Archives pour la catégorie Techniciens du son

Interview de Pierre-Yves Bessuand (compositeur, ingénieur du son)

Pierre-Yves Bessuand

Né en 1973, Pierre-Yves Bessuand, compositeur, arrangeur et ingénieur du son, est également impliqué dans le domaine de l’informatique musicale en tant que formateur auprès des enseignants à propos des applications pédagogiques de la musique assistée par ordinateur. Il est l’auteur de plusieurs livres, écrit régulièrement dans la presse spécialisée, et effectue également des missions en tant que consultant auprès de divers éditeurs de logiciels de musique en Europe et aux Etats-Unis. Rencontre avec un musicien « complet ».  

> Interview :


En Attendant Jarre: Si tu devais te présenter en quelques mots, que dirais tu ?

Pierre-Yves Bessuand : Je pense avoir toujours été un musicien dans l’âme, avant même de comprendre ce que cela signifie. C’est au cours de ma vie que j’ai découvert les différentes manières d’exercer et partager cet art par la composition, l’interprétation, et l’enseignement.

E.A.J. : Écoutes-tu de la musique en dehors de votre travail ? Qu’aimes-tu à part la musique ?

P.-Y.B : Bien sûr. Chez moi ; pour le plaisir, ma culture, ou le travail. Mais j’accorde également une place importante au silence… C’est dans le silence que l’on entend la petite voix de la musique intérieure, que l’on trouve des réponses à nos questions, et encore bien d’autres ressources trop sous-estimées dans le brouhaha dont on s’entoure. Du coup, cela m’arrive souvent de mettre mes écouteurs intra-auriculaires dans les oreilles, sans rien écouter d’autre que le silence ou une musique très zen, afin de me protéger sans m’isoler totalement. 

(suite…)

Patrick Pelamourgues, technicien de l’ombre de JMJ

Patrick Pelamourgues, le responsable des instruments de Jean Michel Jarre Patrick Pelamourges est le monsieur instruments et maintenancedans l’équipe de Jean-Michel Jarre. Les deux hommes se sont rencontrés en 1978 pour la première fois. Patrick a conçu le premier studio de Jean Michel à Croissy-sur-Seine en 1978 (avec l’acousticien Tom Hidley, ingénieur du son de Frank Zappa), puis celui de Bougival en 2006. Enfin, en mars 2007, il a monté avec ses amis Francis Rimbert et Christophe Giraudon le studio FPCà Croissy.

Claviériste de formation, Patrick s’est tourné vers la technique tout naturellement, même s’il se qualifie plutôt d’artisan que de technicien. Il acquière son premier Mac en 1982, et s’en sert pour faire jouer les synthés en Midi. De surcroît, «les Mac intégraient déjà une entrée et une sortie son, on pouvait donc brancher un micro» Depuis, il a toujours été fidèle aux Mac, passion qu’il a en commun avec Jean Michel.

(suite…)

Robert Moog, le premier luthier électrique

Robert MoogRobert (Bob) A. Moog, né en 1934, est l’une des personnalités les plus incontournables dans le développement des synthétiseurs. Concepteur et réparateur (car à l’époque des années analogiques les deux sont liées) de lutherie électronique, on lui doit quelques-uns des claviers électroniques les plus fameux dans les années 70 et 80, dont le Minimoog.
Sa passion pour la « fabrication » de la musique électronique est ancrée en lui. Ingénieur en électricité, aux côtés de son père, il répare des Theremin, instrument qu’il va d’ailleurs modifier ultérieurement, en lui greffant un transistor. Après ses études, il créé la société R.A. Moog en 1953 dans les environs de New York, où il fabrique des Theremins en pièces détachées.

(suite…)

Michel Geiss, le « géo trouve-tout »

Michel Geiss, ingénieur du son mastering et bien plus encore !On ne peut pas faire décemment un site sur Jean Michel Jarre sans consacrer un article significatif à Michel Geiss, qui fut son collaborateur pendant une vingtaine d’années (d’Oxygène au disque live Hong Kong), et eut un apport irremplaçable sur le succès de ses compositions, je pense au plus emblématique, Equinoxe



 > La technique au service de la musique 

Electronicien de formation, Geiss est passé par l’IRCAM avant de se consacrer à la musique en studio avec Jean Michel Jarre. Après avoir œuvré pour l’un des plus grands de la musique électronique, Geiss travaille aujourd’hui ou a travaillé avec les plus grands noms de la chanson française (Laurent Voulzy, Michel Jonasz, Patrick Bruel, Michel Sardou, Starmania, Trust, Catherine Lara, La Compagnie Créole, etc.), notamment pour ce qui est du mastering. Il a de plus, travaillé sur de la musique classique ! Il est bon d’indiquer que le rôle d’un ingénieur en mastering, c’est celui de préciser le son définitif de l’album, sa structure physique définitive. Il règle le dosage des graves (pour ce qui est de la musique électronique, fondamentalement difficile), des aigus et des médiums, ce qui est une intervention musicale et subjective à chaque fois. Michel Geiss développe aussi depuis plusieurs années des projets dans le domaine des nouvelles technologies de traitement des sons.

(suite…)

Pierre Schaeffer, le maître de Jarre

Pierre Schaeffer, pionnier de la musique électronique.Pierre Schaeffer est d’une importance essentielle pour le jeune musicien, mais aussi pour un pan entier de la théorie de la musique. Je vais tenter de revenir quelques instants sur sa riche carrière, sans trop vous bourrer la tête de date.

Polytechnicien, résistant pendant la deuxième guerre mondiale, période à laquelle il entre à la radio, Schaeffer s’intéresse aux procédés d’enregistrement de la musique extrêmement vite. Le premier ouvrage de ses études, intitulé « Etudes des bruits », est édité dès… 1948, deux ans avant la création du GRMC (Groupe de Recherches Musicales Concrètes) en 1951, l’ancêtre du GRM, dont se sera la nouvelle appellation en 1958.

(suite…)

Brian Eno, le sound designer

Brian Eno devant ses amis les synthétiseursBrian Eno est un musicien, vidéaste et producteur britannique, né le 15 mai 1948 dans l’est de l’Angleterre. Venant des Beaux-arts, Eno se passionne pour les avant-gardes musicales (John Cage et Steve Reich) dès la fin des années 60. Après de nombreux petits groupes, il intègre le groupe rock Roxy Music, où il sera à la fois au clavier et derrière la table d’enregistrement, avant de prendre du champ trois ans plus tard avec Brian Ferry, son leader. Son travail sur le son en direct est très singulier. En tant que producteur ou ingénieur du son, il sera sollicité sur nombre d’albums importants : la trilogie berlinoise de David Bowie (Low, Heroes et Lodger) et The Lamb lies on Broadway, le dernier disque de Genesis avec Peter Gabriel comme chanteur.

(suite…)

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont