Archive pour 12 octobre, 2007

Concert – Oxygen in Moscou (1997)

affichedejarreamoscou.jpgPour les 850 ans de la ville de Moscou, Jarre fait un concert gigantesque à Moscou, devant l’Université de la ville, sur laquelle il projette des images non moins géantes. Le 6 septembre 1997, plus de 500.000 personnes assistent au spectacle directement, sur une pelouse. Incidemment, 3 millions de moscovites aperçoivent le spectacle de musique et de pyrotechnie, depuis les collines environnantes, et ce, grâce à des écrans géants. Il faut tout de même préciser que la tour centrale de ce très vieux bâtiment de 1755 culmine à 240 mètres de haut ! Petit détail amusant, bien que ce concert fût en extérieur pour le public, en fait Jean Michel et ses musiciens se trouvaient sous un toit… qui diffusait des effets lumineux, coordonnés avec la musique. On a également vu les marionettes géantes, qui sont des habituées des spectacles de Jarre depuis la Défense. Toujours dans le désir d’intégrer les artistes locaux à ses projets, il joue avec les chœurs de l’Armée Rouge et les danseurs du Bolchoï, l’Opéra de Russie.

(suite…)

Goldfrapp – Felt Mountain (2000)

Felt Mountain 5etoiles.gif Noir et blanc. Felt Mountain est l’oeuvre mélancolique par excellence. Elle possède une atmosphère insolite, comme échappée d’un film noir. C’est indéniable, la voix d’Alisson Goldfrapp possède des reflets « James Bondien« , mais pas seulement. C’est une artiste aussi, voire plus inventive que Björk. Les orchestrations surnaturelles de Will Grergory, faites de cordes soyeuses et d’electronica, sont d’une finesse incroyable.

Plusieurs écoutes vous seront sans doute nécessaires afin d’accéder à son mystère et à ses recoins électroniques secrets (par ex. : L’ultime seconde du sympathique « Human« , l’échantillonnage de la voix sur l’étourdissant « Deer stop« ). Larges plages de cordes, piano plaqué, sons qui évoquent les premiers synthétiseurs (Mellotron), il y a une « texture » extraordinairement riche sur ce disque.


Sur le titre Lovely Head, Alisson chante dans son microphone au travers d’un filtre de synthétiseur (possiblement un Korg MMS-20, puisque c’est celui qu’on voit sur scène qui déforme sa voix dans un son à mi-chemin antre le theremin et le  vocoder.

Peut-on ranger Goldfrapp dans la catégorie Trip-hop ou dans celle du jazz ? Il fait en quelque sorte passerelle entre les deux. Pour les amateurs de ces deux styles, cette « Felt Mountain » est une escalade de premier choix. Plus d’un demi million d’anglais se sont procurés ce disque exceptionnel.

 


> Dans le même style

 


> Track-listing

 

  1. Lovely Head  
  2. Paper Bag  
  3. Human  
  4. Pilots  
  5. Deer Stop  
  6. Felt Mountain  
  7. Oompa Radar  
  8. Utopia  
  9. Horse Tears 



> Ressources sur le web 

  • Pilots [on a star] : Image de prévisualisation YouTube
  • Site du groupe Goldfrapp

BLOG DES AMIS DE GEORGETTE ... |
impressionism |
lorie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Matt Pokora
| Clan d'estime
| blog de Nicolas Caumont