Archives pour la catégorie Musiciens français

Air ou la musique en suspension

Le duo versaillais AirComme dans les belles histoires, celle d’Air prend la forme de celle d’un conte de fées pour des musiciens qui se cherchent un peu, au sens propre comme au sens figuré. Ils sont lycéens à l’école Jules Ferry de Versailles. Nicolas Godin, qui a enregistré Modulor (du nom d’un projet de l’architecte Le Corbusier) pour l’album Source Lab en solo, va participer aux côtés de Jean-Baptiste Dunckel au disque Casanova 70, et à des remixes en 1997 d’un groupe emblématique de la new wave, Depeche Mode. Quand aux singles, ls sont rassemblé sur le disque Premiers « symptômes ». Ce disque sera réédité en 1999. Leurs routes vont se séparer (les études de l’un et de l’autre ne leur donne pas toute latitude pour exercer leur passion) pour mieux se retrouver.

(suite…)

Vitalic, chapeau, cowboy

Vitalic, chapeau, cowboy dans Musiciens français vitalicPascal Arbez alias Vitalic est une étoile montante de la scène électro à la française. Et elle est déjà au firmament, si l’on en juge par le nombre de pointures internationales qui le réclament pour remixer leurs travaux.

Étudiant le trombone, Pascal fait pendant ses études le grand écart entre la musique classique et le New Beat et la techno. C’est dans l’ombre de son père DJ que le jeune dijonnais forme ses goûts et ses envies de musique. Et la mayonnaise prend alors qu’il a vingt ans. C’est en allant voir Daft Punk en club qu’il est persuadé qu’il peut à son tour mettre sa griffe dans la french touch.

(suite…)

Jean-Luc Hervé Berthelot

Christophe d’Aerozone nous fait l’honneur et l’avantage de raconter sa rencontre avec le compositeur français Jean-Luc Hervé Berthelot, alias Jihel.

L'album 'Marco Polo, a life for a dream'J’ai rencontré Jean-Luc Hervé Berthelot fin 2000, car à l’époque nous étions voisins, et depuis nous nous croisons régulièrement. Nous avons commencé par discuter de Jarre, et puis il m’a fait découvrir son propre travail. Au début, je ne vous le cache pas, je n’accrochais pas trop sa musique, mais cela ne m’empêchais absolument pas d’apprécier le bonhomme. Et puis au fur et à mesure de l’écoute de ses albums, je me suis arrêté sur l’un des volumes de sa trilogie asiatique : « Marco Polo, a life for a dream ».

(suite…)

Survol de spAce

Le 45 tours original de 'Magic Fly'Le groupe spAce, créé par le chanteur, compositeur et claviériste virtuose Didier Marouani en 1977. Le nom du groupe (à ne pas confondre avec Space Art de Dominique Perrier) est une allusion à la fascination pour l’exploration spatiale qui donne corps à l’imagerie du groupe. La musique de spAce des débuts est majoritairement instrumentale (moins les quelques titres de la soliste Madeline Bell), avec un synthétiseur lead prédominant est un savant croisement d’orchestrations disco ou chill-out et de mélodies efficaces. Elle a connu un immense succès dès son premier album, et notamment le single éponyme « Magic Fly », et sa face B « Ballad for Space lovers », et moindrement, l’épique hymne disco « Carry on Turn Me On ».  L’album, constitué de sept pistes, a aussi une pochette insolite qui le rend très attrayant. Il s’agit d’une photo de trois musiciens de space casqués et déguisés en cosmonautes, arc-boutés sur leurs instruments. Comme quoi, les Daft Punk n’ont rien inventé ! La petite histoire veut que Didier eut l’idée d’enfiler le casque et le costume en voulant passer pour invisible auprès de ses précédentes maisons de disques, lesquels étaient encore liés à lui quand débuta l’aventure Space. C’est aussi pour cela que l’on trouve des albums de space composé par Ecama, qui est le pseudo de Didier Marouani. Le succès, européen tout d’abord, va s’étendre jusqu’aux États-Unis.

(suite…)

1234

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont