Archives pour la catégorie Instruments électroniques

La harpe laser

La harpe laser verticale, telle qu'utilisée à Moscou, en 1997Fascinant instrument que la harpe laser. Souvent, elle suscite une certaine incompréhension. Pas une émission de télé où on ne demande des nouvelles de cet emblèmatique machine. On entend sans arrêt cette question : Marche-t-elle vraiment ? Et bien oui, elle marche ! Et elle ne date pas d’hier…

Le principe de cette harpe est de faire correspondre la rupture contact du faisceau lumineux produit par le geste du musicien avec un signal MIDI. Ses cellules photoélectriques peuvent correspondre chacune à des notes produites par une souce externe (par exemple, un synthétiseur). Le rayon en lui-même est un laser Argon. Les différents types de lasers développer au fil des ans appartiennent tous à la catégorie rayon laser des lecteurs de CD-ROM, qui n’affecte pas la rétine. Bernard Szajner fut l’inventeur de cet instrument hors-norme, qui, en fait de harpe, est avant tout un instrument à part. L’une des premières harpe laser a été réalisée pour Jean Michel Jarre en 1981 pour les Concerts en Chine par Denis Carnus. Sur le double album issu de cette tournée, un morceau s’appele lui-même harpe laser.


> Instruments de scène

Il y eu ensuite une pour les grands concerts de Houston, Lyon, qui a été achetée à Philippe Guerre. Cette harpe était reliée à un Elka Synthex. Puis il y en eu beaucoup d’autres, pour le concert de la Défense, avec un habillage, créée par Christian Hubert, ou encore celle de Yan Terrien, pour la tournée de Chronologie et Hong Kong, qui a des fonctions supplémentaires.Depuis 2004, les rayons lumineux sont obliques et non plus verticaux pour optimiser leur visibilité pour le public. Aujourd’hui, un certain nombre de sites internet inventorient les créations de passionnés qui construisent leur propre harpe laser.

> Pour s’en mettre plein les yeux…

Robert Moog, le premier luthier électrique

Robert MoogRobert (Bob) A. Moog, né en 1934, est l’une des personnalités les plus incontournables dans le développement des synthétiseurs. Concepteur et réparateur (car à l’époque des années analogiques les deux sont liées) de lutherie électronique, on lui doit quelques-uns des claviers électroniques les plus fameux dans les années 70 et 80, dont le Minimoog.
Sa passion pour la « fabrication » de la musique électronique est ancrée en lui. Ingénieur en électricité, aux côtés de son père, il répare des Theremin, instrument qu’il va d’ailleurs modifier ultérieurement, en lui greffant un transistor. Après ses études, il créé la société R.A. Moog en 1953 dans les environs de New York, où il fabrique des Theremins en pièces détachées.

(suite…)

Le grand clavier circulaire de Jarre

Clavier circulaire de Jean Michel Jarre à Hong Kong en 1994.(Ébauche d’article) Voici une photo du montage du grand clavier circulaire lumineux de la société LAG prise par un fan hollandais avant le concert à Hong Kong en 1994. Merci à Eros pour la photo). Cet instrument futuriste est un prototype en bois fabriqué sur la demande de Jarre pour ses concerts spectaculaires. Il en a existé deux versions : une pour les concerts de Houston, une autre pour les années 90, la Défense et la tournée Europe en Concert.

(suite…)

Le Theremin, l’instrument électronique

Le Theremin

Le Theremin (qui connaît plusieurs orthographes) est l’un des tout premiers instruments électroniques. Avant lui, on a pu jouer sur des objets bizarres comme le «Telharmonium» de Thaddeus Cahill (1906), ou sur le «triode» (tube à vide) du pionnier de l’oscillateur Lee De Forest. Mais la plupart des spécialistes s’accorde pour accorder au Theremin le statut de premier instrument électronique fabriqué en grande série. Le deuxième du palmarès est sans doute « les Ondes Martenot », système à rubans, conçues par un français.

Enfin et surtout, c’est le premier instrument où le contact physique avec l’instrumentiste est absent.
Ce à Léon Thermen, un physicien russe que l’on l’invention du Theremin, en 1920. Cet homme brillant (qui a travaillé sur des prototypes de boite à rythmes) et indépendant a été grand lauréat du prix Staline pour la mise au point d’un système de mise sur écoutes. Malgré ces honneurs, la personnalité exceptionnelle de Léon Thermen l’amène à traverser l’Atlantique pour émigrer aux États-Unis en 1928, où le KGB finissent par l’enlever dix ans plus tard, pour l’envoyer au goulag. Il reviendra couler ses derniers jours aux Etats-Unis en 1993.

(suite…)

Sons analogiques et numériques

Il en va de même pour la différence entre un son analogique et un son numérique qu’il y a en a entre un dessin réalisé sur papier et un dessin réalisé par ordinateur. Le résultat est, dans le premier cas, plein d’imprévus, l’autre donne un aspect lisse et mathématique.

C’est pour cette raison que la restitution de la chaleur et l’imprécision des premiers albums (jusqu’à l’album chants magnétiques à peu près) est si compliqué dans les mixages modernes type Aero. L’obsolescence des sons analogiques va s’accélerer avec la massification des banque de sons numériques, et ces sons sont l’objet d’un culte assez particulier, culte qui trouvera son expression sa plus caractérisé dans l’album Oxygène 7-13, qui marie sons analogiques et numériques.

Voici ce que Jarre déclare à Home Studio Recording en 1997 au sujet des synthétiseurs analogiques :

Les premiers synthés analogiques, qu’est-ce qu’il y avait d’intéressant ? C’est pas seulement le fait que c’était analogique. C’était analogique, le son était très bon parce qu’il y a des synthés analogiques qui sont… Souvent les synthés analogiques dont on parle aujourd’hui dans la dance music sont considérés comme des instruments classiques de la dance music, mais qui étaient quand même des merdes au départ, qui étaient des trucs qui étaient pas bons, on le sait bien. Ce n’était pas des ARP 2500, des Minimoog ou autres, qui étaient des sons qui étaient carton-pâte. Mais ça, avec la distance, ça devient intéressant parce que ça devient kitsch.

Lire aussi : l’article sur la distinction numérique/analogique sur le blog des synthétiseurs de LukeKenobi.

123

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont