film « Shining » (À cause du chasse-neiges, bien sûr).

Les granges brûlées, musique de Jean Michel Jarre, le 45 tours japonais Préhistoire du synthétiseur oblige, le style est encore hésitant, et les sonorités sont très éloignées des athmosphères éthérées d’Oxygène. Néanmoins, le jeune Jean Michel Jarre (25 ans) esquisse déjà un don certain pour les mélodies entêtantes (Zig-Zag). Certaines mélodies se retrouveront dans des disques ultérieurs, comme par exemple un fragment de Rendez-vous III (Le juge). Une voix féminine vient compléter la danse éthéré des synthétiseurs. Ce disque est facilement assimilable aux premiers travaux du groupe kraut-rock Tangerine Dream.


> Track-list de Les Granges brûlées


  1. La Chanson des Granges brûlées (2:47)
    Image de prévisualisation YouTube
  2. Le Pays de rose (2:05)
  3. L’ hélicoptère (1:31)
  4. Une morte dans la neige (1:45)
  5. Zig-Zag (2:17)
  6. Le juge (1:19)
  7. Le car/Le chasse-neige (1:26)
  8. Thème de l’argent (1:10)
  9. Rose (2:17)
  10. Hésitation (1:02)
  11. La perquisition et Les paysans (2:38)
  12. Reconstitution (0:57)
  13. Les granges brûlées (3:16)
  14. Descente au village (0:29)
  15. La vérité (0:58)
  16. Générique (2:44)

 


> Ressources sur l’album 


Cities in concert Houston-Lyon – Enregistrement live – 1987

Pour voir l’article sur le concert de Houston, rendez-vous ici.
Pour voir l’article sur le concert de Lyon, rendez-vous ici.


Houston-Lyon Des notes et des larmes. Houston/Lyon, c’est le live le plus dense et le plus émouvant de Jean-Michel Jarre. C’est par ce disque que je suis entré dans la musique de Jarre, et que je me suis fabriqué, enfant, mes propres images sur cette bande-son format cinémascope. C’est-à-dire il y a presque vingt ans maintenant ! Même le fait que ce soit la partie le plus faible d’Oxygène (la n°5) qui ouvre le disque ne gâche pas l’ensemble car la musique est ponctuée d’extraits audio de reportages américains sur le show de Houston à la radio et à la télé, ce qui rend ce morceau plus divertissant qu‘anecdotique. L’enregistrement est exceptionnel. Il faut se figurer ce que c’est qu’un concert en pleine ville devant plus d’un million de personnes ! Seule petite ombre au tableau : le morceau Wooloomooloo, tiré de Zoolook, n’est pas mon préféré de cet album. Il est un tantinet répétitif. Pour le reste, tous les morceaux présents ici sont très bons, même si ce ne sont pas tous les plus connus : «Équinoxe VII» et «Les Chants Magnétiques I», ont chacun beaucoup de qualités.


> Rendez-vous en vedette américaine


Houston sous les lumières de JarreLes 4 opus de Rendez-vous (II,III,IV et VI) se déploient dans le temps avec des percussions bien senties, et une fidélité heureuse au disque original. La partie VI (Ron’s Piece) est un pic d’émotion, dans la rencontre entre les nappées synthétiques et le saxophone de Kirk Whalum, qui remplace l’astronaute Ron Mc Nair, disparu à bord de la navette Challenger, et qui devait interpréter ce titre depuis l‘espace. Pour ce qui est de faire taper dans ses mains, on entend les feux d’artifices se superposer aux premières notes d’Equinoxe V, et on sent vraiment que le public est en osmose avec les artistes sur scène.
En bref, c’est le live le plus spectaculaire disponible à ce jour. On ne peut qu’applaudir ce disque remarquable, qui est paru en même temps que le premier « best of » de l’artiste, mais qui complétera restrospectivement fort bien la discothèque de qui a apprécié
Aero ou «Images», par exemple.


> Titres de Cities in concert : Houston – Lyon


1. Oxygene part 5 (1:30) 3 sur 5
2. Ethnicolor 1 (11:40) 5 sur 5
3. Magnetic Fields, part I (8:10)
4. Souvenir of China (5:36) 4 sur 5
5. Equinoxe, part 5 (6:00) 4 sur 5
6. Rendez-Vous, part 3 (3:54) 4 sur 5 * Harpe Laser
7. Equinoxe VII (5:29) 3 sur 5
8. Wooloomooloo (3:22) 3 sur 5
9. Rendez-Vous part 2 (11:54) 5 sur 5
10. Rendez-Vous part 6, Ron’s Piece (6:35) 5 sur 5
11. Rendez-Vous, part 4 (7:02) 3 sur 5


 > Le saviez vous ?


  • Ces deux spectacles de la démesure verront Jarre rentrer dans le livre Guiness des records pour l’affluence la plus massive pour un concert en plein air, et imprégner durablement l’imaginaire collectif avec des instruments spectaculaires, telle la Harpe Laser.
  • Une édition DVD du concert de Houton intitulée Historical Houston Rende-vous concert a été annulée en 2008 à la demande Jean-Michel Jarre. Certains fans qui avaient commandé le DVD par Amazon, par exemple, on tout de même reçu leur exemplaire, qui est du même coup devenu collector.

Le son le plus bizzare : Ce sont les petits reportages de la télévision américaines qui servent de transition entre certains morceaux.

> Les deux concerts en chiffres

 


Quelques chiffres des 2 concerts :


  • Houston - 5 avril 1986, Centre-ville de Houston, Texas, États-Unis.
    Nombre de spectateurs : 1 500 000 (gratuit) – record du monde.
  • Lyon –  5 octobre 1986, Quais de Saône, vieux Lyon, France
    Nombre de spectateurs : 800 000 (gratuit)

> Ressources sur l’album 

Hong Kong – Enregistrement live – 1994

Hong Kong - Design de la pochette : Antonietti, Pascault & Ass Double plaisir. Ce superbe CD présente de larges extraits du très bon album Chronologie, et un bon nombre d’incontournables dont «Les chants magnétiques II» , «Rendez-vous», «Oxygène» et «Équinoxe IV», ainsi que «l’Orchestre sous la pluie» interprété… par un orgue de barbarie ! L’excellent guitariste Patrick Rondat intervient à point nommé pour ponctuer les morceaux de riffs et de solos bien sentis, notamment sur «Chronologie III» et «Rendez-vous IV».

> Une commande chinoise
Hong Kong - Enregistrement live - 1994 dans CD / Jarre lestadedehongkongC’est à l’occasion du baptême du grand stade de Hong Kong que les organisateurs choisirent d’appeler Jarre, plutôt que Madonna ou Michaël Jackson. Jarre a conservé le déroulé de sa tournée Europe in concerts, ce qui a rendu le projet facilement exécutable. Ce disque a l’intérêt de présenter deux morceaux spécialement conçus pour le public chinois, le très doux «Souvenir de Chine» et le mélange électronique – traditionnel des «Jonques de pêcheurs au crépuscule», superbe. Cependant, la plupart des titres ont été enregistré pendant la tournée Europe in Concerts qui a précédé, et notamment, le concert au Wembley Stadium. C’est la meilleure manière de découvrir la musique de Jean-Michel Jarre en concert !

> Titres de Hong Kong (1994)
(Existe aussi en un seul CD 18 titres) Cd 1 :
1. Countdown (1:37)
2. Chronologie, part 2 (6:37) 5 sur 5
3. Chronologie, part 3 (5:46) 5 sur 5
4. How Old Are You? (1:18)
5. Equinoxe, part 4 (4:45) 4 sur 5
6. Souvenir de Chine (4:43) 4 sur 5
7. Qu’est-Ce Que l’Amour (0:52)
8. Chronologie, part 6 (5:10) 5 sur 5
9. Chronologie, part 8 (4:50) 4 sur 5
10. Where Are You Going? (0:52)
11. Oxygene, part 4 (4:30) 5 sur 5

Cd 2 :
1. Hong Kong Hostess (0:35)
2. Fishing Junks at Sunset, part 1 (6:10) 4 sur 5
3. Fishing Junks at Sunset, part 2 (5:32) 4 sur 5
4. Sale of the Century (1:18)
5. Digi Sequencer (6:11) 3 sur 5
6. Chants Magnetiques, part II (6:25) 3 sur 5
7. Band in the Rain [unplugged version] (2:35) 4 sur 5
8. Fourth Rendez-Vous (6:23) 4 sur 5
9. Chronologie, part 4 (6:38) 5 sur 5

Le saviez vous ?

  • Dans ce qu’il appele la version unplugged, Jarre joue d’un orgue de barbarie. Tel le singe bonobo, cet insrument malheureusement en voie de disparition est pourtant bel et bien l’ancètre de la musique synthétique. Le morceau d’origine figure sur Équinoxe.
  • La pochette de cet album figure sur le mur peint dit des Lyonnais dans la ville natale de Jean Michel Jarre. Cette fresque met en scène les personnalités nés dans la « Capitale des Gaules ».

Le son le plus bizzare : Le son du digisequencer, qui se marie harmonieusement avec la guitare électrique du brillant Patrick Rondat. Il passe du grave à aigü en moins de temps ‘il ne faut pour le dire.


> Quelques chiffres sur la concert


  • Date : 11 mars 1994
  • Lieu : Grand Stade de Hong Kong
  • Nombre de spectateurs : 50 000

> Ressources sur l’album


1...34567

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont