Archives pour la catégorie CD et Vinyles

Zanov est de retour

Sans titre:: Article rédigé par etiennefroes :: Pierre Salkzanov et non Zalkazanov comme énoncé dans les rares sources d’informations sur ce musicien (moi-même j’ai repris ce nom dans le petit article que j’ai rédigé sur lui) sort un nouveau disque, 31 ans après le dernier paru :

Image de prévisualisation YouTube (suite…)

Tangerine Dream – Sorcerer 2014 (2014)

Sorcerer 2014

:: Article rédigé par EtienneFroes:: Lorsque William Friedkin décide de réaliser  « Sorcerer », il ne sait pas dans  quelle aventure il s’engage. Pourtant à son idée, il a un bon scénario et pense que ce futur film sera la pièce maîtresse de son œuvre.

Il n’obtient pas facilement tout d’abord l’accord de Georges Clouzot auteur du « salaire de la peur » dont « sorcerer » est une resucée.

Une distribution de rêve semble se constituer : Steeve McQueen, Lino Ventura et Marcello Mastroiani semblent être partant pour cette production cinématographique. Mais progressivement ces acteurs font faux bond et Friedkin doit se retourner vers des comédiens moins connus.

Les difficultés de tournage sont nombreuses et le budget dépasse largement celui prévu initialement.

Lorsque son film sort en 1977, Friedkin pense que son calvaire s’est achevé. Malheureusement une production cinématographique qui entre alors  en concurrence, « Starswars » fait que  « sorcerer » passe complétement inaperçu. C’est un échec commercial et financier pour cette production maudite.

La bande son de ce film est réalisé par «Tangerine dream», on peut retrouver une critique de ce très bon CD sur ce blog. (suite…)

Dominique Perrrier parle de Cosmic Machine (2013) sur France Inter


Il s’agit de la compilation de la musique électronique française des années 70.

Le Voyage sur la lune – Air (B.O. de film, 2012)

Le Voyage sur la lune - Air (B.O. de film, 2012) dans Air image1:: Article rédigé par jeanbatman :: « Le voyage dans la lune » (A trip to the Moon) est le septième album de Air et sa deuxième bande-originale après celle de Virgin Suicides (plus une incursion sur celle de Marie-Antoinette) de Sofia Coppola. Il est sorti le 6 février 2012. Une version collector qui comprend le DVD avec le film plus la musique de Air a été commercialisée.
À la sortie de Love 2, en 2009, j’avais été déçu par le duo, qui semblait en fin de cycle créatif, et cette opportunité de s’approprier une part du patrimoine du cinéma français d’effets spéciaux, même s’il ne débouche « que » sur un album de trente minutes, mérite d’être explorée.
Mais d’abord il nous faut parler un peu du film qui reste dans l’inconscient collectif par le biais de l’image qui orne la pochette. Il s’agit des aventures du fantasque professeur Barbenfouillis qui embarque ses amis du club d’astronomie dans une capsule qui va être projetée sur la lune et revenir sur terre avec un extraterrestre accroché au fuselage. Quasiment cent ans après le film de Georges Méliès « Le voyage sur la lune », une version colorisée et restaurée de cette pépite de science-fiction des débuts du cinéma a été réalisée, sur la base d’une version colorisée de la main de Méliès. Le résultat de la restauration, qui dura plus d’1 an et coûta 400.000 euros a été présenté au Festival de Cannes, en 2011, avec la musique de Air. (suite…)

Nouvel album de Karl Bartos : Off the Record

Premier single Atomium de l\'album de 2013 de Karl Bartos, Off the Record
Le nouvel album de Karl Bartos (ex-membre de Kraftwerk) « Off The Record » sort le 18 mars 2013. Le premier single, Atomium fait l’objet d’une vidéo très 70′s.
Voici la track-list de l’album :
1. Atomium
2. Nachtfahrt
3. International Velvet
4. Without A Trace Of Emotion
5. The Binary Code
6. Musica Ex Machina
7. The Tuning Of The World
8. Instant Bayreuth
9. Vox Humana
10. Rhythmus
11. Silence
12. Hausmusik

The Residents – « Eskimo » (1979)

The Residents - Eskimo..::Article rédigé par Frank Boisgontier::.. Il n’y a pas, dans l’histoire du rock, de groupe plus énigmatique que The Residents.

Pour commencer, on ne sait pas exactement quand et où ils se sont formés. Sans doute dans les années 60, probablement en Louisiane. Qui compose le groupe ? Personne n’en sait rien. Les seuls noms dont on dispose sont ceux d’un certain « FingerSnake » (qui s’appellerait Phil Litman) et d’un N. Senada dont l’existence même n’est pas sûre. Et ne comptez pas sur les photos du groupe ou leurs prestations scéniques pour en savoir plus : ils n’apparaissent que masqués et ont opté depuis trente ans, pour un costume scénique unique : costume noir en queue de pie, haut de forme, et tête entièrement cachée dans un globe oculaire. Côté mystère, des groupes comme Space et Daft Punk peuvent donc aller se rhabiller…

Quand le groupe envoie ses premières bandes enregistrées au début des années soixante dix à la Warner, la firme les refuse poliment, puis se rend compte que l’expéditeur n’a pas donné de nom, ce qui les oblige à retourner les bandes « aux résidents » de l’adresse fournie… Le nom du groupe vient de là.

The Residents ont été parmi les premiers à faire des clips (ce qui leur valut d’être aussi parmi les premiers artistes à être diffusés sur MTV) et à publier des CR-ROM musicaux. La musique elle-même est à l’image du reste : hors-norme, avant-gardiste, expérimentale, osée, provocatrice (l’un de leurs premiers albums s’appelait « Third Reich Rock’n roll » et affichait des croix gammées sur la pochette), novatrice, jamais évidente mais néanmoins toujours audible. Citons « The Commercial Album », fait de 40 morceaux d’1 minute chacun, comme autant de spots publicitaires imaginaires, « Cube E », une rétrospective de l’histoire de la musique américaine, ou « Eskimo » qui fait l’objet du présent focus.

(suite…)

Madcap’s Flaming Duty (Avril 2007)

Pochette de Madcap's Flaming Duty de Tangerine Dream  (2007)::Article rédigé par etiennefroes:: En mémoire de Syd Barrett, membre fondateur de Pink Floyd décédé en 2006, Tangerine dream annonce en 2007, la sortie d’un disque intitulé « Madcap’s flaming duty ». Le fan est alors averti : cette production n’a rien à voir avec ce que fait habituellement le groupe allemand.

C’est donc  tout à la fois avec une certaine fébrilité et de l’impatience que les fans attendent cette production. En guise d’inattendu, ils sont servis : il s’agit d’un disque de chansons sur lequel Tangerine dream compte puisqu’il ne publie pas lui même ce nouveau CD et passe par la société Voiceprint.

Si le disque est différent de ce que fait habituellement le groupe allemand, les critiques sont peu nombreuses et le disque est plutôt apprécié. Pour moi ce disque est plus qu’une curiosité dans la discographie de Tangerine dream. Il est particulièrement agréable à écouter. Près de trois ans après sa sortie, j’ai toujours la même impression.

Les textes des chansons sont d’auteurs anglophones des 17ème et 18ème siècles que la compagne d’Edgar Froese, Bianca Acquaye, a adapté.


> Composition du disque


  1.  Astrophel and Stella : (musique Froese ; texte Philip Sidney)      7:21
  2. Shape my Sin (musique Quaeschning ; texte Christian Torsa )       4:50
  3. Blessed Damozel (musique Quaeschning; texte Dante Gabriel Rosetti)    5:16
  4. Divorce (musique Froese ; texte Thomas Stanley)      4:46
  5. Dream of Death (musique Quaeschning ; texte Edmund Clarence Stedman)     7:46
  6. Hear the Voice (musique Froese ; texte William Blake)     5:08
  7. Lake of Pontchartrain (musique traditionnelle irlandaise ; .arrangement de Froese et Quaeschning )    7:23
  8. Mad Song ( musique Froese ; texte William Blake)     5:08
  9. One Hour of Madness (musique Quaeschning ; texte Walt Whitman)  8:29
  10. Man (musique Froese ; texte George Herbert)    4:47
  11. Hymn to Intellectual Beauty ( musique Quaeschning ; texte Percy Bysshe  Shelley)    6:24
  12. Solution to all Problems ( musique Froese ; texte Ralph  Waldo Emerson)   6:24

> Musiciens


  • Chris Hausl : vocals
  • Edgar Froese : keyboards, guitars, drum programming, harmonica
  • Thorsten Quaeschning : keyboards, drum programming, additionnal vocals
  • Bernhard Biebl : guitars
  • Linda Spa : flute
  • Iris Camaa : percussion

 A noter que la pochette du CD est une création d’Egard Froese que celui-ci a intitulée :GERTRUDE-STEIN-READING-SOPHOKLES

12345...30

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont