Archives pour la catégorie CD / Divers

I monster – Neveroddoreven – 2003

23/11/2007 : NB : Suite à une polémique sur sa virulence et son manque de fond, cet article sera entièrement réécrit prochainement.

La pochette de NeveroddorevenUn beau gâchis. I monster est un duet d’anglais qui donne dans le trip-hop. Neveroddoreven est leur deuxième album. Le style est celui de l’électro-minimalisme. La structure des morceaux est simplissime : entrée plus couplet chanté ‘pour de vrai’, suivi d’une mélopée électronique crispante (2, un beau gâchis, 8, 11), ou alors voix synthétique tout du long, à la Daft Punk, mais moins bien : 1 (un vulgaire copier-coller du générique de Supercopter), 3 (musique d’une pub pour une voiture), 5 (totalement anodin), 6 (qui exploite une large gamme de dissonances), 13 (qui se veut futuriste, mais dont le son est aussi laid qu’un grésillement d’un portable), 14 (le solo final se compose de 4 notes, là au moins ils ne se sont pas mouillés !).Seuls morceaux structurés au milieu de cette soupe : ‘The backseat of my car’, hommage assez efficace à Kraftwerk, et Everyone’s a loser, qui possède une mélodie carrée plutôt agréable.

Ajoutez quelques morceaux instrumentaux plus ou moins convaincants : 7, 12 (un air de fête foraine, rigolo mais sans plus). Vous l’aurez compris, il est pénible d’écouter ce disque d’une traite. Au deuxième degré à la rigueur, mais ensuite on laisse sagement le disque au repos sur une étagère. Qui plus est, je n’avais pas remarqué en l’écoutant distraitement, mais ce disque contient une belle fréquence de fausses notes. Économisez vos euros pour acheter un Air, eux en revanche, ils connaissent leur solfège.
Critique publiée par Jean-Baptiste H.

> Avant réécriture, je voudrais savoir ce que les internautes pensent de cet album:

Quelle note sur 5 attribuez-vous à l'album Neveroddoreven ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
 

Röyksopp – The Understanding – 2005

Pochette de The Understanding Röyksopp - The Understanding - 2005 dans CD / Divers 3etoilesGroove. Après un premier album à la fois athmosphérique et sensuel, le duo norvégien de Röyksopp confirme dans la même veine, en nous offrant une alternance de trip-hop pur miel et hits disco (Follow my ruin). Les années soixante-dix sont plus que jamais à l’ordre du jour ! Légèrement moins planant que Melody A.M., cet album ravira les nostalgiques de titres aussi orgasmique que « Liquid Love ».
Malgré les doublons qui parsèment cet Understanding, l’ensemble est de bonne facture et les synthés forment une trame homogène et plutôt « fun » pour soutenir la comparaison avec des productions plus « mainstream ».

Acheter le disque sur Amazon.

Le monde électronique de François de Roubaix

Pochette de François de RoubaixLe monde électronique de François de Roubaix dans B.O. de films 5etoiles 1974. Même si vous ne connaissez pas le nom de François de Roubaix, vous avez certainement écouté au moins une fois la musique limpide de ce compositeur au travers de films à grand succés comme La Scoumoune, Le Vieux fusil, et tant d’autres classiques. Cet amateur d’océan en général et de plongée en particulier est aussi un utilisateur passionné de synthétiseur et l’un des premiers concepteur de la notion de home-studio.
Universal publie donc un recueil de 2 volumes de ses expériences synthétiques, qui couvrent la période 1971 à 1975 (année de sa mort dans une plongée à Ténérife).

Le volume 1 contient une musique composé pour un film du commandant Cousteau, qui l’a trouvé trop avant-gardiste à sa première écoute, et en a donc fait un inédit de choix, intitulé L’Antarctique. Cette musique, qui mèle synthétiseur et cordes, témoigne d’une maîtrise exceptionnelle de l’analogique et échappe à la logique chaotique et bruitiste de ses contemporains.

À se procurer de toute urgence !

Aqua – Edgar Froese – 1974

Pochette d'AquaAqua - Edgar Froese - 1974 dans CD / Divers 1etoile  Risque de noyade. À ne surtout pas confondre avec le groupe pop du même nom ! Les morceaux font plus de dix minutes en moyenne, on est aux antipodes du format radio. Ici, nous sommes ‘plongé’ en 1974, dans un disque de musique 100 % expérimentale. Ambiance bruitiste pour la première moitié du disque, avant progressivement d’accéder à davantage de mélodies. Le morceau-titre est une longue méditation électronique, constituée de bourdonnements et de ‘blip-blips’, avec des enregistrements de remous dans l’eau, qui cède la place ultérieurement à des sonorités inquiétantes à la Fritz Lang. Sons de synthétiseurs en suspension, basse lancinante (qui tourne sur quelques notes), le morceau suivant décrit de courtes phrases musicales. Sons d’avions et de circulations parsèment NGC 891, texture électronique mouvante, mais qui débouche sur quelques envolées psychédéliques, pas désagréables, dûes au complice Chris Franke. Enfin, c’est un son d’orgue d’église qui ouvre le dernier titre, qui se termine comme le premier, avec cet arrière-plan caractéristique qui évoque les soucoupes volantes des années 50-60. Il fallait être un extra-terrestre pour donner vie à une telle musique. 2 étoiles pour l’effort individuel, mais les disques antérieurs de Tangerine Dream coule mieux dans l’oreille.

Titres :
1. Aqua (16:58)
2. Panorphelia (9:38)
3. Ngc 891 (14:50)
4. Upland (6:31)

> Lire aussi : La biographie d’Edgar Froese.

Röyksopp – Melody A.M. – 2001

Pochette de Melody A.M. Röyksopp - Melody A.M. - 2001 dans CD / Divers 5etoiles Melody M.I.A.M. De quoi se régaler pour les amateurs de musique électronique avec ce superbe disque venu du froid. Au menu :
Entrée – Tempos ralentis pour profiter pleinement d’une belle palette de sons groovy, climats de suspension, mélodies totalement inattendues.
Plat de résistance – 3 ou 4 titres calibrés pour le dance floor, avec vocoders, lignes de basse imparables, dont un morceau qui n’est pas sans rappeler les belles heures de la disco de Cerrone. En garniture, des arpèges par grappes et nappage de synthétiseurs aux sons évanescents.
En dessert – deux morceaux qui emprunte un peu au « néo-jazz », avec une dose scandinave d’humour, tout en restant mélodieusement très pointilleux.
Vous l’aurez compris, tout est appétissant dans ce disque. Mon conseil : jetez-vous dessus, il ne vous laissera jamais sur votre faim ! Si vous voulez remettre le couvert, essayez The Understanding, moins consistant mais aussi agréable.
> Acheter ce disque chez Amazon.fr

> Track-list

  1. So Easy 
  2. Eple 
  3. Sparks
    Vidéo de Sparks : Image de prévisualisation YouTube
  4. In Space 
  5. Poor Leno 
  6. A Higher Place 
  7. Royksopp’s Night Out 
  8. Remind Me 
  9. She’s So 
  10. Years Back/come 
1...89101112

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont