Archives pour la catégorie Critiques de livres

Edition augmentée de la biographie de JMJ par Duguay

Biographie par Michael Duguay (Ed. Coëtquen)
Une réedition du livre « Jean Michel Jarre, le magicien du son et de la lumière » va paraître le 28 octobre 2011 (la première édition était sortie fin 2008).

Les nouveautés par rapport à l’édition 2008 : des chapitres actualisés avec de nouvelles infos, ajout des informations de 2009 à 2011.
254 pages (au lieu de 224 précédemment)

http://www.coetquen.com/
Merci à Laurent Vintage13 pour l’info.

Nouveau livre sur l’histoire de la musique électronique

Musiques électroniques : des avant-gardes aux dance-floor” de Guillaume KosmickiJ’ai terminé la lecture d’un nouveau livre sur la musique électronique qui s’intitule : « Musiques électroniques, des avant-gardes aux Dance Floors« , par un musicologue et enseignant-conférencier du nom de Guillaume Kosmicki (membre du collectif Oko System) aux éditions Le mot et le reste, paru cette année.

Le livre est d’un volume conséquent (400 pages), a une approche chronologique (contrairement au livre Techno rebelle, auquel il est une alternative) et détaille bien les différents mouvements de ce mouvement de la musique électronique. Je veux parler notamment les pionniers des années 50 et 60, (1/3 du livre). L’immiscion de ses techniques et sa philosophie dans d’autres genres musicaux, comme le hip-hop, le punk ou la musique classique y est bien décrite. Et surtout, il est bien écrit, dans un style fluide qui évite les trop longues énumérations ou l’aspect concours d’égo avec chiffres à l’appui.

(suite…)

La biographie de JMJ par Michael Duguay

Jean Michel Jarre, le magicien du son et de la lumière, par Michael DuguayJ’ai lu l’ouvrage Jean Michel Jarre, le magicien du son et de la lumière, par Michael Duguay, éditions Coëtquen, 20 euros, 230 pages. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est très complet, et plutôt équilibré dans ses appréciations. C’est un livre non technique et plutôt axé sur ses concerts plutôt que sur ses albums. Voir le site de l’éditeur d’Ille-et-Vilaine, né en 2003, qui en propose quelques captures au format PDF.

En 42 chapitres chronologiques, Michael Duguay retrace tous les aspects de la vie de Jean-Michel Jarre, de sa naissance à Lyon jusqu’à son projet industriel de matériel numérique Jean Michel Jarre technologies tout récent. Certaines anecdotes peu connues sont rapportées dans l’ouvrage, comme par exemple les dessous de l’implication de Jean Michel dans le jeu vidéo « l’Arche du Capitaine Blood » en 1987. Le musicien français le plus connu à l’étranger est décortiqué au scalpel des coupures de presse qui ont dû représenter un sacré travail.

Il y est question de son travail, de ses revers financiers, mais aussi un peu du tumulte de sa vie privée et de la relation qu’il entretient avec ses parents et ses fans. La rencontre avec Charlotte Rampling (sa deuxième femme, NDLR) est raconté avec moult détails. Des extraits du Madame Figaro dont Jean Michel était rédacteur en chef et dévoile ses goûts artistiques sont également intéressants à consulter. Faute de place, les membres de la Jarre Team ne sont évoqués qu’en pointillés, sauf Michel Geiss. Celui-ci raconte sa première rencontre assez insolite avec Jean Michel. En revanche, Patrick Juvet a une place de choix dans l’ouvrage. En annexe du livre, on trouve des glossaires très détaillés, qui reprennent la liste de ses instruments de Jamie, ainsi que le détail de tous ses concerts avec la track-list correspondante.

(suite…)

Beau livre – Concert pour la Tolérance (1995)

Couverture du livre sur le Concert de la ToléranceLes éditions Le Moniteur ont publié ce beau livre cartonné en novembre 1995, à la suite du concert pour la Tolérance au pied de la Tour Eiffel. C’est le troisième livre de ce type consacré à Jarre après celui consacré à « Paris La Défense, une ville en concert » (1990) et « Europe en concert » (1993). Le directeur général de l’UNESCO, Federico Mayor, rappele que l’année 1995 fût placée sous le signe de la Tolérance, et son pendant, la « culture de Paix ». Un site internet fût créé par le Ministère de la Culture sur la base de cet ouvrage.

Cette phrase de Jean Michel est en exergue du livre : « La paix et la tolérance sont moins visibles que la guerre. À nous de les faire descendre dans la rue, en une fête qui devra être aussi jubilatoire et excitante que possible« .

(suite…)

Violaine Schütt – Around the world (2008)

Le livre de Viloaine Schütt sur Daft Punk« Around the world – Daft Punk » (Éditions Scali, 18 euros, 190 pages) décrit avec enthousiasme l’impact puissant du premier album des Daft, sous la plume d’une bloggueuse-DJ, Violaine Schütt. La phrase est précise, les références sont documentées. Le livre permet de mieux appréhender le parcours planétaire de la ritournelle obsédante du titre à succès « Around the world », qui a ouvert une audience mondiale au duo. Deux millions et demi d’exemplaires d’ Homework ont été écoulés à ce jour dans le monde, dont un cinquième en France.

Le livre mêle des extraits d’interviews de Thomas Bangalter et Guy-Emmanuel Christo avec des témoignages de son entourage (manager, complices), et même… fans !

(suite…)

Initiation au Krautrock

Voici la critique d’un petit livre très complet et très vivant de Julian Cope : Krautrock sampler aux Editions Kargo & l’éclat (213 pages, 15 euros), traduit par Olivier Berthe. On y trouve toute la passion expressive d’un musicien à l’égard de ses contemporains.

Julian CopeJulian Cope, musicien de krautrock, chanteur notamment de The Teardrop Explodes, nous plonge dans ce phénomène musical singulier qui s’est déroulé en Allemagne de l’Ouest avec la génération de l’après-guerre. Dans les années soixante, le génie de Karlheinz Stockhausen, élève d’Olivier Messiaen, et ses pièces électro-acoustique comme « Hymnen » ou « Kontakte » le font monter au statut d’icône de toute une jeunesse branchée, forcément branchée.

Le mot « krautrock », ou « rock-choucroute », vient d’un article de la presse musicale anglaise, qui a détourné ainsi les paroles d’un des titres de l’album Psycheledic Underground d’Amon Düül. Ce groupe déjanté donna le ton pour toute la scène des expérimentateurs teutons, autour de l’an de frasque de 1969. Tétanisés par le rock anglo-saxon, « les jeunes allemands avaient besoin de leur propre rock n’roll ». Quelques-unes des personnalités majeures de la musique électronique ont été à la source partie prenante de ces expériences psychédéliques. L’envie de conquérir le monde était présente chez la plupart, et une majorité d’entre eux sont malheureusement méconnus en France.

(suite…)

Wolfgang Flür – Kraftwerk / J’étais un robot

Kraftwerk / J’étais un robot - 416 pages, euros, éd. Camion Blanc, 24 euros .

Ce livre de l’un des piliers du groupe Kraftwerk est un complément subjectif et intime aux biographies Le mystère des hommes machines (éditions Camion blanc, 240 pages, 20 euros) et de celui, remarquable également, de Pascal Bussy. Wolfgang Flür nous entraine dans son sillage depuis sa naissance en 1947 à Francfort sur le Main à 2001 sur la promotion de son album Time Pie. Le gros du livre concerne sa collaboration dans Kraftwerk, pour celui qui passa seize ans en tant que batteur au sein du groupe. Mais c’est surtout comme bricoleur génial et acharné qu »il aime à se présenter. C’est lui qui contribuera à la fabrication des instruments originaux (le pad électronique) et autres éléments scéniques (les fameux néons aux noms des membres du quatuor électrique) lors de leurs prestations. Ainsi celle de 1975 pour la tournée américaine derrière le fer de lance Autobahn, puis celle, européenne, avec le single Radio-Activität, sans oublier celle de ComputerWelt, en 1981.

(suite…)

12

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont